Comment désactiver le vérificateur de cohérence des connaissances de la création automatique de la topologie de réplication

Cet article explique comment désactiver le vérificateur de cohérence des connaissances de la création automatique de la topologie de réplication.

S’applique à : Windows Server 2012 R2
Numéro de base de connaissances d’origine : 242780

Résumé

Le vérificateur de cohérence des connaissances (KCC) est un composant Microsoft Windows 2000 et Microsoft Windows Server 2003 qui génère et gère automatiquement la topologie de réplication intrasite et intersite. Vous pouvez désactiver la génération automatique de la topologie intrasite ou intersite de la KCC, ou les deux.

Plus d’informations

Dans certains cas, vous souhaiterez peut-être créer manuellement des connexions de réplication pour adapter la topologie de réplication, mais cela augmente la charge de travail de surveillance des modifications de la topologie réseau décrites dans Active Directory ou des échecs de réplication qui se produisent sur les contrôleurs de domaine.

Le KCC s’exécute à intervalles réguliers pour ajuster la topologie de réplication pour les modifications qui se produisent dans Active Directory, telles que l’ajout de nouveaux contrôleurs de domaine et de nouveaux sites créés. En même temps, la KCC examine l’état de réplication des connexions existantes pour déterminer si des connexions ne fonctionnent pas. Si une connexion ne fonctionne pas, une fois qu’un seuil est atteint, KCC génère automatiquement des connexions temporaires à d’autres partenaires de réplication (le cas échéant) pour s’assurer que la réplication n’est pas bloquée.

Remarque

Lorsque la gestion automatique de la topologie de réplication est désactivée, la détection de basculement mentionnée ci-dessus est également désactivée.

Vous pouvez utiliser l’outil Ldp.exe inclus dans le Kit de ressources Windows 2000 ou Windows Server 2003 pour effectuer des recherches LDAP (Lightweight Directory Access Protocol) sur Active Directory pour obtenir des informations spécifiques en fonction des critères de recherche. Cela vous permet également d’interroger des données qui autrement ne sont pas visibles à l’aide des outils d’administration inclus dans Windows 2000. Toutefois, toutes les informations retournées dans les requêtes LDP sont soumises à des autorisations de sécurité.

Comment modifier Active Directory pour désactiver KCC pour un site

  1. Exécutez Setup.exe (s’il n’est pas déjà installé) à partir du dossier Support\Tools du CD-ROM Windows 2000 ou Windows Server 2003. Cela permet d’installer le Kit d’outils de support.

  2. Exécuter Ldp.exe

  3. Dans le menu Connexion, cliquez sur Connecter.

  4. Tapez le nom de serveur d’un contrôleur de domaine dans l’entreprise, vérifiez que le paramètre de port est 389, cliquez pour décocher la case sans connexion , puis cliquez sur OK. Une fois la connexion terminée, les données propres au serveur s’affichent dans le volet droit.

  5. Dans le menu Connexion, cliquez sur Lier. Tapez le nom d’utilisateur, le mot de passe et le nom de domaine (au format DNS) dans les zones appropriées (vous devrez peut-être cliquer pour cocher la case Domaine), puis cliquez sur OK. Si la liaison réussit, vous devez recevoir un message similaire à l’exemple suivant dans le volet droit :
    Authentifié en tant que dn : YourUserID

  6. Dans le menu Affichage, cliquez sur Arborescence.

  7. Dans la zone BaseDN, tapez le nom unique de l’objet de site dans le conteneur de configuration de la forêt. Par exemple, pour le site Default-First-Site-Name dans la Mydomain.com forêt, le nom de domaine ressemble à l’exemple suivant :
    CN=Default-First-Site-Name,CN=Sites,CN=Configuration,DC=MYDOMAIN,DC=COM

    Si cet objet se trouve, le protocole LDP doit afficher l’objet dans le volet gauche.

