Collecter et transporter les métriques

S’applique à :Coche IoT Edge 1.1 IoT Edge 1.1 Coche IoT Edge 1.2 IoT Edge 1.2 Coche IoT Edge 1.3 IoT Edge 1.3 Coche IoT Edge 1.4 IoT Edge 1.4

Vous pouvez surveiller à distance votre flotte IoT Edge à l’aide d’Azure Monitor et des métriques intégrées. Pour activer cette capacité sur votre appareil, ajoutez le module collecteur de métriques à votre déploiement et configurez-le pour collecter et transporter les métriques du module vers Azure Monitor.

Pour configurer le monitoring sur votre appareil IoT Edge, suivez le Tutoriel : Monitorer des appareils IoT Edge. Vous apprenez à ajouter le module collecteur de métriques à votre appareil. Sinon, les informations de cet article (Collecter et transporter des métriques) vous donnent une vue d’ensemble de l’architecture de monitoring et décrivent les options pour configurer des métriques sur votre appareil.

Intégration d’IoT Edge avec Azure Monitor(4:06)

Architecture

Architecture de supervision des métriques avec IoT Hub

Notes Description
1 Tous les modules doivent émettre des métriques à l’aide du modèle de données Prometheus. Si les métriques intégrées permettent par défaut une large visibilité de la charge de travail, vous pouvez également utiliser des modules personnalisés pour émettre des métriques spécifiques d’un scénario afin d’améliorer la solution de surveillance. Pour découvrir comment instrumenter des modules personnalisés à l’aide de bibliothèques open source, consultez l’article Ajouter des métriques personnalisées.
2️ Le module collecteur de métriques est un module IoT Edge fourni par Microsoft qui collecte des métriques d’un module de charge de travail et les transporte hors de l’appareil. La collecte de métriques utilise un modèle d’extraction. Vous pouvez configurer la fréquence de collecte, les points de terminaison et les filtres de manière à contrôler les données sortant du module. Pour plus d’informations, consultez la section Configuration du collecteur de métriques plus loin dans cet article.
3️ Vous avez le choix entre deux options pour envoyer des métriques du module collecteur de métriques vers le cloud. L’option 1 envoie les métriques à Log Analytics. 1 Les métriques collectées sont ingérées dans l’espace de travail Log Analytics spécifié à l’aide d’une table native fixe appelée InsightsMetrics. Le schéma de cette table est compatible avec le modèle de données métriques Prometheus.

Cette option requiert l’accès à l’espace de travail sur le port de sortie 443. L’ID et la clé de l’espace de travail Log Analytics doivent être spécifiés dans la configuration du module. Pour activer la fonctionnalité dans des réseaux restreints, consultez la section Activer la fonctionnalité dans des scénarios d’accès réseau restreint plus loin dans cet article.
4️ Chaque entrée de métrique contient le ResourceId spécifié dans la configuration du module. Cette association lie automatiquement la métrique à la ressource spécifiée (par exemple, IoT Hub). Par conséquent, les modèles de classeur IoT Edge organisés peuvent récupérer des métriques en émettant des requêtes sur la ressource.

Cette approche permet également à plusieurs hubs IoT de partager en toute sécurité un espace de travail Log Analytics en tant que base de données de métriques.
5️ L’option 2 envoie les métriques à IoT Hub. 1 Le module du collecteur peut être configuré pour envoyer les métriques collectées sous la forme de messages appareil-à-cloud JSON codés en UTF-8 via le module edgeHub. Cette option a pour effet de déverrouiller la surveillance des appareils IoT Edge verrouillés, dont l’accès externe n’est autorisé qu’au point de terminaison IoT Hub. Elle permet également de surveiller les appareils IoT Edge enfants dans une configuration imbriquée où les appareils enfants ne peuvent accéder qu’à leur appareil parent.
6️ Lorsque les métriques sont acheminées via IoT Hub, un flux de travail cloud (ponctuel) doit être configuré. Le flux de travail traite les messages du module collecteur de métriques et les envoie à l’espace de travail Log Analytics. Le flux de travail active les visualisations organisées et les alertes, même pour les métriques arrivant par ce chemin facultatif. Pour plus de détails sur la configuration de ce flux de travail cloud, consultez la section Acheminer des métriques via IoT Hub.

