Configurer un connecteur pour archiver les données FactSet

Utilisez FactSet DataParser de 17a-4 LLC pour importer et archiver des données de la plateforme FactSet dans les boîtes aux lettres utilisateur de votre organisation Microsoft 365. DataParser inclut un connecteur FactSet configuré pour capturer des éléments à partir d’une source de données tierce et importer ces éléments dans Microsoft 365. Le connecteur FactSet DataParser convertit les données FactSet au format de message électronique, puis importe ces éléments dans les boîtes aux lettres utilisateur dans Microsoft 365.

Une fois les données FactSet stockées dans des boîtes aux lettres utilisateur, vous pouvez appliquer Microsoft fonctionnalités Purview telles que la conservation pour litige, eDiscovery, les stratégies de rétention et les étiquettes de rétention et la conformité des communications. L’utilisation d’un connecteur FactSet pour importer et archiver des données dans Microsoft 365 peut aider votre organisation à rester conforme aux stratégies gouvernementales et réglementaires.

Conseil

Si vous n’êtes pas un client E5, vous pouvez essayer gratuitement toutes les fonctionnalités Premium dans Microsoft Purview. Utilisez la version d’évaluation de 90 jours des solutions Purview pour découvrir comment des fonctionnalités Purview robustes peuvent aider votre organisation à gérer les besoins en matière de sécurité et de conformité des données. Commencez dès maintenant au hub d’essais portail de conformité Microsoft Purview. En savoir plus sur les conditions d’inscription et d’essai.

Vue d’ensemble de l’archivage des données FactSet

La vue d’ensemble suivante explique le processus d’utilisation d’un connecteur de données pour archiver des données FactSet dans Microsoft 365.

Flux de travail d’archivage pour les données FactSet de 17a à 4.

  1. Votre organisation utilise 17a-4 pour configurer FactSet DataParser.

  2. Régulièrement, les éléments FactSet sont collectés par le DataParser. DataParser convertit également le contenu d’un message au format de message électronique.

  3. Le connecteur FactSet DataParser que vous créez dans le portail de conformité Microsoft Purview se connecte à DataParser et transfère les messages vers un emplacement de stockage Azure sécurisé dans le cloud Microsoft.

  4. Un sous-dossier dans le dossier Boîte de réception nommé FactSet DataParser est créé dans les boîtes aux lettres utilisateur, et les éléments FactSet sont importés dans ce dossier. Le connecteur détermine la boîte aux lettres dans laquelle importer les éléments à l’aide de la valeur de la propriété Email. Chaque élément FactSet contient cette propriété, qui est remplie avec l’adresse e-mail de chaque participant.

Avant de configurer un connecteur

  • Créez un compte DataParser pour les connecteurs Microsoft. Pour ce faire, contactez 17a-4 LLC. Vous devez vous connecter à ce compte lorsque vous créez le connecteur à l’étape 1.

  • L’utilisateur qui crée le connecteur FactSet DataParser à l’étape 1 (et le termine à l’étape 3) doit se voir attribuer le rôle de Administration connecteur de données. Ce rôle est requis pour ajouter des connecteurs dans la page Connecteurs de données du portail de conformité. Ce rôle est ajouté par défaut à plusieurs groupes de rôles. Pour obtenir la liste de ces groupes de rôles, consultez Rôles dans Microsoft Defender pour Office 365 et Microsoft conformité Purview. Un administrateur de votre organisation peut également créer un groupe de rôles personnalisé, attribuer le rôle de Administration connecteur de données, puis ajouter les utilisateurs appropriés en tant que membres. Pour obtenir des instructions, consultez la section « Créer un groupe de rôles personnalisé » dans Autorisations dans le portail de conformité Microsoft Purview.

  • Ce connecteur de données 17a-4 est disponible dans les environnements GCC dans le cloud Microsoft 365 US Government. Les applications et services tiers peuvent impliquer le stockage, la transmission et le traitement des données client de votre organisation sur des systèmes tiers qui se trouvent en dehors de l’infrastructure Microsoft 365 et ne sont donc pas couverts par les engagements Microsoft Purview et de protection des données. Microsoft ne fait aucune déclaration selon laquelle l’utilisation de ce produit pour se connecter à des applications tierces implique que ces applications tierces sont conformes à FEDRAMP.

Étape 1 : Configurer un connecteur FactSet DataParser

La première étape consiste à accéder à la page Connecteurs de données dans le portail de conformité et à créer un connecteur 17a-4 pour les données FactSet.

  1. Accédez à https://compliance.microsoft.com , puis sélectionnez Connecteurs> de donnéesFactSet DataParser.

  2. Dans la page de description du produit FactSet DataParser , sélectionnez Ajouter un connecteur.

  3. Dans la page Conditions d’utilisation du service , sélectionnez Accepter.

  4. Entrez un nom unique qui identifie le connecteur, puis sélectionnez Suivant.

  5. Connectez-vous à votre compte 17a-4 et suivez les étapes de l’Assistant Connexion FactSet DataParser.

Étape 2 : Configurer le connecteur FactSet DataParser

Utilisez la prise en charge 17a-4 pour configurer le connecteur FactSet DataParser.

Étape 3 : Mapper les utilisateurs

Le connecteur FactSet DataParser mappe automatiquement les utilisateurs à leurs adresses e-mail Microsoft 365 avant d’importer les données dans Microsoft 365.

Étape 4 : Surveiller le connecteur FactSet DataParser

Après avoir créé un connecteur FactSet DataParser, vous pouvez afficher l’état du connecteur dans le portail de conformité.

  1. Accédez à https://compliance.microsoft.com et sélectionnez Connecteurs de données dans la navigation de gauche.

  2. Sélectionnez l’onglet Connecteurs , puis sélectionnez le connecteur FactSet DataParser que vous avez créé pour afficher la page de menu volant, qui contient les propriétés et les informations sur le connecteur.

  3. Sous État du connecteur avec la source, sélectionnez le lien Télécharger le journal pour ouvrir (ou enregistrer) le journal d’état du connecteur. Ce journal contient des informations sur les données importées dans le cloud Microsoft. Pour plus d’informations, consultez Afficher les journaux d’activité d’administration pour les connecteurs de données.

Problèmes connus

Pour l’instant, nous ne prenons pas en charge l’importation de pièces jointes ou d’éléments d’une taille supérieure à 10 Mo. La prise en charge des éléments plus volumineux sera disponible ultérieurement.