Utiliser l’application métriques Premium

L’application d’utilisation et de métriques Power BI Premium est conçue pour fournir des fonctionnalités de surveillance pour les capacités de Power BI Premium. La supervision de vos capacités est essentielle pour prendre des décisions avisées afin d’utiliser au mieux les ressources de votre capacité Premium. Par exemple, l’application peut vous aider à déterminer quand effectuer un scale-up de votre capacité ou quand activer la mise à l’échelle automatique.

Notes

Lorsque vous activez la mise à l’échelle automatique, assurez-vous qu’il n’existe aucune stratégie Azure empêchant le fonctionnement de la mise à l’échelle automatique.

L’application est souvent mise à jour avec de nouvelles fonctionnalités et fournit des informations plus approfondies sur le fonctionnement de vos capacités.

Pour installer l’application de métriques Premium, vous devez être administrateur de capacité. Une fois installé, toute personne de l’organisation disposant des autorisations appropriées peut afficher l’application.

L’application de métriques Premium a six pages :

Vue d’ensemble

Cette page fournit une vue d’ensemble des performances de la capacité. Elles est divisée en trois sections listées ci-dessous.

En haut de chaque page, le champ CapacityID vous permet de sélectionner la capacité pour laquelle l’application montre des résultats.

Capture d’écran montrant la page de vue d’ensemble dans l’application de métriques Power BI Premium, avec le sélecteur d’authentification unique de capacité mis en évidence.

Artifacts

La section des artefacts se compose de deux visuels superposés à gauche de la page. Le visuel supérieur est un tableau de colonnes empilées. Le visuel inférieur est un tableau matriciel.

Capture d’écran montrant la section artefacts, dans la page vue d’ensemble, dans l’application Power BI Premium métriques.

Histogramme à plusieurs métriques

Il s’agit d’un tableau de colonnes empilées qui fournit une vue de l’utilisation de votre capacité par heure. Descendez dans la hiérarchie jusqu’à un jour spécifique pour identifier des modèles quotidiens. La sélection de chaque colonne empilée va filtrer la matrice principale et les autres visuels en fonction de votre sélection.

Capture d’écran montrant l’histogramme à plusieurs métriques, dans la page vue d’ensemble, dans l’application Power BI Premium métriques.

L’histogramme à plusieurs métriques affiche les quatre valeurs listées ci-dessous. Il montre les résultats les plus élevés pour ces valeurs par élément Power BI au cours des deux dernières semaines.

Une capture d’écran montrant le graphique à colonnes multi-métrique avec la ligne des valeurs en évidence.

  • Processeur - Temps de traitement processeur en secondes.

  • Durée - Temps de traitement en secondes.

  • Opérations - Nombre d’opérations Power BI qui ont eu lieu.

  • Utilisateurs - Nombre d’utilisateurs qui ont effectué des opérations.

Matrice par artefact et opération

Il s’agit d’un tableau matriciel qui affiche des métriques pour chaque élément Power BI sur la capacité.

Capture d’écran montrant le visuel matrice par artefact et opération, dans la page vue d’ensemble, dans l’application Power BI Premium métriques.

Pour mieux comprendre les performances de votre capacité, vous pouvez trier ce tableau en fonction des paramètres listés ci-dessous. Les couleurs de la table représentent votre delta de performances.

Une capture d’écran montrant la matrice par artefact et les en-têtes de paramètres de visuel des opérations.

  • Artefacts - Liste des éléments Power BI actifs pendant la période sélectionnée. Le nom de l’élément est une chaîne avec la syntaxe item name \ item type \ workspace name. Vous pouvez développer chaque entrée pour afficher les différentes opérations (comme les requêtes et les actualisations) qui ont été effectuées par l’élément.

  • Processeur (s) - Temps de traitement processeur en secondes. Utilisez ce paramètre de tri pour afficher les processeurs ayant consommé le plus d’éléments Power BI au cours des deux dernières semaines.

  • Durée (s) - Temps de traitement en secondes. Utilisez ce paramètre de tri pour afficher les éléments Power BI ayant nécessité le temps de traitement le plus long au cours des deux dernières semaines.

  • Utilisateurs - Le nombre d’utilisateurs qui ont utilisé l’élément Power BI.

  • Taille d’artefact - Quantité de mémoire dont a besoin un élément Power BI. Utilisez ce paramètre de tri pour afficher les éléments Power BI avec l’empreinte mémoire la plus importante.

