Tutoriel : créer un pool d’hôtes

Important

Ce contenu s’applique à Azure Virtual Desktop avec des objets Azure Virtual Desktop pour Azure Resource Manager. Si vous utilisez Azure Virtual Desktop (Classic) sans objets Azure Resource Manager, consultez cet article. Les objets que vous créez avec Azure Virtual Desktop (classique) ne peuvent pas être gérés avec le portail Azure.

Les pools d’hôtes sont des ensembles d’une ou plusieurs machines virtuelles identiques, aussi appelés « hôtes de session », dans des environnements Azure Virtual Desktop. Chaque pool d’hôtes peut contenir un groupe d’applications avec lequel les utilisateurs peuvent interagir comme ils le feraient sur un ordinateur de bureau physique. Si vous souhaitez en savoir plus sur l’architecture de déploiement, consultez la présentation de l'environnement d’Azure Virtual Desktop. Si vous êtes développeur d’applications et que vous utilisez la diffusion d’applications à distance pour Azure Virtual Desktop, vos clients ou utilisateurs peuvent utiliser vos applications comme des applications locales sur un appareil physique. Pour plus d’informations sur l’utilisation d’Azure Virtual Desktop en tant que développeur d’applications, consultez notre documentation sur la diffusion en continu d’applications d’Azure Virtual Desktop.

Notes

Si vous êtes développeur d’applications et que vous utilisez la diffusion d’applications à distance pour Azure Virtual Desktop et que les utilisateurs de votre application se trouvent dans la même organisation que votre déploiement, vous pouvez utiliser votre locataire Azure existant pour créer votre pool hôte. Si vos utilisateurs sont en dehors de votre organisation, pour des raisons de sécurité, vous devez créer des locataires Azure distincts avec au moins un pool hôte pour chaque organisation. En savoir plus sur les pratiques que nous vous recommandons de suivre pour garantir la sécurité de votre déploiement aux recommandations d’architecture.

Cet article vous guide tout au long du processus de création d’un pool d’hôtes pour un environnement Azure Virtual Desktop par le biais du portail Azure. Cette méthode offre une interface basée sur un navigateur pour créer un pool d’hôtes dans Azure Virtual Desktop, créer un groupe de ressources avec des machines virtuelles dans un abonnement Azure, joindre ces machines virtuelles au domaine Azure Active Directory (AD) ou au locataire Azure Active Directory (Azure AD) et inscrire les machines virtuelles auprès d’Azure Virtual Desktop.

Vous pouvez créer des pools d’hôtes dans les régions Azure suivantes :

  • Australie Est
  • Centre du Canada
  • Est du Canada
  • USA Centre
  • USA Est
  • USA Est 2
  • Japon Est
  • Centre-Nord des États-Unis
  • Europe Nord
  • États-Unis - partie centrale méridionale
  • Sud du Royaume-Uni
  • Ouest du Royaume-Uni
  • Centre-USA Ouest
  • Europe Ouest
  • USA Ouest
  • USA Ouest 2

Important

Cette liste fait référence à la liste des régions où les métadonnées du pool d’hôtes seront stockées. Les machines virtuelles (hôtes) d’un pool d’hôtes peuvent être situées dans n’importe quelle région, ainsi qu’en local.

Prérequis

Avant de pouvoir créer un pool d’hôtes, vérifiez que les prérequis sont respectés. Pour plus d’informations, consultez Prérequis pour Azure Virtual Desktop.

Démarrer le processus de création du pool d’hôtes

Pour commencer à créer votre nouveau pool d’hôtes

  1. Connectez-vous au portail Azure sur https://portal.azure.com.

    Notes

    Si vous avez besoin d’utiliser le portail Azure US Gov, accédez à https://portal.azure.us/ à la place.

    Si vous avez besoin d’utiliser le portail Azure Chine, accédez à https://portal.azure.cn/ à la place.

  2. Entrez Azure Virtual Desktop dans la barre de recherche, puis recherchez et sélectionnez Azure Virtual Desktop sous Services.

