Vue d’ensemble de CLI .NET

Cet article s’applique à : ✔️ SDK .NET Core 2.1 et versions ultérieures

L’interface de ligne de commande (CLI) de .NET est une nouvelle chaîne d’outils multiplateformes pour développer, générer, exécuter et publier des applications .NET.

L’interface CLI .NET est incluse avec le Kit de développement logiciel (SDK) .net. Pour savoir comment installer le kit de développement logiciel (SDK) .NET, consultez installer .net Core.

Commandes CLI

Les commandes suivantes sont installées par défaut :

Commandes de base

Commandes de modification de projet

Commandes avancées

Commandes de gestion des outils

les outils sont des applications console qui sont installées à partir de NuGet packages et qui sont appelées à partir de l’invite de commandes. Vous pouvez écrire vous-même des outils ou installer des outils écrits par des tiers. Les outils sont également appelés outils globaux, outils de chemin d’accès d’outil et outils locaux. Pour plus d’informations, consultez vue d’ensemble des outils .net.

Structure de commande

La structure de commande CLI se compose du pilote (« dotnet »), de la commande et éventuellement des arguments et options de la commande. Ce modèle apparaît dans la plupart des opérations de l’interface CLI, notamment la création d’une application console et son exécution à partir de la ligne de commande, comme le montrent les commandes suivantes, exécutées à partir d’un répertoire nommé my_app :

dotnet new console
dotnet build --output ./build_output
dotnet ./build_output/my_app.dll

Pilote

Le pilote s’intitule dotnet et gère deux tâches : l’exécution d’une application dépendant du framework ou l’exécution d’une commande.

Pour exécuter une application dépendant du framework, spécifiez l’application après le pilote, par exemple dotnet /path/to/my_app.dll. Lors de l’exécution de la commande à partir du dossier où se trouve la DLL de l’application, vous devez simplement exécuter dotnet my_app.dll. Si vous souhaitez utiliser une version spécifique du Runtime .NET, utilisez l' --fx-version <VERSION> option (consultez la référence de la --fx-version <VERSION> ).

Lorsque vous fournissez une commande au pilote, dotnet.exe démarre le processus d’exécution de la commande CLI. Par exemple :

dotnet build

D’abord, le pilote détermine la version du kit SDK à utiliser. S’il n’existe aucun fichier global. JSON , la version la plus récente du kit de développement logiciel (SDK) disponible est utilisée. Il s’agit peut-être d’une préversion ou d’une version stable, selon la plus récente qui se trouve sur l’ordinateur. Une fois que la version du SDK est déterminée, elle exécute la commande.

Commande

La commande exécute une action. Par exemple, dotnet build génère le code. dotnet publish publie le code. Les commandes sont implémentées comme une application console à l’aide d’une convention dotnet {command}.

Arguments

Les arguments que vous passez sur la ligne de commande sont les arguments de la commande appelée. Par exemple, lorsque vous exécutez dotnet publish my_app.csproj , l' my_app.csproj argument indique le projet à publier et est passé à la publish commande.

Options

Les options que vous passez sur la ligne de commande sont les options de la commande appelée. Par exemple, lorsque vous exécutez dotnet publish --output /build_output , l' --output option et sa valeur sont passées à la publish commande.

Voir aussi