structure D3DDDIARG_CREATEDEVICE (d3dumddi.h)

La structure D3DDDIARG_CREATEDEVICE contient des informations qui décrivent l’appareil d’affichage à créer.

Syntaxe

typedef struct _D3DDDIARG_CREATEDEVICE {
  [in/out] HANDLE                       hDevice;
  [in]     UINT                         Interface;
  [in]     UINT                         Version;
  [in]     const D3DDDI_DEVICECALLBACKS *pCallbacks;
  [in]     VOID                         *pCommandBuffer;
  [in]     UINT                         CommandBufferSize;
  [in]     D3DDDI_ALLOCATIONLIST        *pAllocationList;
  [in]     UINT                         AllocationListSize;
  [in]     D3DDDI_PATCHLOCATIONLIST     *pPatchLocationList;
  [in]     UINT                         PatchLocationListSize;
           D3DDDI_DEVICEFUNCS           *pDeviceFuncs;
  [in]     D3DDDI_CREATEDEVICEFLAGS     Flags;
           D3DGPU_VIRTUAL_ADDRESS       CommandBuffer;
} D3DDDIARG_CREATEDEVICE;

Membres

[in/out] hDevice

Handle de l’appareil d’affichage (contexte graphique). Lors de l’entrée de la fonction CreateDevice , hDevice spécifie le handle que le pilote doit utiliser lorsqu’il revient au runtime Microsoft Direct3D.

Le pilote génère un handle unique et le transmet au runtime Direct3D. Lors de la sortie de la fonction CreateDevice , hDevice spécifie le handle que le runtime Direct3D utilise dans les appels de pilotes suivants pour identifier l’appareil d’affichage.

[in] Interface

Version de l’interface Direct3D/DirectDraw (par exemple, 7, 8 ou 9) qui crée l’appareil.

[in] Version

Nombre que le pilote peut utiliser pour identifier le moment où le runtime Direct3D/DirectDraw a été généré. Par exemple, le pilote peut utiliser le numéro de version pour différencier un runtime publié avec Windows Vista et un runtime publié avec un Service Pack ultérieur, qui peut contenir un correctif requis par le pilote.

[in] pCallbacks

Pointeur vers une structure D3DDDI_DEVICECALLBACKS qui contient une table des fonctions de rappel d’exécution Direct3D que le pilote peut utiliser.

[in] pCommandBuffer

Obsolète. Pour recevoir un pointeur vers la première mémoire tampon que le pilote d’affichage en mode utilisateur peut utiliser pour les commandes par lots, le pilote doit d’abord appeler la fonction pfnCreateContextCb pour créer un contexte pour le périphérique nouvellement créé.

[in] CommandBufferSize

Obsolète.

[in] pAllocationList

Obsolète. Pour recevoir un tableau de structures D3DDDI_ALLOCATIONLIST pour la liste d’allocation de départ, le pilote doit d’abord appeler la fonction pfnCreateContextCb pour créer un contexte pour le périphérique nouvellement créé.

[in] AllocationListSize

Obsolète.

[in] pPatchLocationList

Obsolète. Pour recevoir un tableau de structures D3DDDI_PATCHLOCATIONLIST pour la liste d’emplacements des correctifs de démarrage, le pilote doit d’abord appeler la fonction pfnCreateContextCb pour créer un contexte pour l’appareil nouvellement créé.

[in] PatchLocationListSize

Obsolète.

pDeviceFuncs

[out] Pointeur vers une structure D3DDDI_DEVICEFUNCS que le pilote d’affichage en mode utilisateur remplit avec une table de ses fonctions. Le runtime Direct3D utilise ces fonctions pour communiquer avec le pilote d’affichage en mode utilisateur.

[in] Flags

Structure D3DDDI_CREATEDEVICEFLAGS qui identifie comment créer l’appareil.

CommandBuffer

Ce membre est réservé et doit être défini sur zéro.

Ce membre est disponible à partir de Windows 7.

Configuration requise

   
Client minimal pris en charge Disponible dans Windows Vista et versions ultérieures des systèmes d’exploitation Windows.
En-tête d3dumddi.h (include D3dumddi.h)

Voir aussi

CreateDevice

D3DDDI_CREATEDEVICEFLAGS

D3DDDI_DEVICECALLBACKS

D3DDDI_DEVICEFUNCS

DxgkDdiCreateDevice