API Hyper-V

Les API Hyper-V permettent aux utilisateurs de créer et gérer des machines virtuelles ou des conteneurs à différents niveaux de la pile de virtualisation.

Fournisseur WMI Hyper-V

Le fournisseur WMI pour Hyper-V permet aux développeurs et aux créateurs de scripts de concevoir rapidement des outils personnalisés, des utilitaires et des améliorations pour la plateforme de virtualisation. Les interfaces WMI peuvent gérer tous les aspects des services Hyper-V.

Pour plus d’informations, consultez : Fournisseur WMI Hyper-V (V2)

API du système de calcul hôte (HCS)

L’objectif principal d’une API HCS est de fournir un accès au niveau de la plateforme aux machines virtuelles et aux conteneurs sur Windows.

Les API HCS sont destinées aux développeurs qui souhaitent créer des applications ou des services de gestion pour des machines virtuelles ou des conteneurs. Les utilisateurs finaux ne sont pas supposés interagir directement avec les API HCS ; l’expérience utilisateur final (interfaces graphiques ou de ligne de commande, API de haut niveau, etc.) est censée être fournie par les applications ou le service de gestion qui sont créés sur les API de plateforme.

Pour plus d’informations, consultez : API du système de calcul hôte (HCS)

Plateforme de l’hyperviseur Windows

Cette API est disponible à partir de la mise à jour d’avril 2018 de Windows.

La plateforme de l’hyperviseur Windows dispose en outre d’une API utilisateur étendue pour les piles de virtualisation et les applications tierces afin de créer et gérer les partitions au niveau de l’hyperviseur, de configurer le mappage de la mémoire pour la partition, et de créer et contrôler l’exécution de processeurs virtuels.

Ex : Un client tel que QEMU peut s’exécuter sur l’hyperviseur tout en conservant sa gestion, sa configuration, ses protocoles invité/hôte et ses pilotes invités pris en charge. Tout en s’exécutant en parallèle d’une partition gérée par Hyper-V sans chevauchement.

Pour plus d’informations, consultez : API de la plateforme de l’hyperviseur Windows

Comparaison des API WHP, WMI et HCS

Les API WHP avaient besoin de la pile de virtualisation tierce pour exécuter les machines virtuelles alors que les API HCS et les API WMI sont intégrées à la pile de virtualisation de Windows. Pour des scénarios maintenant plus étendus, les API WMI fournissent des instructions de gestion supplémentaires ainsi que davantage de restrictions et de stratégies.

Les API WMI sont conçues en particulier pour les workflows de haut niveau dans les scénarios de virtualisation serveur. Les API HCS sont conçues pour la gestion intentionnelle des workflows de machines virtuelles locales ; ils offrent plus de flexibilité mais augmentent la responsabilité pour les services d’application nécessitant un plus large accès direct aux conteneurs ou aux machines virtuelles locales sur une même machine.

Les API WMI s’utilisent principalement pour la gestion des serveurs locaux ; elles fournissent des abstractions générales qui conviennent parfaitement aux workflows de virtualisation des serveurs locaux. Par exemple, quand des API WMI sont choisies, le modèle WMI est entièrement appliqué aux machines virtuelles ; cela ajoute une liste complète d’appareils virtuels par défaut même si vous voulez juste créer une machine virtuelle simple. Quant aux API HCS, en raison de la large étendue des divers cas d’usage des machines virtuelles en dehors de la virtualisation de serveur, comme le conteneur et WSL, leur objectif est de fournir un service d’API de niveau inférieur et plus précis, d’un côté pour offrir plus de flexibilité sur certaines opérations comme la configuration des machines virtuelles, et de l’autre côté pour permettre aux utilisateurs de gérer plus de choses, ce qui évite d’avoir à utiliser le modèle de gestion spécifique sur l’appel des API.

Interface VHD (Virtual Hard Disk)

Le format VHD (Virtual Hard Disk) est une spécification de format d’image disponible publiquement qui représente un disque dur virtuel encapsulé dans un fichier unique, prenant en charge à la fois l’hébergement de systèmes de fichiers natifs et les opérations sur disque/fichier standards. Le SDK Windows prend en charge une API pour créer et gérer le disque virtuel.

Pour plus d'informations, consultez : Interface VHD (Virtual Hard Disk)

API du service de réseau de calcul hôte (HCN)

L’API du service HCN est une API Win32 exposée publiquement qui fournit un accès au niveau de la plateforme pour gérer les réseaux virtuels, les points de terminaison de réseaux virtuels et les stratégies associées.

Pour plus d’informations, consultez : API du service HCN

API de l’émulateur d’instructions d’hyperviseur

L’API de l’émulateur d’instructions d’hyperviseur sert à gérer la communication entre les accélérateurs et l’émulation d’appareil qui ne sont pas directement fournis par les API de la plateforme de l’hyperviseur Windows.

Pour plus d’informations, consultez : API de l’émulateur d’instructions d’hyperviseur

Fournisseur d’image mémoire d’état enregistré de machine virtuelle

Le SDK Windows inclut une API qui fournit l’accès aux images mémoire de l’état enregistré d’une machine virtuelle.

Pour plus d’informations, consultez : API du fournisseur d’image mémoire d’état enregistré de machine virtuelle