Unités logiques par défaut

N’importe quel LU peut être configuré pour se trouver dans un pool d’unités logiques locales par défaut disponibles en cas d’appel de programmes de transaction (TPs).

Pour un utilisateur ou un groupe qui utilisera les TPs, les émulateurs 5250 et/ou les applications APPC, vous pouvez affecter une unité logique APPC locale par défaut et une unité logique APPC distante par défaut. Si l’appel de TP spécifie l’alias LU qu’il utilise (dans TP_STARTED), cet alias de lu doit correspondre à un alias LU APPC local sur le serveur SNA de prise en charge. Si le TP appelant laisse l’alias LU vide dans TP_STARTED, l’une des deux méthodes de désignation d’un lu par défaut doit être exécutée sur le serveur SNA Server qui prend en charge :

  • Affectez une unité logique APPC locale par défaut à l’utilisateur ou au groupe qui démarre le TP appelant (c’est-à-dire, l’utilisateur ou le groupe connecté au système à partir duquel TP_STARTED est émis).

    ni

  • Désignez un ou plusieurs lu en tant que membres du pool LU APPC local sortant par défaut. Le serveur SNA tente d’abord de déterminer l’unité logique APPC locale par défaut de l’utilisateur ou du groupe associé, puis tente d’attribuer un LU disponible à partir du pool LU APPC local sortant par défaut ; Si ces tentatives échouent, le serveur SNA rejette la demande.

Environnement AS/400

Dans les environnements AS/400, la possibilité d’affecter des unités logiques APPC par défaut aux utilisateurs ou aux groupes est particulièrement utile, car elle permet à l’administrateur de contrôler de manière centralisée ces attributions d’unités LOGIQUEs. Dans de tels environnements, pour chaque utilisateur ou groupe, affectez une unité logique APPC locale par défaut et une unité logique APPC distante par défaut. L’attribution d’une unité logique APPC locale par défaut pour chaque utilisateur est conforme à la procédure normale AS/400 de l’attribution d’unités logiques locales par utilisateur. L’attribution d’une unité logique APPC distante par défaut est équivalente à l’affectation de la valeur par défaut/400 pour que l’utilisateur se connecte à, puisque le LU distant désigne le AS/400. En effectuant ces attributions, l’administrateur peut contrôler de manière centralisée la valeur par défaut/400 à laquelle un utilisateur de l’émulateur 5250 se connecte.

Voir aussi

TP_STARTED