  • Minutes surchargées - Affiche une somme d’incréments de 30 secondes au cours desquels une surcharge s’est produite au moins une fois. Utilisez ce paramètre de tri pour afficher les éléments Power BI les plus affectés par les conséquences d’une surcharge.

  • Delta de performances - Affiche l’effet des performances sur les éléments Power BI. Le chiffre représente le pourcentage de changement par rapport à il y a sept jours. Par exemple, 20 indique une amélioration de 20 % aujourd’hui, par rapport à la même métrique prise il y a une semaine.

    Les couleurs de la matrice représentent votre delta de performances :

    • Aucune couleur : valeur supérieure à -10
    • Orange : valeur comprise entre -10 et -25
    • Rouge : valeur inférieure à -25

    Pour créer le delta de performances, Power BI calcule une moyenne horaire pour toutes les opérations rapides qui prennent moins de 200 millisecondes. La valeur horaire est utilisée comme une moyenne mobile lente sur les sept derniers jours (168 heures). La moyenne mobile lente est ensuite comparée à la moyenne entre le point de données le plus récent et un point de données datant de sept jours. Le delta de performances indique la différence entre ces deux moyennes.

    Vous pouvez utiliser la valeur de delta de performances pour évaluer si les performances moyennes de vos éléments Power BI ont été améliorées ou ont empiré au cours de la semaine passée. Plus la valeur est élevée, plus les performances sont susceptibles d’être bonnes. Une valeur proche de zéro indique que peu de choses ont changé, et une valeur négative suggère que les performances moyennes de vos éléments Power BI se sont dégradées au cours de la semaine écoulée.

    Le tri de la matrice par la colonne delta de performances permet d’identifier les jeux de données dont les performances ont le plus changé. Au cours de votre enquête, n’oubliez pas de prendre en compte le(s) processeur(s) et le nombre d’utilisateurs. La valeur delta de performances est un bon indicateur lorsqu’il s’agit d’éléments Power BI qui ont une utilisation élevée du processeur, car ils sont fortement utilisés ou exécutent de nombreuses opérations. Cependant, les petits jeux de données avec peu d’activité d’UC peuvent ne pas refléter une image fidèle, car ils peuvent facilement montrer de grandes valeurs positives ou négatives.

Performances

La section des performances se compose de quatre visuels superposés au centre de la page.

Capture d’écran montrant la section performances, dans la page vue d’ensemble, dans l’application Power BI Premium métriques.

Processeur dans le temps

Affiche l’utilisation du processeur de la capacité sélectionnée dans le temps. Les filtres appliqués à la page dans l’histogramme à plusieurs métriques affectent l’affichage de ce graphique comme ceci :

  • Aucun filtre appliqué - Les colonnes affichent le point dans le temps le plus élevé (pic) par heure.

  • Filtres appliqués - Le visuel affiche chaque point dans le temps à intervalles de 30 secondes.

Notes

Le pic correspond au nombre de secondes le plus élevé parmi les opérations interactives et d’arrière-plan.

Pour accéder à la page Point dans le temps à partir de ce visuel, cliquez avec le bouton droit sur un point dans le temps surchargé, sélectionnez Extraire, puis Détail du point dans le temps.

Une capture d’écran montrant l’option d’exploration du point dans le temps dans le graphique du temps supplémentaire d’UC.

Le graphique du processeur dans le temps contient les éléments suivants :

  • Processeur interactif - Les colonnes rouges représentent le nombre de secondes processeur utilisées pendant les opérations interactives au cours d’une période de 30 secondes.

    Les opérations interactives couvrent un large éventail de ressources déclenchées par les utilisateurs de Power BI. Ces opérations sont associées à des chargements de pages interactifs.

  • Arrière-plan - Les colonnes bleues représentent le nombre de secondes processeur utilisées pendant les opérations d’arrière-plan au cours d’une période de 30 secondes.

    Les opérations d’arrière-plan couvrent les processus back-end de Power BI qui ne sont pas directement déclenchés par les utilisateurs, comme les actualisations de données.

  • Limite du processeur - Ligne pointillée jaune qui indique le seuil du nombre autorisé de secondes processeur pour la capacité sélectionnée. Les colonnes qui s’étendent au-dessus de cette ligne représentent les points dans le temps où la capacité est surchargée.