  3. Dans la page de vue d’ensemble d’Azure Virtual Desktop, sélectionnez Créer un pool d’hôtes.

  4. Sous l’onglet De base, sélectionnez l’abonnement approprié sous Détails du projet.

  5. Sélectionnez un groupe de ressources existant dans le menu déroulant ou sélectionnez Créer pour créer un groupe de ressources.

  6. Entrez un nom unique pour votre pool d’hôtes.

  7. Dans le champ Emplacement, sélectionnez dans le menu déroulant la région dans laquelle vous souhaitez créer le pool d’hôtes.

    La zone géographique Azure associée aux régions sélectionnées est l’emplacement où seront stockées les métadonnées de ce pool d’hôtes et ses objets connexes. Veillez à choisir les régions à l’intérieur de la zone géographique dans laquelle vous souhaitez stocker les métadonnées de service.

    Capture d’écran du portail Azure montrant le champ Emplacement avec l’emplacement USA Est sélectionné. En regard du champ figure le texte « Les métadonnées seront stockées dans USA Est ».

    Notes

    Si vous souhaitez créer votre pool d’hôtes dans une région prise en charge en dehors des États-Unis, vous devez réinscrire le fournisseur de ressources. Après la réinscription, les autres régions doivent figurer dans la liste déroulante où est sélectionné l’emplacement. Découvrez comment vous réinscrire dans notre article de résolution des problèmes de création de pools d’hôtes.

  8. Sous Type de pool d’hôtes, indiquez si votre pool d’hôtes sera Personnel ou Groupé.

    • Si vous choisissez Personnel, sélectionnez Automatique ou Direct dans le champ Type d’affectation.

      Capture d’écran du menu déroulant du champ Type d’affectation. L’utilisateur a sélectionné Automatique.

  9. Si vous choisissez Groupé, entrez les informations suivantes :

    • Pour Limite de session maximale, entrez le nombre maximal d’utilisateurs dont vous souhaitez équilibrer la charge sur un seul hôte de session.

    • Pour Algorithme d’équilibrage de charge, choisissez l’équilibrage de charge en profondeur d’abord ou en largeur d’abord, en fonction de votre modèle d’utilisation. En savoir plus sur la signification de chacune de ces options sur les méthodes d’équilibrage de charge des pools hôtes.

      Capture d’écran du champ Type d’affectation avec l’option « Groupé » sélectionnée. L’utilisateur pointe son curseur sur Largeur d’abord dans le menu déroulant de l’équilibrage de charge.

  10. Sélectionnez Suivant : Machines virtuelles >.

  11. Si vous avez déjà créé des machines virtuelles et que vous souhaitez les utiliser avec le nouveau pool d’hôtes, sélectionnez Non, Suivant : Espace de travail> et passez à la section Informations sur l’espace de travail. Si vous souhaitez créer des machines virtuelles et les inscrire auprès du nouveau pool d’hôtes, sélectionnez Oui.

  12. Une fois que vous avez créé votre pool hôte, vous pouvez récupérer la clé d’inscription du pool hôte en accédant à la page Vue d’ensemble du pool hôte et en sélectionnant Clé d’inscription. Utilisez cette clé lorsque vous ajoutez des machines virtuelles créées en dehors d’Azure Virtual Desktop à votre pool hôte.

    Capture d'écran montrant l'option de clé d'enregistrement dans le panneau de présentation du pool d'hôtes, mise en évidence par une bordure rouge.

Maintenant que vous avez créé un pool d’hôtes, passons à la partie suivante du processus de configuration, où nous allons créer la machine virtuelle.

Détails de machine virtuelle

La première partie étant terminée, vous allez devoir configurer votre machine virtuelle.

Pour configurer votre machine virtuelle durant le processus de configuration du pool d’hôtes du Portail Azure :

  1. Sous Groupe de ressources, choisissez le groupe de ressources dans lequel vous souhaitez créer les machines virtuelles. Il peut s’agir d’un groupe de ressources différent de celui que vous avez utilisé pour le pool d’hôtes.

