Tutoriel : Migrer SQL Server vers Azure SQL Database à l’aide de DMS

Vous pouvez utiliser Azure Database Migration Service pour migrer les bases de données d’une instance SQL Server vers Azure SQL Database. Dans ce tutoriel, vous allez effectuer la migration de la base de données AdventureWorks2016, qui a été restaurée sur une instance locale de SQL Server 2016 (ou ultérieur), vers une base de données unique ou mise en pool dans Azure SQL Database à l’aide d’Azure Database Migration Service.

Vous apprendrez à :

  • À l’aide de l’Assistant Migration de données, évaluez votre base de données locale afin de vérifier la présence d’éventuels problèmes bloquants.
  • Utilisez l’Assistant Migration de données pour effectuer la migration du schéma de l’exemple de base de données.
  • Inscrivez le fournisseur de ressources Azure DataMigration.
  • Créer une instance Azure Database Migration Service.
  • Créer un projet de migration en utilisant Azure Database Migration Service.
  • Exécuter la migration.
  • Surveiller la migration.

Prérequis

Pour suivre ce didacticiel, vous devez effectuer les opérations suivantes :

  • Téléchargez et installez SQL Server 2016 ou une version ultérieure.

  • Activez le protocole TCP/IP, qui est désactivé par défaut pendant l’installation de SQL Server Express, en suivant les instructions de l’article Activer ou désactiver un protocole réseau de serveur.

  • Restaurez la base de données AdventureWorks2016 sur l’instance SQL Server.

  • Créez une base de données dans Azure SQL Database, en suivant les indications de l’article Créer une base de données dans Azure SQL Database à l’aide du portail Azure. Dans ce tutoriel, le nom de la base de données Azure SQL devrait être AdventureWorksAzure, mais vous pouvez lui attribuer un autre nom si vous le souhaitez.

    Notes

    Si vous utilisez SQL Server Integration Services (SSIS) pour migrer la base de données de catalogue de vos projets ou de vos packages SSIS (SSISDB) entre SQL Server et Azure SQL Database, la base de données SSISDB de destination sera créée et gérée automatiquement lorsque vous provisionnerez SSIS dans Azure Data Factory (ADF). Pour plus d’informations sur la migration des packages SSIS, consultez l’article Migrer des packages SQL Server Integration Services vers Azure.

  • Téléchargez et installez la dernière version de l’Assistant Migration de données.

  • Créez un Réseau virtuel Microsoft Azure pour Azure Database Migration Service à l’aide du modèle de déploiement Azure Resource Manager, qui fournit une connectivité site à site à vos serveurs sources locaux via ExpressRoute ou un VPN. Pour plus d’informations sur la création d’un réseau virtuel, consultez la documentation sur le réseau virtuel, en particulier les articles sur le démarrage rapide, qui fournissent des informations pas à pas.

    Notes

    Pendant la configuration du réseau virtuel, si vous utilisez ExpressRoute avec le peering réseau à Microsoft, ajoutez ces points de terminaison au sous-réseau où doit être provisionné le service :

    • Point de terminaison de base de données cible (par exemple, un point de terminaison SQL, un point de terminaison Azure Cosmos DB, etc.)
    • Point de terminaison de stockage
    • Point de terminaison Service Bus

    Cette configuration est nécessaire car Azure Database Migration Service ne dispose pas d’une connectivité Internet.

    En l'absence de connectivité de site à site entre le réseau local et Azure, ou si la bande passante de la connectivité de site à site est limitée, vous pouvez utiliser Azure Database Migration Service en mode hybride (préversion). Le mode hybride utilise un Worker de migration local et une instance d'Azure Database Migration Service exécutée dans le cloud. Pour créer une instance d'Azure Database Migration Service en mode hybride, consultez l'article Créer une instance d'Azure Database Migration Service en mode hybride à l'aide du portail Azure.

  • Vérifiez que vos règles de sécurité de sortie du groupe de sécurité réseau de réseau virtuel ne bloquent pas le port de sortie 443 de ServiceTag pour ServiceBus, Storage et AzureMonitor. Pour plus d’informations sur le filtrage du trafic de groupe de sécurité réseau de réseau virtuel Azure, consultez l’article Filtrer le trafic réseau avec les groupes de sécurité réseau.

  • Configurez votre pare-feu Windows pour accéder au moteur de base de données.

  • Ouvrez votre pare-feu Windows pour permettre à Azure Database Migration Service d'accéder à l'instance source de SQL Server via le port TCP 1433 (par défaut). Si votre instance par défaut écoute sur un autre port, ajoutez ce dernier au pare-feu.