Minutes surchargées par heure

Affiche un score qui représente la gravité de la surcharge sur les performances d’un élément Power BI. Si aucun élément n’est filtré, ce graphique montre la valeur maximale pour tous les éléments à chaque intervalle d’évaluation de la charge (30 secondes) au cours des deux dernières semaines.

Taille de l’artefact

Affiche l’empreinte mémoire enregistrée pour des éléments Power BI au fil du temps. Si aucun élément n’est filtré, ce graphique montre la valeur maximale pour tous les éléments à chaque échantillonnage effectué à un intervalle de 10 minutes au cours des deux dernières semaines.

Profil de performances

Affiche un agrégat des performances des rapports sur trois catégories d’opérations :

  • Rapide - La moyenne mobile des opérations rapides en pourcentage de toutes les opérations dans le temps. Une opération rapide prend moins de 100 millisecondes.

  • Modéré - La moyenne mobile des opérations modérées en pourcentage de toutes les opérations dans le temps. Une opération modérée prend entre 100 millisecondes et deux secondes.

  • Lent - La moyenne mobile des opérations lentes en tant que pourcentage de toutes les opérations dans le temps. Une opération lente prend plus de deux secondes.

L’agrégat est tiré du nombre total d’opérations effectuées sur un élément Power BI au cours des deux dernières semaines. Si aucun élément n’est filtré, ce graphique montre le profil de performances pour les jeux de données sur toute la capacité.

Courbes de tendance hebdomadaires

La section des courbes de tendance hebdomadaires se compose de quatre visuels superposés à droite du rapport. Ces visuels récapitulent le comportement de la capacité au cours des quatre dernières semaines. Cette section est conçue pour fournir une capture instantanée de votre capacité, en mettant en évidence les tendances des quatre dernières semaines.

Capture d’écran montrant la section Courbes de tendance hebdomadaires, dans la page vue d’ensemble, dans l’application Power BI Premium métriques.

UC

Affiche la puissance processeur totale de votre capacité consommée au cours des quatre dernières semaines. Chaque point de données est la somme agrégée de puissance processeur utilisée au cours des sept derniers jours.

Artefacts actifs

Affiche le nombre d’éléments Power BI (comme des rapports, des tableaux de bord et des jeux de données) qui ont utilisé le processeur au cours des quatre dernières semaines.

Active users

Affiche le nombre d’utilisateurs qui ont utilisé la capacité au cours des quatre dernières semaines.

Cœurs

Affiche le nombre de cœurs utilisés par la capacité au cours des quatre dernières semaines. Chaque point de données est la taille de capacité maximale signalée au cours de cette semaine. Si votre capacité a utilisé la mise à l’échelle automatique ou a fait l’objet d’un scale-up vers une taille supérieure, le visuel montre l’augmentation.

Preuve

Cette page fournit des informations sur les surcharges dans votre capacité. Vous pouvez l’utiliser pour déterminer quels éléments de Power BI (comme des rapports, des tableaux de bord et des jeux de données) provoquent la surcharge, et quels éléments sont affectés par cette surcharge.

Notes

Cette page affiche uniquement des données quand la capacité est surchargée.

Quand vous détectez un élément Power BI qui provoque une surcharge, vous pouvez optimiser cet élément pour réduire son impact sur la capacité ou bien vous pouvez effectuer un scale-up de la capacité.

Capture d’écran montrant la page des preuves dans l’application de métriques Power BI Premium.

Artefacts provoquant une surcharge

Vous pouvez identifier visuellement les différents éléments Power BI qui provoquent une surcharge, en utilisant la chronologie. Chaque jour de la chronologie montre les éléments provoquant une surcharge. Explorez en détail pour voir une chronologie horaire. La valeur affichée est un agrégat de la puissance processeur consommée par les artefacts quand ils surchargent la capacité.

Surchargeurs

Utilisez ce visuel pour identifier les éléments Power BI qui génèrent des événements de surcharge ayant un impact. Ceci est montré sous la forme d’un Score de surcharge quand vous sélectionnez le tableau croisé dynamique Surchargeurs. Le score de surcharge pour un artefact est dérivé de la gravité d’un événement de surcharge et de la fréquence à laquelle l’événement de surcharge s’est produit au cours des 14 derniers jours. Ce score n’a pas de propriété physique.