  2. Après cela, spécifiez un Préfixe de nom pour nommer les machines virtuelles créées par le processus de création. Le suffixe sera - avec des nombres commençant à 0.

  3. Choisissez l’emplacement de machine virtuelle où vous souhaitez créer les machines virtuelles. Elle peut être identique ou différente de la région que vous avez sélectionnée pour le pool d’hôtes. N’oubliez pas que les prix des machines virtuelles varient selon la région et que les emplacements des machines virtuelles doivent être proches de leurs utilisateurs si possible pour optimiser les performances. En savoir plus sur les Emplacements de données pour Azure Virtual Desktop.

  4. Ensuite, choisissez l’option de disponibilité qui correspond le mieux à vos besoins. Pour en découvrir plus sur l’option qui vous convient, consultez Options de disponibilité pour les machines virtuelles dans Azure et notre Forum aux questions.

    Capture d’écran du menu déroulant des options de disponibilité. L’option « Zone de disponibilité » est mise en évidence.

  5. Choisissez ensuite le type de sécurité que vous souhaitez utiliser pour vos machines virtuelles. Vous pouvez choisir des machines virtuelles de lancement standard ou fiable. Pour en savoir plus sur les machines virtuelles de lancement fiable, consultez Lancement fiable pour les machines virtuelles Azure.

    Capture du menu déroulant de type de sécurité. L’option « Standard » est en surbrillance.

    Si l’option de machines virtuelles de lancement fiable est sélectionnée, choisissez les fonctionnalités de sécurité de lancement fiable que vous souhaitez activer.

    Capture d’écran des fonctionnalités de sécurité de lancement fiable disponibles à la sélection.

  6. Ensuite, choisissez l’image qui doit être utilisée pour créer la machine virtuelle. Vous pouvez choisir Galerie pour les nouveaux déploiements de pool d’hôtes lorsque Blob de stockage n’est plus disponible.

    • Après avoir choisi Galerie, sélectionnez une image Windows qui répond à vos besoins dans le menu déroulant :

      • Windows 11 Entreprise multisession (Gen2)
      • Windows 11 Entreprise multisession + Microsoft 365 Apps (Gen2)
      • Windows 10 Entreprise multisession, version 21H2 (Gen2)
      • Windows 10 Entreprise multisession, version 21H2 + Microsoft 365 Apps (Gen2)
      • Windows Server 2019 Datacenter

      Si vous ne voyez pas l’image souhaitée, sélectionnez Voir toutes les images afin de pouvoir sélectionner une autre image dans votre galerie ou une image fournie par Microsoft ou d’autres éditeurs. Vérifiez que l’image choisie fait partie des images de système d’exploitation prises en charge.

      Capture d’écran du portail Azure avec une liste d’images affichées issues de Microsoft.

      Vous pouvez également accéder à Mes éléments et choisir une image personnalisée que vous avez déjà chargée.

      Capture d’écran de l’onglet Mes éléments.

    • Si vous ajoutez une machine virtuelle à un pool d’hôtes qui autorise le blob de stockage, vous pouvez utiliser votre propre build d’image via Hyper-V ou sur une machine virtuelle Azure. Il vous suffit d’entrer l’emplacement de l’image dans l’objet blob de stockage sous la forme d’un URI.

    L’emplacement de l’image est indépendant de l’option de disponibilité, mais la résilience de zone de l’image détermine si cette image peut être utilisée avec une zone de disponibilité. Si vous sélectionnez une zone de disponibilité lors de la création de votre image, veillez à utiliser une image de la galerie avec la résilience de zone activée. Pour en découvrir plus sur l’option de résilience de zone que vous devez utiliser, consultez le Forum aux questions.

  7. Ensuite, choisissez la taille de machine virtuelle que vous souhaitez utiliser. Vous pouvez soit conserver la taille par défaut, soit sélectionner Modifier la taille pour changer de taille. Si vous sélectionnez Modifier la taille, dans la fenêtre qui s’affiche, choisissez la taille de la machine virtuelle adaptée à votre charge de travail. Pour en savoir plus sur les tailles de machine virtuelle et la taille que vous devez choisir, consultez les Instructions de dimensionnement de machine virtuelle.