  • Si vous exécutez plusieurs instances nommées de SQL Server avec des ports dynamiques, vous pouvez activer le service SQL Browser et autoriser l’accès au port UDP 1434 à travers vos pare-feu, de sorte qu’Azure Database Migration Service puisse se connecter à une instance nommée sur votre serveur source.

  • Lorsque vous utilisez une appliance de pare-feu devant vos bases de données sources, vous devrez peut-être ajouter des règles de pare-feu pour permettre à Azure Database Migration Service d’accéder aux bases de données sources pour la migration.

  • Créez une règle de pare-feu IP au niveau du serveur pour Azure SQL Database afin de permette à Azure Database Migration Service d’accéder aux bases de données cibles. Fournissez la plage de sous-réseau du réseau virtuel utilisé pour Azure Database Migration Service.

  • Assurez-vous que les informations d’identification utilisées pour se connecter à une instance SQL Server source disposent des autorisations CONTROL SERVER.

  • Vérifiez que les informations d’identification utilisées pour se connecter à l’instance Azure SQL Database cible disposent des autorisations CONTROL DATABASE pour les bases de données cibles.

    Important

    La création d’une instance d’Azure Database Migration Service nécessite l’accès à des paramètres de réseau virtuel qui ne font normalement pas partie du même groupe de ressources. Par conséquent, l’utilisateur qui crée une instance de DMS a besoin d’une autorisation au niveau de l’abonnement. Pour créer les rôles requis, que vous pouvez affecter selon vos besoins, exécutez le script suivant :

    
    $readerActions = `
    "Microsoft.Network/networkInterfaces/ipConfigurations/read", `
    "Microsoft.DataMigration/*/read", `
    "Microsoft.Resources/subscriptions/resourceGroups/read"
    
    $writerActions = `
    "Microsoft.DataMigration/services/*/write", `
    "Microsoft.DataMigration/services/*/delete", `
    "Microsoft.DataMigration/services/*/action", `
    "Microsoft.Network/virtualNetworks/subnets/join/action", `
    "Microsoft.Network/virtualNetworks/write", `
    "Microsoft.Network/virtualNetworks/read", `
    "Microsoft.Resources/deployments/validate/action", `
    "Microsoft.Resources/deployments/*/read", `
    "Microsoft.Resources/deployments/*/write"
    
    $writerActions += $readerActions
    
    # TODO: replace with actual subscription IDs
    $subScopes = ,"/subscriptions/00000000-0000-0000-0000-000000000000/","/subscriptions/11111111-1111-1111-1111-111111111111/"
    
    function New-DmsReaderRole() {
    $aRole = [Microsoft.Azure.Commands.Resources.Models.Authorization.PSRoleDefinition]::new()
    $aRole.Name = "Azure Database Migration Reader"
    $aRole.Description = "Lets you perform read only actions on DMS service/project/tasks."
    $aRole.IsCustom = $true
    $aRole.Actions = $readerActions
    $aRole.NotActions = @()
    
    $aRole.AssignableScopes = $subScopes
    #Create the role
    New-AzRoleDefinition -Role $aRole
    }
    
    function New-DmsContributorRole() {
    $aRole = [Microsoft.Azure.Commands.Resources.Models.Authorization.PSRoleDefinition]::new()
    $aRole.Name = "Azure Database Migration Contributor"
    $aRole.Description = "Lets you perform CRUD actions on DMS service/project/tasks."
    $aRole.IsCustom = $true
    $aRole.Actions = $writerActions
    $aRole.NotActions = @()
    
      $aRole.AssignableScopes = $subScopes
    #Create the role
    New-AzRoleDefinition -Role $aRole
    }
    
    function Update-DmsReaderRole() {
    $aRole = Get-AzRoleDefinition "Azure Database Migration Reader"
    $aRole.Actions = $readerActions
    $aRole.NotActions = @()
    Set-AzRoleDefinition -Role $aRole
    }
    
    function Update-DmsConributorRole() {
    $aRole = Get-AzRoleDefinition "Azure Database Migration Contributor"
    $aRole.Actions = $writerActions
    $aRole.NotActions = @()
    Set-AzRoleDefinition -Role $aRole
    }
    
    # Invoke above functions
    New-DmsReaderRole
    New-DmsContributorRole
    Update-DmsReaderRole
    Update-DmsConributorRole
    

Évaluer votre base de données locale

Avant de pouvoir migrer les données d’une instance SQL Server vers une base de données unique ou mise en pool dans Azure SQL Database, vous devez évaluer la base de données SQL Server pour détecter les problèmes bloquants susceptibles d’empêcher la migration. Une fois que vous avez téléchargé et installé l’Assistant Migration de données, suivez les étapes décrites dans l’article Évaluation de la migration de SQL Server pour évaluer la base de données locale. Un résumé de la procédure est présenté ci-dessous :

  1. Dans l’Assistant Migration des données, sélectionnez l’icône Nouveau (+), puis sélectionnez le type de projet Évaluation.