1 Actuellement, l’utilisation de l’option 1 pour transporter directement les métriques de l’appareil IoT Edge vers Log Analytics est la voie la plus simple, qui nécessite une configuration minimale. La première option est préférable, sauf si votre scénario spécifique exige l’approche de l’option 2 afin que l’appareil IoT Edge communique uniquement avec le service IoT Hub.

Module collecteur de métriques

Un module collecteur de métriques fourni par Microsoft peut être ajouté à un déploiement IoT Edge pour collecter des métriques et les envoyer à Azure Monitor. Le code du module est open source et disponible dans le dépôt GitHub IoT Edge.

Le module collecteur de métriques est fourni sous la forme d’une image de conteneur Docker multi-architecture qui prend en charge Linux x64, ARM32, ARM64 et Windows x64 (version 1809). Il est disponible publiquement sur mcr.microsoft.com/azureiotedge-metrics-collector .

Il est également disponible dans Place de marché des modules IoT Edge.

Configuration du collecteur de métriques

Toute la configuration du collecteur de métriques est effectuée à l’aide de variables d’environnement. Au minimum, les variables répertoriées dans le tableau ci-dessous et marquées comme obligatoires doivent être spécifiées.

Nom de variable d’environnement Description
ResourceId ID de ressource de l’IoT Hub avec lequel l’appareil communique. Pour plus d’informations, consultez la section ID de ressource.

Obligatoire

Valeur par défaut : aucune
UploadTarget Contrôle si les métriques sont envoyées directement à Azure Monitor avec le protocole HTTPS, ou à IoT Hub en tant que messages D2C. Pour plus d’informations, consultez cible de chargement.

Il peut s’agir d’AzureMonitor ou d’IoTMessage

Non obligatoire

Valeur par défaut : AzureMonitor
LogAnalyticsWorkspaceId ID d’espace de travail Log Analytics.

Obligatoire uniquement si UploadTarget est AzureMonitor

Valeur par défaut : aucune
LogAnalyticsSharedKey Clé d’espace de travail Log Analytics.

Obligatoire uniquement si UploadTarget est AzureMonitor

Valeur par défaut : aucune
ScrapeFrequencyInSecs Intervalle régulier, en secondes, auquel collecter et transporter les métriques.

Exemple : 600

Non obligatoire

Valeur par défaut : 300
MetricsEndpointsCSV Liste séparée par des virgules des points de terminaison à partir desquels collecter les métriques Prometheus. Tous les points de terminaison de module à partir desquels collecter les métriques doivent figurer dans cette liste.

Exemple : http://edgeAgent:9600/metrics , http://edgeHub:9600/metrics, http://MetricsSpewer:9417/metrics

Non obligatoire

Valeur par défaut : http://edgeHub:9600/metrics , http://edgeAgent:9600/metrics
AllowedMetrics Liste des métriques à collecter, toutes les autres métriques étant ignorées. Définissez une chaîne vide pour désactiver la fonction. Pour plus d’informations, consultez Autoriser et interdire des listes.

Exemple : metricToScrape{quantile=0.99}[endpoint=http://MetricsSpewer:9417/metrics ]

Non obligatoire

Valeur par défaut : vide
BlockedMetrics Liste des métriques à ignorer. Remplace AllowedMetrics, de sorte qu’une métrique n’est pas signalée si elle est incluse dans les deux listes. Pour plus d’informations, consultez Autoriser et interdire des listes.

Exemple : metricToIgnore{quantile=0.5}[endpoint=http://VeryNoisyModule:9001/metrics ], docker_container_disk_write_bytes

Non obligatoire

Valeur par défaut : vide
CompressForUpload Contrôle si une compression doit être utilisée lors du chargement de métriques. S’applique à toutes les cibles de chargement.

Exemple : true

Non obligatoire

Valeur par défaut : true
AzureDomain Spécifie le domaine Azure de niveau supérieur à utiliser lors de l’ingestion de métriques directement dans Log Analytics.