  8. Sous Nombre de machines virtuelles, indiquez le nombre de machines virtuelles que vous souhaitez créer pour votre pool d’hôtes.

    Notes

    Le processus de création peut créer jusqu’à 400 machines virtuelles lors de la configuration de votre pool d’hôtes, et chaque processus de création de machine virtuelle crée quatre objets dans votre groupe de ressources. Étant donné que le processus de création ne vérifie pas le quota de votre abonnement, vérifiez que le nombre de machines virtuelles que vous entrez se trouve dans les limites d’API et de machines virtuelles Azure pour votre groupe de ressources et votre abonnement. Vous pourrez ajouter d’autres machines virtuelles une fois que vous autre terminé la création de votre pool d’hôtes.

  9. Choisissez le type de disques de système d’exploitation que vous souhaitez que vos machines virtuelles utilisent : SSD Standard, SSD Premium ou HDD Standard.

  10. Sous Réseau et sécurité, sélectionnez le réseau virtuel et le sous-réseau où vous souhaitez placer les machines virtuelles que vous créez. Vérifiez que le réseau virtuel peut se connecter au contrôleur de domaine, car vous devrez joindre les machines virtuelles qui se trouvent sur le réseau virtuel au domaine. Les serveurs DNS du réseau virtuel que vous avez sélectionné doivent être configurés pour utiliser l’adresse IP du contrôleur de domaine.

  11. Sélectionnez le type de groupe de sécurité souhaité : De base, Avancé ou Aucun.

    Si vous sélectionnez De base, vous devez choisir si vous souhaitez que des ports entrants soient ouverts. Si vous sélectionnez Oui, choisissez dans la liste les ports standard sur lesquels autoriser les connexions entrantes.

    Notes

    Pour une sécurité accrue, nous vous recommandons de ne pas ouvrir de ports entrants publics.

    Capture d’écran de la page du groupe de sécurité qui montre la liste des ports disponibles dans un menu déroulant.

    Si vous choisissez Avancé, sélectionnez un groupe de sécurité réseau existant que vous avez déjà configuré.

  12. Ensuite, sélectionnez si vous voulez que les machines virtuelles soient jointes à Active Directory ou à Azure Active Directory.

    • Pour Active Directory, fournissez un compte pour joindre le domaine et choisissez si vous souhaitez joindre un domaine et une unité d’organisation spécifiques.

      • Pour le nom d'utilisateur principal de la jonction de domaine d’AD, entrez les informations d’identification de l’administrateur de domaine Active Directory du réseau virtuel que vous avez sélectionné. L’authentification multifacteur (MFA) ne peut pas être activée sur le compte que vous utilisez. Lors de la jointure à un domaine Azure Active Directory Domain Services (Azure AD DS), le compte doit faire partie du groupe d’administrateurs Azure AD DC et le mot de passe du compte doit fonctionner dans Azure AD DS.

      • Pour spécifier un domaine, sélectionnez Oui, puis saisissez le nom du domaine que vous souhaitez rejoindre. Si vous le souhaitez, vous pouvez également ajouter une unité d’organisation spécifique dans laquelle vous souhaitez placer les machines virtuelles en entrant le chemin d’accès complet (nom unique) et sans guillemets. Si vous ne souhaitez pas spécifier de domaine, sélectionnez Non. Les machines virtuelles sont automatiquement jointes au domaine qui correspond au suffixe de l'UPN de jonction de domaine Active Directory.

    • Pour Azure Active Directory, vous pouvez sélectionner inscrire la machine virtuelle auprès d’Intune pour mettre automatiquement la machine virtuelle à la disposition de la gestion après son déploiement.

  13. Sous compte d’administrateur de l’ordinateur virtuel, entrez les informations d’identification du compte administrateur local à ajouter lors de la création de la machine virtuelle. Vous pouvez utiliser ce compte à des fins de gestion à la fois dans les machines virtuelles AD et Azure AD.