Une capture d’écran montrant le score de surcharge dans le tableau des surchargeurs avec l’onglet des surchargeurs sélectionné.

Passez au tableau croisé dynamique Artefacts surchargés pour identifier les éléments les plus affectés par la surcharge au cours des 14 derniers jours. L’impact de la surcharge peut affecter l’élément qui est à l’origine de la surcharge ou d’autres éléments qui sont hébergés dans la même capacité.

La valeur Temps surchargé (s) correspond à la quantité de temps de traitement impactée par une pénalité de surcharge. Cette valeur est montrée pour chaque élément affecté au cours des 14 derniers jours.

Une capture d’écran montrant le tableau des surchargeurs avec l’onglet artefacts surchargés sélectionné.

Fenêtres de surcharge

Utilisez ce visuel pour comprendre si les événements de surcharge ou de mise à l’échelle automatique se produisent en raison d’un seul élément Power BI ou de plusieurs. Une couleur différente est affectée à chaque élément Power BI.

Chaque colonne représente une fenêtre de 30 secondes au cours de laquelle l’utilisation du processeur pour la capacité a dépassé l’allocation. La hauteur de la colonne représente la quantité de processeur utilisée.

L’allocation processeur de 30 secondes est déterminée par le nombre de cœurs virtuels dont dispose votre capacité. Quand la mise à l’échelle automatique est activée, chaque processeur avec mise à l’échelle automatique ajouté ajoute 15 secondes à l’allocation. Quand la mise à l’échelle automatique n’est pas activée ou si elle est entièrement utilisée, des pénalités sont appliquées aux opérations interactives dans la prochaine fenêtre de 30 secondes. Une visualisation de ces pénalités est disponible dans le graphique Artefacts surchargés (secondes) .

Pour accéder à la page Point dans le temps à partir de ce visuel, cliquez avec le bouton droit sur un point dans le temps surchargé, sélectionnez Extraire, puis Détail du point dans le temps.

Une capture d’écran montrant l’option d’exploration du point dans le temps dans le graphique des fenêtres de surcharge.

Artefacts surchargé (secondes)

Utilisez ce visuel pour comprendre si la surcharge des éléments de Power BI a un impact sur leurs propres performances ou si elle produit un problème de voisin bruyant en impactant les performances d’autres éléments. Une couleur différente est affectée à chaque élément.

La hauteur de la colonne représente la durée des opérations sujettes à des pénalités de surcharge, qui se produisent lorsque la mise à l’échelle automatique n’est pas activée ou si elle est utilisée à son maximum.

Nombre d’utilisateurs surchargés

Utilisez ce visuel pour comprendre l’étendue de l’impact de la surcharge. Le visuel vous aide à déterminer si l’événement de surcharge impacte un ou plusieurs utilisateurs.

La hauteur de la colonne représente le nombre d’utilisateurs distincts affectés lorsqu’une surcharge se produit.

Actualiser

Cette page est conçue pour vous aider à identifier les aspects relatifs aux performances d’actualisation, comme la puissance consommée par le processeur pour les actualisations.

Notes

Vous pouvez accéder à une version de cette page, consacrée à un élément Power BI spécifique, en utilisant la fonction d’exploration dans l’un des visuels qui affichent des éléments individuels. Les visuels de la version « Exploration » de la page sont identiques à ceux de la liste ci-dessous. Cependant, ils n’affichent que les informations relatives à l’élément que vous explorez.

Capture d’écran montrant la page d’actualisation dans l’application de métriques Power BI Premium.

En haut de la page se trouve un tableau croisé dynamique à sélection multiple qui vous permet de vous concentrer sur l’actualisation de la page en fonction des filtres listés ci-dessous. Chacun de ces tableaux croisés dynamiques filtre tous les visuels de la page des actualisations.

Une capture d’écran montrant les filtres dans la page d’actualisation.

  • Genre d’artefact - Permet de filtrer la page par type d’élément Power BI (rapport, jeu de données, tableau de bord, etc.).

  • État - Permet de filtrer la page selon la réussite ou l’échec des opérations.

  • Metric - Permet de filtrer la page de l’une des manières suivantes :

    • Processeur - Consommation du processeur

    • Durée - Temps de traitement de l’opération

    • Opérations - Nombre d’opérations

  • Opération - Permet de filtrer la page en fonction du type d’opération sélectionné.