Par exemple : azure.us

Non obligatoire

Valeur par défaut : azure.com

ID de ressource

Le module collecteur de métriques requiert l’ID Azure Resource Manager du hub IoT auquel appartient l’appareil IoT Edge. Fournissez cet ID en tant que valeur de la variable d’environnement ResourceId.

L’ID de ressource prend le format suivant :

/subscriptions/<subscription id>/resourceGroups/<resource group name>/providers/Microsoft.Devices/IoTHubs/<iot hub name>

Vous pouvez trouver l’ID de ressource dans la page Propriétés du hub IoT dans le portail Azure.

Récupérez l’ID de ressource dans les propriétés du service IoT Hub.

Vous pouvez aussi récupérer l’ID avec la commande az resource show :

az resource show -g <resource group> -n <hub name> --resource-type "Microsoft.Devices/IoTHubs"

Cible de chargement

L’option de configuration UploadTarget contrôle si les métriques sont envoyées directement à Azure Monitor ou au service IoT Hub.

Si vous définissez UploadTarget sur IoTMessage, les métriques de votre module sont publiées en tant que messages IoT. Ces messages sont émis à partir du point de terminaison sous la forme de fichiers JSON encodés UTF8/messages/modules/<module name>/outputs/metricOutput. au format suivant :

[{
    "TimeGeneratedUtc": "<time generated>",
    "Name": "<prometheus metric name>",
    "Value": <decimal value>,
    "Label": {
        "<label name>": "<label value>"
    }
}, {
    "TimeGeneratedUtc": "2020-07-28T20:00:43.2770247Z",
    "Name": "docker_container_disk_write_bytes",
    "Value": 0.0,
    "Label": {
        "name": "AzureMonitorForIotEdgeModule"
    }
}]

Autoriser et interdire des listes

Les options de configuration AllowedMetrics et BlockedMetrics prennent des listes de sélecteurs de métriques séparées par des espaces ou des virgules. Une métrique correspondra à la liste et sera incluse ou exclue si elle correspond à une ou plusieurs métriques de l’une ou l’autre liste.

Les sélecteurs métriques utilisent un format similaire à un sous-ensemble du langage de requête PromQL.

metricToSelect{quantile=0.5,otherLabel=~Re[ge]*|x}[http://VeryNoisyModule:9001/metrics]

Les sélecteurs de métriques se composent de trois parties :

Nom de la métrique (metricToSelect).

  • Les caractères génériques * (n’importe quelle chaîne de caractères) et ? (n’importe quel caractère unique) peuvent être utilisés dans les noms de métriques. Par exemple, *CPU correspondrait à maxCPU et minCPU, mais pas à CPUMaximum. ???CPU correspondrait à maxCPU et minCPU, mais pas à maximumCPU.
  • Ce composant est obligatoire dans un sélecteur de métriques.

Sélecteurs basés sur une étiquette ({quantile=0.5,otherLabel=~Re[ge]*|x}).

  • Plusieurs valeurs métriques peuvent être placées entre accolades. Les valeurs doivent être séparées par des virgules.
  • Une correspondance est établie avec une métrique si toutes les étiquettes dans le sélecteur sont présentes et correspondent.
  • Comme pour le langage de requête PromQL, les opérateurs de correspondance suivants sont autorisés.
    • = correspondance avec les étiquettes qui sont exactement identiques à la chaîne entrée (sensible à la casse).
    • != correspondance avec les étiquettes qui ne sont pas exactement identiques à la chaîne entrée.
    • =~ correspondance avec les étiquettes contenant une expression régulière. exemple : label=~CPU|Mem|[0-9]*
    • !~ correspondance avec les étiquettes ne contenant pas une expression régulière fournie.
    • L’expression régulière est entièrement ancrée (les signes ^ et $ sont automatiquement ajoutés au début et à la fin de chaque expression régulière)
    • Ce composant est facultatif dans un sélecteur de métriques.

Sélecteur de point de terminaison ([http://VeryNoisyModule:9001/metrics]).

  • L’URL doit correspondre exactement à une URL figurant dans MetricsEndpointsCSV.
  • Ce composant est facultatif dans un sélecteur de métriques.