  14. Sous Configuration personnalisée, vous pouvez entrer l’emplacement d’un modèle Azure Resource Manager pour effectuer des configurations personnalisées sur vos hôtes de session une fois que vous les avez créées. Vous devez entrer les URL du fichier de modèle Azure Resource Manager et du fichier de paramètres du modèle Azure Resource Manager. Pour en savoir plus et rechercher un exemple de script de configuration personnalisé, consultez l’exemple de solution de configuration personnalisée.

    Notes

    Azure Virtual Desktop ne prend pas en charge le provisionnement de ressources Azure dans le modèle.

  15. Sélectionnez Suivant : Espace de travail >.

Nous sommes maintenant prêts à commencer la phase suivante de la configuration de votre pool d’hôtes : l’inscription de votre groupe d’applications auprès d’un espace de travail.

Informations sur l’espace de travail

Le processus de création du pool d’hôtes crée un groupe d’applications de bureau par défaut. Pour que le pool d’hôtes fonctionne comme prévu, vous devez publier ce groupe d’applications sur des utilisateurs ou des groupes d’utilisateurs, et vous devez inscrire le groupe d’applications auprès d’un espace de travail.

Notes

Si vous êtes un développeur d’applications qui tente de publier les applications de votre organisation, vous pouvez attacher dynamiquement des applications MSIX à des sessions utilisateur ou ajouter vos packages d’application à une image de machine virtuelle personnalisée. Pour plus d’informations, consultez Comment faire pour servir votre application personnalisée avec Azure Virtual Desktop.

Pour inscrire le groupe d’applications de bureau auprès d’un espace de travail

  1. Sélectionnez Oui.

    Si vous sélectionnez Non, vous pourrez inscrire le groupe d’applications ultérieurement, mais nous vous recommandons d’effectuer l’inscription auprès de l’espace de travail dès que vous le pouvez afin que votre pool d’hôtes fonctionne correctement.

  2. Ensuite, choisissez si vous souhaitez créer un espace de travail ou en sélectionner un parmi les espaces de travail existants. Vous ne pourrez inscrire le groupe d’applications qu’auprès d’un espace de travail créé au même emplacement que le pool d’hôtes.

  3. Vous pouvez éventuellement sélectionner Suivant : Étiquettes >.

    Ici, vous pouvez ajouter des étiquettes pour pouvoir regrouper les objets avec des métadonnées afin de faciliter la tâche des administrateurs.

  4. Quand vous avez terminé, sélectionnez Vérifier + créer.

    Notes

    Le processus de validation Vérifier + créer ne vérifie pas si votre mot de passe répond aux normes de sécurité ou si votre architecture est correcte. Vous devez donc vérifier ces éléments vous-même.

  5. Passez en revue les informations relatives à votre déploiement pour vérifier que tout semble correct. Sélectionnez Créer lorsque vous avez terminé.

Cela démarre le processus de déploiement, qui crée les objets suivants :

  • Votre nouveau pool d’hôtes
  • Un groupe d’applications de bureau
  • Un espace de travail, si vous avez choisi d’en créer un
  • Si vous avez choisi d’inscrire le groupe d’applications de bureau, l’inscription aboutit.
  • Des machines virtuelles, si vous avez choisi d’en créer, qui sont jointes au domaine et inscrites auprès du nouveau pool d’hôtes
  • Un lien de téléchargement pour un modèle Azure Resource Management basé sur votre configuration

Après cela, vous avez terminé !

Exécuter le modèle Azure Resource Manager pour provisionner le nouveau pool d’hôtes

Si vous préférez utiliser un processus automatisé, téléchargez notre modèle Azure Resource Manager pour provisionner votre nouveau pool d’hôtes.

Notes

Si vous utilisez un processus automatisé pour créer votre environnement, vous aurez besoin de la dernière version du fichier JSON de configuration.

Étapes suivantes

Maintenant que vous avez créé votre pool d’hôtes, vous pouvez le remplir avec des programmes RemoteApps. Pour en savoir plus sur la façon de gérer des applications dans Azure Virtual Desktop, consultez le tutoriel suivant :