  8. Développez la vue. L’un des objets enfants doit commencer par CN=NTDS Site Settings. Double-cliquez sur cet objet. Dans le volet droit, le protocole LDP doit générer les paramètres actuels pour les attributs de cet objet. Chaque attribut est précédé d’un nombre, puis d’un crochet (>). Le nombre représente le nombre de valeurs que l’attribut contient.

  9. Recherchez l’attribut « options ». S’il n’est pas présent, cela est normal et facilite la modification de la valeur.

    Remarque

    Si l’attribut « options » est présent et que la valeur n’est pas 0, vous devez déterminer les indicateurs actuels définis et utiliser les valeurs ci-dessous pour construire la nouvelle valeur avant de passer à l’étape suivante.

  10. Dans le volet de droite, recherchez le début de la sortie de l’objet NTDS Site Settings. Il se présente sous la forme suivante :

    Développement de la base ' CN=NTDS Site Settings,CN=Default-First-Site-Name,CN=Sites,CN=Configuration,DC=MYDOMAIN,DC=COM'...
    Résultat <0> : (null)
    DNs correspondants :
    Obtention de 1 entrée :
    >> Dn : CN=NTDS Site Settings,CN=Default-First-Site-Name,CN=Sites,CN=Configuration,DC=MYDOMAIN,DC=COM

  11. Copiez la chaîne de données de la partie «>> Dn » de la sortie LDP.

  12. Dans le menu Parcourir, cliquez sur Modifier. Dans la zone Dn, collez la chaîne que vous avez copiée à l’étape précédente.

  13. Dans la zone Attribut, tapez les options.

  14. Dans la zone Valeurs, tapez la valeur appropriée :

    • Pour désactiver la génération automatique de topologie intrasite, utilisez la valeur 1 (décimale).
    • Pour désactiver la génération automatique de topologie intersites, utilisez la valeur 16 (décimale).
    • Pour désactiver la génération de topologie intrasite et intersite, utilisez la valeur 17 (décimale).
  15. Dans la zone Opération, cliquez sur Remplacer, cliquez sur Entrée, puis sur Exécuter.

  16. Dans le volet droit, la sortie doit ressembler à l’exemple suivant si l’opération réussit :

    Modifier l’appel... ldap_modify_s(ld,'CN=NTDS Site Settings,CN=Default-First-Site-Name,CN=Sites,CN=Configuration,DC=MYDOMAIN,DC=COM',[1] attrs);
    Modification de « CN=NTDS Site Settings,CN=Default-First-Site-Name,CN=Sites,CN=Configuration,DC=MYDOMAIN,DC=COM ».

Remarque

Pour réactiver la génération KCC, supprimez la valeur que vous avez entrée à l’étape 14 de cette section.

Pour déterminer si ces valeurs sont correctement définies, vous pouvez utiliser le moniteur de réplication Active Directory (également inclus dans l’installation des outils de support) pour générer un rapport sur la configuration du site. Ces informations incluent une sortie similaire à l’exemple suivant :

Nom du site : Default-First-Site-Name
---------------------------------------
Options de site : NTDSSETTINGS_OPT_IS_AUTO_TOPOLOGY_DISABLED NTDSSETTINGS_OPT_IS_INTER_SITE_AUTO_TOPOLOGY_DISABLED
Générateur de topologie de site : CN=NTDS Settings,CN=ESTAD-CESSNA,CN=Servers,CN=Default-First-Site-Name,CN=Sites,CN=Configuration,DC=ifr,DC=com
Renouvellement de la topologie de site :
Basculement de topologie de site :

Remarque

NTDSSETTINGS_OPT_IS_AUTO_TOPOLOGY_DISABLED signifie que la gestion de la topologie intrasite est désactivée et NTDSSETTINGS_OPT_IS_INTER_SITE_AUTO_TOPOLOGY_DISABLED signifie que la gestion de la topologie intersites est désactivée.