Questions fréquemment posées sur la migration du modèle classique vers le modèle Azure Resource Manager

Important

Aujourd’hui, environ 90 % des machines virtuelles IaaS utilisent Azure Resource Manager. Depuis le 28 février 2020, les machines virtuelles classiques sont dépréciées. Elles seront entièrement mises hors service le 1er mars 2023. Apprenez-en davantage sur cette désapprobation et son impact sur vous.

Qu’est-ce qu’Azure Service Manager et qu’est-ce que signifie « classic » ?

Le mot « Classic » dans les machines virtuelles IaaS (Classic) fait référence aux machines virtuelles gérées par Azure Service Manager (ASM). Azure Service Manager (ASM) est l’ancien plan de contrôle d’Azure chargé de la création, de la gestion, de la suppression des machines virtuelles et de l’exécution d’autres opérations de plan de contrôle.

Qu’est-ce qu’Azure Resource Manager ?

Azure Resource Manager est le plan de contrôle d’Azure le plus récent chargé de la création, de la gestion, de la suppression des machines virtuelles et de l’exécution d’autres opérations de plan de contrôle.

Quel est le temps nécessaire pour une migration ?

La planification et l’exécution de la migration dépend fortement de la complexité de l’architecture et peut prendre deux ou trois mois.

Quelle est la définition d’un nouveau client sur des machines virtuelles IaaS (Classic) ?

Les clients qui n’avaient pas de machines virtuelles IaaS (Classic) dans leurs abonnements en février 2020 (un mois avant le début de la dépréciation) sont considérés comme de nouveaux clients.

Quelle est la définition d’un client existant sur des machines virtuelles IaaS (Classic) ?

Les clients qui avaient des machines virtuelles IaaS actives ou arrêtées mais allouées (Classic) dans leurs abonnements au mois de février 2020, sont considérés comme des clients existants. Seuls ces clients ont jusqu’au 1er mars 2023 pour migrer leurs machines virtuelles d’Azure Service Manager vers Azure Resource Manager.

Pourquoi est-ce que j’obtiens une erreur indiquant « NewClassicVMCreationNotAllowedForSubscription » ?

Dans le cadre du processus de mise hors service, les machines virtuelles IaaS (Classic) ne sont plus disponibles pour de nouveaux clients. Étant donné que nous vous avons identifié comme nouveau client, votre opération n’a pas été autorisée. Nous vous recommandons vivement d'utiliser Azure Resource Manager. Si vous ne pouvez pas utiliser de machines virtuelles Azure à l'aide d'Azure Resource Manager, contactez le support pour ajouter votre abonnement à la liste autorisée.

Ce plan de migration affecte-t-il l’un de mes services ou applications existants qui s’exécutent sur des machines virtuelles Azure ?

Pas jusqu’au 1er mars 2023 pour les machines virtuelles IaaS (Classic). Les machines virtuelles IaaS (Classic) sont des services entièrement pris en charge en disponibilité générale. Vous pouvez continuer à utiliser ces ressources pour développer votre empreinte sur Microsoft Azure. Le 1er mars 2023, ces machines virtuelles seront toutes mises hors service et toutes les machines virtuelles actives ou allouées seront arrêtées et libérées.

Il n’y aura aucun impact sur d’autres ressources classiques comme les services cloud (Classic), les comptes de stockage (Classic), etc.

Que se passera-t-il pour mes machines virtuelles si je n’envisage pas de procéder à cette migration dans un avenir proche ?

Le 1er mars 2023, les machines virtuelles IaaS (Classic) seront toutes mises hors service et toutes les machines virtuelles actives ou allouées seront arrêtées et libérées. Pour éviter tout impact sur l’activité, nous vous recommandons vivement de commencer à planifier votre migration dès aujourd’hui et à la terminer avant le 1er mars 2023. Nous ne déconseillons pas l’utilisation des API, des services cloud ni du modèle de ressource Classic existants. Compte tenu des fonctionnalités avancées offertes par le modèle de déploiement Resource Manager, notre objectif est de faciliter la migration. Nous vous recommandons de commencer à planifier la migration de ces ressources vers Azure Resource Manager.

Quelles sont les implications de ce plan de migration pour mes outils existants ?

La mise à jour de vos outils vers le modèle de déploiement Resource Manager constitue l’un des plus importants changements à prendre en compte dans vos plans de migration.

