Demande Open(SSCP)

Le message de requête Open(SSCP) circule de l’application vers le nœud. Il est utilisé avec une connexion de point de contrôle de services système (SSCP).

Syntaxe

struct Open(SSCP) Request {  
    PTRBFHDR  nxtqptr;  
    PTRBFELT  hdrept;  
    CHAR      numelts;  
    CHAR      msgtype;  
    CHAR      srcl;  
    CHAR      srcp;  
    INTEGER   srci;  
    CHAR      destl;  
    CHAR      destp;  
    INTEGER   desti;  
    CHAR      ophdr.openqual;  
    CHAR      ophdr.opentype;  
    CHAR      ophdr.appltype;  
    CHAR      ophdr.opluno;  
    INTEGER   ophdr.opresid;  
    INTEGER   ophdr.icreditr;  
    INTEGER   ophdr.icredits;  
    CHAR      ophdr.opninfo1;  
    CHAR      ophdr.opnpad1;  
};   
struct Open(SSCP) Request {  
    PTRBFELT   hdreptr->elteptr;  
    INTEGER    hdreptr->startd;  
    INTEGER    hdreptr->endd;  
    CHAR       hdreptr->trpad;  
    CHAR[268]  hdreptr->dataru;  
};  
struct Open(SSCP) Request {  
    PTRBFELT  hdreptr->elteptr->elteptr;  
    INTEGER   hdreptr->elteptr->startd;  
    INTEGER   hdreptr->elteptr->endd;  
    CHAR      hdreptr->elteptr->trpad;  
    CHAR[268] hdreptr->elteptr->dataru;  
};  

Membres

nxtqptr
Pointeur vers l’en-tête de mémoire tampon suivant.

hdrept
Pointeur vers le premier élément de mémoire tampon.

numelts
Nombre d’éléments de mémoire tampon (0x02).

msgtype
Type de message OPENMSG (0x01).

srcl
Localité source.

srcp
Partenaire source. (Pour plus d’informations, consultez la section Notes.)

srci
Index source.

destl
Localité de destination.

destp
Partenaire de destination.

desti
Index de destination.

ophdr.openqual
Open qualifier REQU (0x01).

ophdr.opentype
Ouvrez le type CSSPSEC (0x01).

ophdr.appltype
Type d’interface du programme d’application.

Interface de gestion des fonctions (FMI) sans segmentage (0x02).

FMI avec segmentage (0x82). (Pour plus d’informations, consultez la section Notes.)

ophdr.opluno
Numéro d’unité logique. (Pour plus d’informations, consultez la section Notes.)

ophdr.opresid
Identificateur de ressource.

ophdr.icreditr
Réservé.

ophdr.icredits
Réservé.

ophdr.opninfo1
Réservé.

ophdr.opnpad1
Type de force ouvert. (Pour plus d’informations, consultez la section Notes.)

OPEN_TEST (0x00)

OPEN_FORCE (0x01)

Élément 1

hdreptr–>elteptr
Pointeur vers l’élément de mémoire tampon suivant.

hdreptr–>startd
Début des données dans cet élément de mémoire tampon (1).

hdreptr–>endd
Fin des données dans cet élément de mémoire tampon.

hdreptr–>trpad
Réservé (1 octet).

hdreptr–>dataru
Unité de requête/réponse de données (RU), comme suit :

dataru[0-9]

Nom de la source. Doit être rempli de vides.

dataru[10-19]

Nom de destination. Définissez sur l’unité logique (LU) avec laquelle vous souhaitez communiquer.

dataru[20]

Indicateur Sense 4003.

dataru[21]

Sens 4004 indicateur.

dataru[22]

Indicateur Sense 4006.

dataru[23]

Sens 4007 indicateur.

dataru[24]

Indicateur Sense 4009.

dataru[25]

Indicateur Sense 400A.

dataru[26]

Indicateur Sense 400B.

dataru[27]

Indicateur Sense 400C.

dataru[28]

Indicateur Sense 400D.

dataru[29]

Indicateur Sense 400F.

dataru[30]

Indicateur Sense 4011.

dataru[31]

Indicateur Sense 4012.

dataru[32]

Sens 4014 indicateur.

dataru[33]

Indicateur de priorité élevée.

