Utilisation des tables temporelles avec contrôle de version du système à mémoire optimisée

S’applique à : SQL Server 2016 (13.x) et versions ultérieures Azure SQL Database Azure SQL Managed Instance

Cette rubrique décrit la façon dont l’utilisation d’une table temporelle avec contrôle de version du système à mémoire optimisée diffère de celle d’une table temporelle avec contrôle de version du système sur disque.

Notes

L’utilisation de Temporal avec des tables mémoire optimisées s’applique uniquement aux SQL Server et ne s’applique pas à SQL Database.

Découverte des métadonnées

Pour découvrir les métadonnées relatives à une table temporelle à version système optimisée en mémoire, vous devez combiner des informations de sys.tables (Transact-SQL) et de sys.internal_tables (Transact-SQL) . Une table temporelle avec contrôle de version du système est présentée en tant que parent_object_id de la table de l’historique en mémoire interne.

Cet exemple indique comment exécuter une requête sur ces tables et joindre ces dernières.

SELECT SCHEMA_NAME (T1.schema_id) as TemporalTableSchema
    , OBJECT_NAME(IT.parent_object_id) as TemporalTableName
    , T1.object_id as TemporalTableObjectId
    , IT.Name as InternalHistoryStagingName
    , SCHEMA_NAME (T2.schema_id) as HistoryTableSchema
    , OBJECT_NAME (T1.history_table_id) as HistoryTableName
FROM sys.internal_tables IT
JOIN sys.tables T1
    ON IT.parent_object_id = T1.object_id
JOIN sys.tables T2
    ON T1.history_table_id = T2.object_id
WHERE T1.is_memory_optimized = 1 AND T1.temporal_type = 2

Modification de données

Les tables temporelles mémoire optimisées avec contrôle de version du système sont modifiables par le biais de procédures stockées compilées en mode natif, ce qui vous permet de convertir des tables mémoire optimisées non temporelles en tables avec contrôle de version du système et de conserver les procédures stockées en mode natif existantes.

Cet exemple indique la façon dont une table créée précédemment peut être modifiée dans un module compilé en mode natif.

CREATE PROCEDURE dbo.UpdateFXCurrencyPair
   (
      @ProviderID int
      , @CurrencyID1 int
      , @CurrencyID2 int
      , @BidRate decimal(8,4)
      , @AskRate decimal(8,4)
   )
WITH NATIVE_COMPILATION, SCHEMABINDING
   , EXECUTE AS OWNER
AS
   BEGIN ATOMIC WITH
   (TRANSACTION ISOLATION LEVEL = SNAPSHOT, LANGUAGE = N'English')
      UPDATE dbo.FXCurrencyPairs SET AskRate = @AskRate, BidRate = @BidRate
     WHERE ProviderID = @ProviderID AND CurrencyID1 = @CurrencyID1 AND CurrencyID2 = @CurrencyID2
END
GO ;

Voir aussi