Quelle sera la durée de l’arrêt du plan de gestion ?

Cette durée dépend du nombre de ressources dont vous effectuez la migration. Pour les déploiements de plus petite taille (quelques dizaines de machines virtuelles), le processus de migration complet devrait prendre moins d’une heure. Pour les déploiements à grande échelle (plusieurs centaines de machines virtuelles), la migration peut prendre quelques heures.

Puis-je procéder à une restauration après avoir validé la migration de mes ressources dans Resource Manager ?

Vous pouvez abandonner la migration tant que vos ressources se trouvent à l’état Préparé. La restauration n’est plus prise en charge une fois que les ressources ont fait l’objet d’une migration par le biais de l’opération de validation.

Puis-je restaurer ma migration en cas d’échec de l’opération de validation ?

Vous ne pouvez pas abandonner la migration si l’opération de validation échoue. Toutes les opérations de migration, notamment l’opération de validation, sont idempotentes. Nous vous recommandons donc de retenter l’opération après une courte période. Si vous rencontrez toujours une erreur, créez un ticket de support.

Dois-je acheter un autre circuit ExpressRoute si je dois utiliser la ressource IaaS sous Resource Manager ?

Non. Nous avons récemment activé la migration de circuits ExpressRoute du modèle de déploiement classique vers le modèle de déploiement Resource Manager. Vous n’avez pas besoin d’acheter de nouveau circuit ExpressRoute si vous en possédez déjà un.

Que se passera-t-il si j'ai configuré des stratégies de contrôle d'accès en fonction du rôle Azure pour mes ressources IaaS Classic ?

Pendant la migration, les ressources Classic sont converties en ressources Resource Manager. Nous vous recommandons donc de planifier les mises à jour de stratégies Azure RBAC qui seront nécessaires après la migration.

J’ai sauvegardé mes machines virtuelles Classic dans un coffre. Puis-je migrer mes machines virtuelles du mode Classic vers le mode Ressource Manager et les protéger dans un coffre Recovery Services ?

Lorsque vous faites évoluer une machine virtuelle du mode Classic vers le mode Resource Manager, les sauvegardes effectuées avant cette migration ne sont pas transférées vers la nouvelle machine virtuelle Resource Manager. Toutefois, si vous souhaitez conserver vos sauvegardes des machines virtuelles Classic, procédez comme suit avant la migration.

  1. Dans le coffre Recovery Services, accédez au panneau Éléments de sauvegarde, puis sélectionnez la machine virtuelle.
  2. Cliquez sur Arrêter la sauvegarde. Dans le menu déroulant, sélectionnez Conserver les données de sauvegarde.

Notes

Avec cette option, tous les futurs travaux de sauvegarde cesseront de protéger votre machine virtuelle. Cependant, le service Sauvegarde Azure conservera les points de récupération qui ont été sauvegardés. Vous devrez payer pour conserver ces points de récupération dans le coffre (consultez l’article Tarification de Sauvegarde Azure pour en savoir plus). Vous serez en mesure de restaurer la machine virtuelle si nécessaire. Si vous décidez de reprendre la protection des machines virtuelles, vous pourrez utiliser l’option Reprendre la sauvegarde.

Pour effectuer la migration de la machine virtuelle en mode Resource Manager :

  1. Supprimez l’extension de sauvegarde/capture instantanée de la machine virtuelle.
  2. Migrez la machine virtuelle du mode Classic vers le mode Resource Manager. Vérifiez que les informations relatives au stockage et au réseau correspondant à la machine virtuelle sont également migrées vers le mode Resource Manager.

En outre, si vous souhaitez sauvegarder la machine virtuelle migrée, accédez au panneau de gestion de la machine virtuelle pour activer la sauvegarde.

Puis-je vérifier si mon abonnement ou mes ressources peuvent faire l’objet d’une migration ?

Oui. Dans l’option de migration prise en charge par la plateforme, la première étape de préparation de la migration consiste à s’assurer que les ressources peuvent faire l’objet d’une migration. En cas d’échec de l’opération de validation, vous recevez des messages avec toutes les raisons pour lesquelles la migration ne peut pas aboutir.

Que se passe-t-il si je rencontre une erreur de quota lors de la préparation des ressources IaaS pour la migration ?