  2. Spécifiez un nom de projet SDK. Dans la liste déroulante Type d’évaluation, sélectionnez Moteur de base de données. Dans la zone de texte Type de serveur source, sélectionnez SQL Server. Dans la zone de texte Type de serveur source, sélectionnez Azure SQL Database, puis sélectionnez Créer pour créer le projet.

    Quand vous évaluez la base de données SQL Server source qui doit faire l’objet d’une migration vers une base de données unique ou mise en pool dans Azure SQL Database, vous pouvez choisir l’un des types de rapport d’évaluation suivants, ou les deux :

    • Vérifier la compatibilité de la base de données
    • Vérifier la parité de fonctionnalité

    Les deux types de rapports sont sélectionnés par défaut.

  3. Dans l’Assistant Migration des données, dans l’écran Options, sélectionnez suivant.

  4. Dans l’écran Sélectionner les sources, dans la boîte de dialogue Se connecter à un serveur, fournissez les détails de connexion à votre SQL Server, puis sélectionnez Se connecter.

  5. Dans la boîte de dialogue Ajouter des sources, sélectionnez AdventureWorks2016, Ajouter, puis Démarrer l’évaluation.

    Notes

    Si vous utilisez SSIS, sachez que l’Assistant Migration de données ne prend pas en charge l’évaluation de la SSISDB source. Toutefois, les projets ou packages SSIS seront évalués/validés lors de leur redéploiement vers la SSISDB de destination qui est hébergée par Azure SQL Database. Pour plus d’informations sur la migration des packages SSIS, consultez l’article Migrer des packages SQL Server Integration Services vers Azure.

    Une fois l’évaluation terminée, les résultats s’affichent comme illustré dans le graphique suivant :

    Évaluer la migration des données

    Pour les bases de données Azure SQL Database, les évaluations vous permettent d’identifier les problèmes de parité des fonctionnalités, ainsi que les problèmes de blocage de la migration pour un déploiement sur une base de données unique ou mise en pool.

    • La catégorie de parité de fonctionnalité SQL Server fournit un ensemble complet de recommandations, d’approches alternatives disponibles dans Azure et de procédures d’atténuation pour vous aider à planifier les efforts de vos projets de migration.
    • La catégorie de problèmes de compatibilité indique les fonctionnalités partiellement prises en charge ou non prises en charge qui reflètent les problèmes de compatibilité susceptibles de bloquer la migration des bases de données SQL Server vers Azure SQL Database. Des recommandations sont également fournies pour vous aider à résoudre ces problèmes.
  6. Passez en revue les résultats d’évaluation en ce qui concerne les problèmes de blocage de migration et les problèmes de parité de fonctionnalité en sélectionnant les options spécifiques.

Migrer l’exemple de schéma

Une fois que vous êtes à l’aise avec l’évaluation et que vous pensez que la base de données sélectionnée est un candidat viable pour la migration vers une base de données unique ou mise en pool dans Azure SQL Database, utilisez DMA pour migrer le schéma vers Azure SQL Database.

Notes

Avant de créer un projet de migration dans l’Assistant Migration de données, vérifiez que vous avez bien provisionné une base de données dans Azure, comme indiqué dans les prérequis.

Important

Si vous utilisez SSIS, sachez que l’Assistant Migration de données ne prend pas en charge la migration de la SSISDB source. Toutefois, vous pouvez redéployer vos projets ou packages SSIS vers la SSISDB de destination qui est hébergée par Azure SQL Database. Pour plus d’informations sur la migration des packages SSIS, consultez l’article Migrer des packages SQL Server Integration Services vers Azure.

Pour effectuez la migration du schéma AdventureWorks2016 vers une base de données unique ou une base de données mise en pool Azure SQL Database, effectuez les étapes suivantes :

  1. Dans Data Migration Assistant, sélectionnez l’icône Nouveau (+), puis sous Type de projet, sélectionnez Migration.

  2. Spécifiez un nom de projet, dans la zone de texte Type de serveur source, sélectionnez SQL Server puis, dans la zone de texte Type de serveur cible, sélectionnez Azure SQL Database.