Actualiser par artefact

Affiche la répartition de la métrique sélectionnée dans le tableau croisé dynamique du haut, au cours des 14 derniers jours. Ces répartitions peuvent indiquer l’optimisation de l’actualisation la plus susceptible de réduire l’empreinte de la capacité ou la charge de la source de données.

  • Quand vous sélectionnez Processeur, vous pouvez déterminer si l’empreinte de la capacité doit être réduite.

  • Quand vous sélectionnez Durée, vous pouvez identifier la charge de la source de données à réduire.

Duration

Chaque colonne représente le nombre de secondes nécessaires pour effectuer une seule opération par heure, sur une période de 14 jours.

UC

Chaque colonne représente le nombre de secondes processeur utilisées pour effectuer une seule opération par heure, sur une période de 14 jours.

Operations

Chaque colonne représente le nombre de secondes nécessaires pour effectuer une seule opération par heure, sur une période de 14 jours.

Détails de l’actualisation

Il s’agit d’un tableau matriciel qui décrit toutes les métadonnées pour chaque opération d’actualisation individuelle qui a eu lieu. La sélection d’une cellule dans le visuel filtre la matrice, qui va montrer seulement des événements spécifiques.

Les workflows d’actualisation planifiée et manuelle peuvent déclencher de multiples opérations internes dans le service back-end. Par exemple, les actualisations effectuent parfois de nouvelles tentatives automatiques si une erreur temporaire s’est produite. Ces opérations peuvent être enregistrées dans l’application en utilisant différents identifiants d’activité. Chaque ID d’activité est représenté par une ligne dans le tableau. Lorsque vous examinez le tableau, tenez compte du fait que plusieurs lignes peuvent indiquer une opération d’une seule activité.

Le tableau comprend une colonne Ratio qui décrit le ratio entre le temps processeur et le temps de traitement. Un ratio faible suggère des inefficacités de la source de données, où le service Power BI consacre plus de temps à attendre la source de données et moins de temps à traiter l’actualisation.

Opérations d'actualisation

Vous trouverez, à droite de la page d’actualisation, deux visuels conçus pour vous aider à identifier les modèles.

  • Chronologie - Affiche le nombre d’opérations par jour au cours des 14 derniers jours.

  • Carte de score - Affiche le nombre total d’opérations effectuées.

Point dans le temps

Toutes les activités de la capacité sont classées en fonction de leur impact sur le calcul. La page de point de temps affiche les 100 000 principales activités ayant un impact dans la capacité. Utilisez cette page pour identifier les opérations interactives et d’arrière-plan ayant le plus contribué à l’utilisation du processeur.

Notes

Les heures de début et de fin peuvent se produire avant ou après la période affichée, en raison des opérations de lissage enarrière-plan.

Important

Pour accéder à cette page, vous devez utiliser la fonctionnalité d’extraction sur un point dans le temps surchargé dans l’un de ces visuels :

Capture d’écran montrant la page timepoint dans l’application de métriques Power BI Premium.

Quand le nombre total de processeurs combinés pour les opérations interactives et d’arrière-plan dépasse l’allocation du point dans le temps de 30 secondes, la capacité est surchargée et, selon que la mise à l’échelle automatique est activée ou non, la limitation est appliquée.

  • La mise à l’échelle automatique est activée - Si la mise à l’échelle automatique est activée pour la capacité, un nouveau cœur virtuel est ajouté pour les prochaines 24 heures. Cela se traduit par une valeur augmentée à la ligne Limite du processeur dans le graphique Processeur dans le temps.

    Notes

    Lorsque la mise à l’échelle automatique est activée et que la capacité atteint le nombre maximal de cœurs virtuels autorisé par l’opération de mise à l’échelle automatique, la limitation est appliquée.

  • La mise à l’échelle automatique n’est pas activée - Si la mise à l’échelle automatique n’est pas activée, la limitation est appliquée à chaque opération interactive dans le point dans le temps suivant.

Visuels de la ligne supérieure

Cette section décrit les opérations des visuels dans la ligne supérieure de la page Point dans le temps.

Capture d’écran montrant la section timepoint cards, dans la page timepoint, dans l’application Power BI Premium metrics.

  • Carte en haut à gauche - Affiche le point dans le temps utilisé pour l’extraction de cette page.

