Structure COSERVERINFO (objidlbase.h)

Identifie une ressource d’ordinateur distant aux fonctions d’activation.

Syntaxe

typedef struct _COSERVERINFO {
  DWORD      dwReserved1;
  LPWSTR     pwszName;
  COAUTHINFO *pAuthInfo;
  DWORD      dwReserved2;
} COSERVERINFO;

Membres

dwReserved1

Ce membre est réservé et doit être 0.

pwszName

Nom de l’ordinateur.

pAuthInfo

Pointeur vers une structure COAUTHINFO pour remplacer la sécurité d’activation par défaut pour les activations distantes de l’ordinateur. Sinon, définissez la valeur NULL pour indiquer que les valeurs par défaut doivent être utilisées. Pour plus d'informations, consultez la section Notes.

dwReserved2

Ce membre est réservé et doit être 0.

Notes

La structure COSERVERINFO est utilisée principalement pour identifier un système distant dans les fonctions de création d’objets. Les ressources informatiques sont nommées à l’aide du schéma d’affectation de noms du transport réseau. Par défaut, tous les noms UNC (« \\server » ou « serveur ») et DNS (« domain.com », « example.microsoft.com » ou « 135.5.33.19 ») sont autorisés.

Si pAuthInfo est défini sur NULL, Snego sera utilisé pour négocier un service d’authentification qui fonctionnera entre le client et le serveur. Toutefois, une structure COAUTHINFO non NULL peut être spécifiée pour pAuthInfo pour répondre à l’un des besoins suivants :

  • Pour spécifier une autre identité cliente pour les activations à distance de l’ordinateur. L’identité spécifiée sera utilisée pour la vérification des autorisations de lancement sur le serveur plutôt que pour l’identité cliente réelle.
  • Pour spécifier que Kerberos, plutôt que NTLMSSP, est utilisé pour l’activation à distance de l’ordinateur. Une identité cliente non définie peut ou non être spécifiée.
  • Pour demander une activation non sécurisée.
  • Pour spécifier un service d’authentification propriétaire.
Si pAuthInfo n’est pas NULL, ces valeurs seront utilisées pour spécifier les paramètres d’authentification de l’appel distant. Ces paramètres seront transmis à la fonction RpcBindingSetAuthInfoEx .

Si le paramètre pAuthInfo est NULL, dwAuthnLevel peut être remplacé par le niveau d’authentification défini par la fonction CoInitializeSecurity . Si la fonction CoInitializeSecurity n’est pas appelée, le niveau d’authentification spécifié sous la clé de Registre AppID est utilisé, s’il existe.

À compter de Windows XP avec Service Pack 2 (SP2), dwAuthnLevel est le maximum de RPC_C_AUTHN_LEVEL_CONNECT et le niveau d’authentification à l’échelle du processus client qui émet la demande d’activation. Pour les versions antérieures du système d’exploitation, il s’agit de RPC_C_AUTHN_LEVEL_CONNECT.

Configuration requise

   
Client minimal pris en charge Windows 2000 Professionnel [applications de bureau | Applications UWP]
Serveur minimal pris en charge Windows 2000 Server [applications de bureau | Applications UWP]
En-tête objidlbase.h (include Objidl.h)

Voir aussi

Sécurité de l’activation

COAUTHINFO

CoCreateInstanceEx

CoGetClassObject

CoGetInstanceFromFile

CoGetInstanceFromIStorage

Désactivation de la sécurité de l’activation