  3. Sous Étendue de la migration, sélectionnez Schéma uniquement.

    Une fois les étapes précédentes effectuées, l’interface de l’Assistant Migration des données doit apparaître comme indiqué dans le graphique suivant :

    Créer un projet d’Assistant Migration des données

  4. Sélectionnez Créer pour créer le projet.

  5. Dans l’Assistant Migration des données, spécifiez les détails de connexion source de votre SQL Server, sélectionnez Se connecter, puis sélectionnez la base de données AdventureWorks2016.

    Détails de connexion source de l’Assistant Migration des données

  6. Sélectionnez Suivant, sous Se connecter au serveur cible, spécifiez les détails de connexion cible de la base de données Azure SQL, sélectionnez Se connecter, puis sélectionnez la base de données AdventureWorksAzure que vous avez pré-approvisionnée dans Azure SQL Database.

    Détails de connexion cible de l’Assistant Migration des données

  7. Sélectionnez Suivant pour accéder à l’écran Sélectionner des objets dans lequel vous pouvez spécifier les objets de schéma dans la base de données AdventureWorks2016 à déployer sur Azure SQL Database.

    Par défaut, tous les objets sont sélectionnés.

    Générer des scripts SQL

  8. Sélectionnez Générer un script SQL pour créer les scripts SQL, puis recherchez d’éventuelles erreurs dans les scripts.

    Script de schéma

  9. Sélectionnez Déployer le schéma pour déployer sur Azure SQL Database puis, une fois le schéma déployé, recherchez d’éventuelles anomalies sur le serveur cible.

    Déployer le schéma

Inscrire le fournisseur de ressources

Avant de créer votre première instance Database Migration Service, vous devez inscrire le fournisseur de ressources Microsoft.DataMigration.

  1. Connectez-vous au portail Azure. Recherchez et sélectionnez Abonnements.

    Afficher les abonnements au portail

  2. Sélectionnez l’abonnement dans lequel vous voulez créer l’instance Azure Database Migration Service, puis sélectionnez Fournisseurs de ressources.

    Afficher les fournisseurs de ressources

  3. Recherchez « migration », puis sélectionnez Inscrire pour Microsoft.DataMigration.

    S’inscrire auprès du fournisseur de ressources

Créer une instance Azure Database Migration Service

  1. Dans le menu du Portail Azure ou dans la page Accueil, sélectionnez Créer une ressource. Recherchez et sélectionnez Azure Database Migration Service.

    Place de marché Azure

  2. Dans l’écran Azure Database Migration Service, sélectionnez Créer.

    Créer une instance Azure Database Migration Service

    Sélectionnez l’option Continuer pour utiliser Azure Database Migration Service.

    Sélectionner le scénario Database Migration Service

  3. Sous l’onglet Informations de base de la page Créer un service de migration :

    • Sélectionnez l’abonnement.
    • Créez un groupe de ressources ou sélectionnez-en un déjà existant.
    • Spécifiez un nom pour l’instance d’Azure Database Migration Service.
    • Sélectionnez l’emplacement dans lequel vous souhaitez créer l’instance Azure Database Migration Service.
    • Choisissez Azure comme mode de service.
    • Sélectionnez un niveau tarifaire. Pour plus d’informations sur les coûts et les niveaux de tarification, consultez la page de tarification.

    Configurer des paramètres de base pour l’instance Azure Database Migration Service

    • Sélectionnez Suivant : Réseau.
  4. Sous l’onglet Réseau de la page Créer un service de migration :

    • Sélectionnez un réseau virtuel existant ou créez-en un. Le réseau virtuel fournit à Azure Database Migration Service un accès au serveur source et à l’instance cible. Pour plus d’informations sur la création d’un réseau virtuel dans le portail Azure, consultez l’article Créer un réseau virtuel au moyen du portail Azure.

    Configurer des paramètres réseau pour l’instance Azure Database Migration Service

    • Sélectionnez Vérifier + créer pour vérifier les détails, puis sélectionnez Créer pour créer le service.

    • Votre instance d’Azure Database Migration Service est créée et prête à l’emploi au bout de quelques instants :

    Service de migration créé

Créer un projet de migration

Une fois le service créé, recherchez-le dans le portail Azure, ouvrez-le, puis créez un projet de migration.

  1. Dans le menu du portail Azure, sélectionnez Tous les services. Recherchez et sélectionnez Azure Database Migration Services.

    Localiser toutes les instances Azure Database Migration Service

  2. Dans l’écran Azure Database Migration Services, sélectionnez l’instance Azure Database Migration Service que vous avez créée.

  3. Sélectionnez Nouveau projet de migration.

    Localisez votre instance Azure Database Migration Service.