Nous vous recommandons d’abandonner votre migration et de créer ensuite une demande de support en vue d’augmenter les quotas pour la région dans laquelle vous effectuez la migration des machines virtuelles. Une fois votre demande de quota approuvée, vous pouvez réexécuter la procédure de migration.

Comment signaler un problème ?

Publiez vos problèmes et questions sur la migration dans notre page Questions et réponses Microsoft sur les machines virtuelles, avec le mot clé ClassicIaaSMigration. Nous vous recommandons de poster toutes vos questions sur ce forum. Si vous disposez d’un contrat de support, vous pouvez également créer un ticket de support.

Comment procéder si je n’apprécie pas les noms que la plateforme a choisis pour mes ressources lors de la migration ?

Les noms de toutes les ressources que vous avez explicitement fournis dans le modèle de déploiement sont conservés pendant la migration. Dans certains cas, de nouvelles ressources seront créées. Par exemple, une interface réseau est créée pour chaque machine virtuelle. Actuellement, nous ne prenons pas en charge la possibilité de contrôler les noms de ces ressources créées pendant la migration. Vous pouvez voter en facteur de cette fonctionnalité via le forum des commentaires sur Azure.

Puis-je migrer des circuits ExpressRoute utilisés dans les abonnements avec des liens d’autorisation ?

Les circuits ExpressRoute utilisant des liens d’autorisation entre abonnements ne peuvent pas être migrés automatiquement sans temps d’arrêt. Il existe des étapes manuelles permettant de migrer ces circuits. Consultez Migrer des circuits ExpressRoute et les réseaux virtuels associés du modèle de déploiement classique au modèle de déploiement Resource Manager pour voir la procédure et obtenir plus d’informations.

J’ai reçu le message « La machine virtuelle signale que l’agent est dans l’état général Pas prêt. Par conséquent, la machine virtuelle ne peut pas être migrée. Assurez-vous que l’état général de l’agent signalé par l’agent de machine virtuelle est « Prêt » ou « La machine virtuelle contient une extension dont l’état n’est pas signalé par la machine virtuelle. Par conséquent, elle ne peut pas faire l’objet d’une migration. ».

Ce message est affiché lorsque la machine virtuelle n’a pas de connectivité sortante à Internet. L’agent de machine virtuelle utilise la connectivité sortante pour atteindre le compte de stockage Azure afin de mettre à jour l’état de l’agent toutes les 5 minutes.

Comment migrer mes comptes de stockage classiques vers Resource Manager ?

Si vous disposez d’une machine virtuelle classique attachée à votre compte, migrez d’abord les machines virtuelles classiques. Les comptes de stockage classiques doivent être migrés après la migration de la machine virtuelle classique. La migration peut être effectuée en utilisant le portail Azure, PowerShell ou Azure CLI.

  1. Migrer à l’aide de PowerShell
  2. Migrer à l’aide d’Azure CLI
  3. Migrer en utilisant le portail Azure

Quelle est la date marquant officiellement la fin de la création des comptes stockage classiques ?

Les abonnements créés après août 2022 ne pourront plus créer de comptes de stockage classiques. Cependant, tout abonnement créé avant août 2022 pourra continuer à créer et à gérer des ressources de stockage classiques jusqu’à la date de mise hors service fixée au 31 août 2024.

Qu’adviendra-t-il des comptes de stockage classiques existants après le 31 août 2024 ?

Une fois l’échéance atteinte, vous ne pourrez plus accéder à vos comptes de stockage classiques.

Comment faire pour identifier mes comptes de stockage classiques dans mon abonnement ?

Dans le portail Azure, recherchez Compte de stockage pour obtenir la liste de tous les comptes de stockage. Examinez la colonne Type pour identifier les comptes classiques. Si microsoft.classicstorage/storageaccounts est indiqué comme Type, le compte est classique.

Microsoft peut-il migrer ces données pour moi ?

Non, Microsoft ne peut pas migrer les données d’un utilisateur en son nom. Les utilisateurs devront utiliser les options en libre-service listées ci-dessus.

Quel est le temps d’arrêt prévu lors de la migration d’un compte de stockage classique vers Resource Manager ?

La migration d’un compte de stockage classique vers Resource Manager ne subit aucun temps d’arrêt. Toutefois, d’autres scénarios liés à la migration de machines virtuelles classiques peuvent entraîner des temps d’arrêt.