  • Graphique en courbes de pulsations - Affiche une fenêtre de 60 minutes d’activité du processeur. Utilisez ce visuel pour définir la durée des pics et des creux.

    • Ligne rouge verticale - Point dans le temps actuellement sélectionné pour l’affichage. Le visuel affiche les 30 minutes d’activité du processeur avant et après le point dans le temps sélectionné.

    • Ligne bleue - Nombre total de processeurs.

    • Ligne jaune - Allocation de capacité.

    Notes

    Si la ligne bleue se trouve au-dessus de la ligne jaune, la capacité est surchargée.

  • Carte des opérations interactives - Affiche le nombre total d’opérations interactives qui ont contribué à l’activité du processeur au cours de ce point dans le temps.

  • Carte des opérations d’arrière-plan - Affiche le nombre total d’opérations d’arrière-plan qui ont contribué à l’activité du processeur au cours de ce point dans le temps.

  • Carte de référence SKU - Affiche la référence SKU actuelle.

  • Carte de processeur de capacité - Affiche le nombre total de secondes processeur autorisées pour cette capacité au cours d’une fenêtre de point dans le temps de 30 secondes donnée.

Opérations interactives

Il s’agit d’un tableau présentant chaque opération interactive qui a contribué à l’utilisation du processeur dans le point dans le temps utilisé pour l’extraction de cette page. Une fois qu’une opération interactive est terminée, toutes les secondes processeur utilisées par cette opération sont attribuées à la fenêtre du point dans le temps.

  • Artefact - Nom de l’élément Power BI, son type et les détails de son espace de travail.

  • Operation - Type d’opération interactive.

  • Début - Heure de début de l’opération interactive.

  • Fin - Heure de fin de l’opération interactive.

  • État - Indication signalant si l’opération a réussi ou échoué. Les opérations annulées sont signalées comme des opérations ayant échoué.

    Notes

    L’utilisation du processeur pour les opérations ayant échoué est comptabilisée pour déterminer si la capacité est en surcharge.

  • Utilisateur - Nom de l’utilisateur qui a déclenché l’opération interactive.

  • Durée - Nombre de secondes nécessaires à l’exécution de l’opération interactive.

  • Total processeur - Nombre de secondes processeur utilisées par l’opération interactive. Cette mesure contribue à déterminer si la capacité dépasse le nombre total de secondes processeur autorisées pour la capacité.

  • UC de point dans le temps - Nombre de secondes d’UC affectées à l’opération interactive dans le point dans le temps actuel.

  • Limitation - Durée en secondes pendant laquelle la limitation est appliquée à cette opération interactive en raison de la capacité surchargée dans le point dans le temps précédent.

  • % de capacité - Proportion des opérations processeur interactives dans l’allocation de capacité globale.

Opérations d’arrière-plan

Il s’agit d’un tableau présentant chaque opération d’arrière-plan qui a contribué à l’utilisation du processeur dans la fenêtre de point dans le temps utilisée pour l’extraction de cette page. Une petite partie de l’utilisation totale de chaque opération d’arrière-plan qui se termine au cours des dernières 24 heures (fenêtre de point dans le temps égale à 2 880 x 30 s) contribue à la valeur du processeur. Cela signifie qu’une opération d’arrière-plan terminée la veille peut contribuer à l’activité du processeur pour déterminer si la capacité est en surcharge. Pour plus d’informations, consultez lissage des performances.

Toutes les colonnes de la table d’opérations en arrière-plan sont similaires à celles de la table d’opérations interactives. Cependant, le tableau des opérations en arrière-plan ne comporte pas de colonne users.

Détails de l’artefact

Cette page fournit des informations utiles sur un élément spécifique de Power BI.

Important

Vous ne pouvez accéder à cette page qu’en utilisant la fonction d’exploration dans l’un des visuels qui affichent des éléments individuels de Power BI.

Notes

Certains des visuels de la page Détails de l’artefact peuvent ne pas afficher d’informations. Un visuel ne montrera rien s’il est conçu pour afficher un événement qui ne s’est pas produit.

Vous pouvez savoir quel élément de Power BI vous êtes en train d’examiner en regardant la carte en haut à gauche du rapport, mise en évidence ci-dessous. La syntaxe de cette carte est workspace \ Power BI item type \ Power BI item name.

Capture d’écran montrant la page d’artefact, dans l’application Power BI Premium de métriques.