  4. Dans l’écran Nouveau projet de migration, spécifiez un nom pour le projet. Dans la zone de texte Type de serveur source, sélectionnez SQL Server. Dans la zone de texte Type de serveur cible, sélectionnez Azure SQL Database. Enfin, dans la zone de texte Choisir un type d’activité de migration, sélectionnez Migration de données.

    Créer un projet Azure Database Migration Service

  5. Sélectionnez Créer et exécuter une activité pour créer le projet et exécuter l’activité de migration.

Spécifier les détails de la source

  1. Dans l’écran Sélectionner la source, spécifiez les détails de connexion de l’instance SQL Server source.

    Veillez à utiliser un nom de domaine complet pour le nom de l’instance SQL Server source. Vous pouvez également utiliser l’adresse IP quand la résolution de noms DNS est impossible.

  2. Si vous n’avez pas installé de certificat de confiance sur votre serveur source, cochez la case Faire confiance au certificat de serveur.

    Quand aucun certificat de confiance n’est installé, SQL Server génère un certificat auto-signé au démarrage de l’instance. Ce certificat permet de chiffrer les informations d’identification des connexions clientes.

    Attention

    Les connexions TLS chiffrées à l’aide d’un certificat auto-signé n’offrent pas de sécurité renforcée. Elles sont vulnérables aux attaques de l’intercepteur. Ne faites jamais confiance à une connexion TLS utilisant des certificats autosignés dans un environnement de production ou sur des serveurs connectés à Internet.

    Important

    Si vous utilisez SSIS, sachez que Database Migration Service ne prend pas en charge la migration de la SSISDB source. Toutefois, vous pouvez redéployer vos projets ou packages SSIS vers la SSISDB de destination qui est hébergée par Azure SQL Database. Pour plus d’informations sur la migration des packages SSIS, consultez l’article Migrer des packages SQL Server Integration Services vers Azure.

    Détails de la source

  3. Sélectionnez Suivant : Sélectionner des bases de données.

Sélectionner des bases de données pour la migration

Sélectionnez l’ensemble des bases de données ou des bases de données spécifiques que vous souhaitez migrer vers Azure SQL Database. DMS vous fournit l’heure de migration prévue pour les bases de données sélectionnées. Si les temps d’arrêt de la migration sont acceptables, poursuivez la migration. Si les temps d’arrêt de la migration ne sont pas acceptables, envisagez de migrer vers SQL Managed Instance avec un temps d’arrêt proche de zéro ou de soumettre des idées/suggestions d’amélioration et d’autres commentaires dans le forum de la communauté Azure — Azure Database Migration Service.

  1. Choisissez la ou les bases de données que vous souhaitez migrer à partir de la liste des bases de données disponibles.

  2. Évaluez le temp d’arrêt attendu. S’il est acceptable, sélectionnez Suivant : Sélectionner cible >>

    Bases de données sources

Spécifier les détails de la cible

  1. Dans l’écran Sélectionner la cible, fournissez les paramètres d’authentification à votre Azure SQL Database.

    Sélectionner la cible

    Notes

    L’authentification SQL est le seul type d’authentification pris en charge.

  2. Sélectionnez Suivant : Mapper aux bases de données cibles, mappez les bases de données source et cible pour la migration.

    Si la base de données cible porte le même nom que la base de données source, Azure Database Migration Service sélectionne la base de données cible par défaut.

    Mapper aux bases de données cibles

  3. Sélectionnez Suivant : Configuration des paramètres de migration, développez la liste des tables et passez en revue la liste des champs concernés.

    Azure Database Migration Service sélectionne automatiquement toutes les tables sources vides qui existent sur l’instance Azure SQL Database cible. Si vous souhaitez migrer à nouveau les tables qui contiennent déjà des données, vous devez sélectionner explicitement les tables sur ce panneau.

    Sélectionner des tables

  4. Sélectionnez Suivant : Récapitulatif, passez en vue la configuration de la migration, puis, dans la zone de texte Nom de l’activité, spécifiez un nom pour l’activité de migration.

    Choisir l’option de validation

Exécuter la migration

  • Sélectionnez Démarrer la migration.

    La fenêtre d’activité de migration s’affiche et l’état de l’activité est En attente.

    État de l’activité

Surveiller la migration

  1. Dans l’écran d’activité de migration, sélectionnez Actualiser pour mettre à jour l’affichage jusqu’à voir l’état de la migration s’afficher comme Completed (Terminé).

    État d’activité terminé

  2. Vérifiez les bases de données cibles de l’instance cible Azure SQL Database.

Ressources supplémentaires