Une métrique doit correspondre à toutes les parties d’un sélecteur donné pour être sélectionnée. Il doit correspondre au nom et avoir toutes les mêmes étiquettes avec les valeurs correspondantes et provenir du point de terminaison donné. Par exemple, mem{quantile=0.5,otherLabel=foobar}[http://VeryNoisyModule:9001/metrics] ne correspondrait pas au sélecteur mem{quantile=0.5,otherLabel=~foo|bar}[http://VeryNoisyModule:9001/metrics]. Vous devez utiliser plusieurs sélecteurs pour créer un comportement d’opérateur « ou » plutôt qu’un comportement d’opérateur « et ».

Par exemple, pour autoriser la métrique personnalisée mem d’un module module1, mais n’autoriser la même métrique de module2 qu’avec l’étiquette agg=p99, vous pouvez ajouter le sélecteur à AllowedMetrics :

mem{}[http://module1:9001/metrics] mem{agg="p99"}[http://module2:9001/metrics]

Ou bien, pour autoriser les métriques personnalisées mem et cpu pour toutes les étiquettes ou le point de terminaison, ajoutez ce qui suit à AllowedMetrics :

mem cpu

Activer la fonctionnalité dans des scénarios d’accès réseau restreint

Si vous envoyez des métriques directement à l’espace de travail Log Analytics, autorisez l’accès sortant aux URL suivantes :

  • https://<LOG_ANALYTICS_WORKSPACE_ID>.ods.opinsights.azure.com/*
  • https://<LOG_ANALYTICS_WORKSPACE_ID>.oms.opinsights.azure.com/*

Considérations relatives au proxy

Le module collecteur de métriques est écrit dans .NET Core. Utilisez donc les mêmes instructions que pour les modules système pour permettre la communication via un serveur proxy.

La collecte de métriques à partir de modules locaux utilise le protocole HTTP. Excluez toute communication locale passant par le serveur proxy en définissant la variable d’environnement NO_PROXY.

Définir la valeur NO_PROXY sur une liste de noms d’hôte séparés par des virgules à exclure. Utilisez des noms de module pour les noms d’hôte. Par exemple : edgeHub,edgeAgent,myCustomModule.

Métriques des routes

Il est parfois nécessaire d’ingérer des métriques par le biais d’IoT Hub au lieu de les envoyer directement à Log Analytics. Par exemple, lors de la surveillance d’appareils IoT Edge dans une configuration imbriquée où les appareils enfants n’ont accès qu’au hub IoT Edge de leur appareil parent. Un autre exemple est le déploiement d’un appareil IoT Edge avec un accès réseau sortant uniquement vers le service IoT Hub.

Pour permettre la surveillance dans ce scénario, le module collecteur de métriques peut être configuré pour envoyer des métriques sous forme de messages appareil-à-cloud (D2C) via le module edgeHub. Vous pouvez activer cette fonctionnalité en définissant la variable d’environnement UploadTarget sur IoTMessage dans la configuration du collecteur.

Conseil

N’oubliez pas d’ajouter un itinéraire edgeHub pour la livraison des messages de métriques du module collecteur au service IoT Hub. Il ressemble à FROM /messages/modules/replace-with-collector-module-name/* INTO $upstream.

Cette option nécessite une configuration supplémentaire pour remettre à l’espace de travail Log Analytics les messages de métriques parvenant au service IoT Hub. Sans cette configuration, les autres parties de l’intégration, comme les visualisations organisées et les alertes, ne fonctionneront pas.

Notes

Sachez que cette option occasionne des coûts supplémentaires. Les messages de métriques sont comptabilisés par rapport à votre quota de messages IoT Hub. Vous serez également facturé pour les ressources d’ingestion dans Log Analytics et de flux de travail dans le cloud.

Exemple de flux de travail cloud

Un flux de travail cloud qui fournit des messages de métriques d’IoT Hub à Log Analytics est disponible dans l’exemple de journalisation et de surveillance IoT Edge. Vous pouvez déployer l’exemple sur des ressources cloud existantes ou l’utiliser en tant que référence de déploiement en production.

Étapes suivantes

Explorez les types de visualisations organisées qu’Azure Monitor active.