Surcharge

Le visuel de surcharge affiche les créneaux horaires où une surcharge s’est produite concernant l’élément Power BI sur lequel vous effectuez une exploration.

Le visuel de surcharge comporte les colonnes suivantes :

  • Date - La date à laquelle l’élément était en surcharge.

  • Minutes de surcharge - Somme des fenêtres de 30 secondes où au moins un événement de surcharge a eu lieu.

  • Temps de surcharge en % - La proportion du temps total d’exécution de l’opération passée dans un état de surcharge. Plus cette valeur est petite, mieux c’est.

Performances

Affiche le pourcentage d’opérations rapides, modérées et lentes par rapport au nombre total d’opérations effectuées sur un élément Power BI que vous analysez au cours des deux dernières semaines.

Capture d’écran montrant le visuel de performances dans la page d’artefact, dans l’application de métriques Power BI Premium.

  • Rapide - La moyenne mobile des opérations rapides en pourcentage de toutes les opérations dans le temps. Une opération rapide prend moins de 100 millisecondes.

  • Modéré - La moyenne mobile des opérations modérées en pourcentage de toutes les opérations dans le temps. Une opération modérée prend entre 100 millisecondes et deux secondes.

  • Lent - La moyenne mobile des opérations lentes en tant que pourcentage de toutes les opérations dans le temps. Une opération lente prend plus de deux secondes.

Taille de l’artefact

Ce visuel affiche la quantité maximale de consommation de mémoire détectée dans une fenêtre de trois heures, sur une période de 14 jours, pour les opérations effectuées sur l’élément dans lequel vous explorez. Vous pouvez filtrer ce visuel à partir de la matrice par artefact et opération, pour afficher un profil de mémoire de pointe pour un jour individuel.

Capture d’écran montrant le visuel de taille d’artefact dans la page de l’artefact, dans l’application Power BI Premium de métriques.

Durée d’UC et utilisateurs

Utilisez ces visuels pour examiner la consommation d’UC, la durée de l’opération et le nombre d’utilisateurs pour l’élément que vous êtes en train d’explorer. Dans ces visuels, chaque colonne représente une seule heure sur une période de 14 jours.

Capture d’écran montrant les visuels PC, durée et utilisateurs, dans la page d’artefact, dans l’application Power BI Premium métriques.

  • UC - Chaque colonne affiche le nombre de secondes d’UC utilisées pour effectuer chaque opération par heure.

  • Durée - Chaque colonne affiche le nombre de secondes utilisées pour effectuer chaque opération par heure.

  • Utilisateurs - Chaque colonne affiche le nombre d’utilisateurs actifs par heure.

Considérations et limitations

  • L’application affiche les résultats pour les derniers 14 ou 28 jours, selon le visuel.

  • L’application affiche seulement les mesures de mémoire et la décomposition des performances pour les jeux de données.

  • L’application prend uniquement en charge la surveillance des jeux de données qui utilisent le mode d’importation. Pour surveiller les connexions actives du service Power BI utilisez Azure Analysis Services.

  • La colonne Utilisateurs dans les visuels affiche le nombre d’utilisateurs distincts qui ont effectué des opérations sur le jeu de données. Ces opérations peuvent être effectuées par les utilisateurs eux-mêmes, ou par Power BI pour le compte des utilisateurs. Lorsque vous examinez les visuels de l’application, tenez compte du fait que les opérations de fond effectuées par Power BI peuvent gonfler le nombre d’utilisateurs uniques.

    • Opérations déclenchées par les utilisateurs - Opérations interactives qui incluent l’ouverture d’un rapport ou le clic sur un segment.

    • Opérations déclenchées par Power BI - Opérations en arrière-plan qui comprennent des opérations système, comme des actualisations de jeux de données ou de flux de données. Parfois, ces opérations sont effectuées par Power BI pour le compte d’un utilisateur. Par exemple, une opération d’actualisation peut exécuter des requêtes en arrière-plan pour mettre en cache les résultats des vignettes pour les utilisateurs qui ont récemment consulté ces vignettes. Les requêtes d’actualisation des vignettes en cache permettent aux utilisateurs d’obtenir des performances beaucoup plus rapides lors de leur prochaine consultation du tableau de bord.

  • Les abonnements aux e-mails sont envoyés avec l’état par défaut de l’application et des segments du rapport.

Étapes suivantes