HIGH (0x01)

LOW (0x02)

dataru[34]

Indicateur pris en charge par l’application d’unité logique (LUA).

Pris en charge (0x01)

Non pris en charge (0x00)

dataru[35-36]

Taille de segment obtenue à partir du module d’accès dynamique (DMOD). (Pour plus d’informations, consultez la section Notes.)

dataru[37]

Option de remise de segments.

Ne pas remettre les segments d’unités de requête/réponse (RU) (0x00)

Fournir des segments de ru (0x01)

dataru[38]

Identificateur de session de l’interface de programmation d’application de langage de haut niveau (HLLAPI). (Pour plus d’informations, consultez la section Notes.)

Élément 2

hdreptr–>elteptr-elteptr>
Pointeur vers l’élément de mémoire tampon suivant (NIL).

hdreptr–>elteptr-startd>
Début des données dans cet élément de mémoire tampon (1).

hdreptr–>elteptr–>endd
Fin des données dans cet élément de mémoire tampon.

hdreptr–>elteptr-trpad>
Réservé.

hdreptr–>elteptr–>dataru
Ru de données, comme suit :

dataru[0]

Chaîne ASCII identifiant l’émulateur 3270. (Pour plus d’informations, consultez la section Notes.)

Remarques

  • Le message de requête Open(SSCP) se compose d’un en-tête de mémoire tampon et de deux éléments de mémoire tampon.

  • Valeur L source, valeurs DPI (Locality Partner Index) de destination et nom de source réservés.

  • Pour un émulateur 3270, la valeur P source doit être définie sur S3PROD (0x12), qui identifie l’application comme émulateur 3270. Le nom de destination doit être défini sur le nom lu ou le nom du pool extrait de l’enregistrement utilisateur 3270 (rempli avec le droit avec des espaces ASCII si moins de 10 caractères).

  • Une application LUA utilise la valeur P source LUAPROD (0x1D). Cela est indépendant de la valeur de l’indicateur pris en charge par LUA, qui sélectionne la variante LUA du FMI.

  • Les champs SNS4003 à SNS4014, ainsi que l’indicateur de priorité élevée, sont appelés texte comme bloc de contrôle d’informations de connexion SSCP (CICB). (Pour plus d’informations, consultez Ouverture de la connexion SSCP.) Une valeur de 0x00 indique que la vérification de réception du contrôle de flux de données (DFC) correspondant au code de sens n’est pas prise en charge pour cette lu. Une valeur de 0x01 indique qu’elle est prise en charge. Notez que les vérifications d’envoi correspondantes sont toujours effectuées indépendamment de ces valeurs.

  • Le numéro lu n’est utilisé en interne que dans le nœud local sur la requête Open(SSCP). Il est généré à partir du nom de destination dans le premier élément.

  • Le champ de type de force ouvert est utilisé lors de la localisation des ressources sur plusieurs serveurs et pour l’activation automatique des connexions lorsque l’application souhaite utiliser une lu pour laquelle la connexion est inactive. L’application n’a pas besoin de définir cet indicateur. Il est utilisé par le DL-BASE. Pour plus d’informations, consultez Ouverture de la connexion SSCP.

  • Le champ de type d’interface du programme d’application définit si le segment de ru est utilisé à partir du nœud local vers l’application. Cela peut être nécessaire si des unités de requête volumineuses sont utilisées. Pour plus d’informations sur le segment FMI, consultez Pacing and Chunking.

  • Le champ de taille de bloc (à dataru[35]) est une valeur entière.

  • L’option de remise de segment spécifie si le nœud local doit remettre des segments d’unités de requête à l’application dès qu’ils sont reçus ou doivent assembler des unités de requête entières avant de les remettre à l’application. La remise de segments permet à l’application de mettre à jour l’écran de l’utilisateur dès que les données sont reçues, appelées ombrage de fenêtres, ce qui peut entraîner une réponse perçue plus rapidement. Pour plus d’informations, consultez Livraison des segments. Cette option est requise uniquement lorsque le segment est utilisé. Il est inclus dans ce message afin que le nœud local puisse calculer les valeurs de crédit de bloc initiales sur la connexion PLU (Primary Unit) correspondante. L’option doit toujours être définie sur la réponse Open(PLU). Le paramètre spécifié sur ce message remplace celui spécifié ici s’il existe un conflit. Si cela se produit, les valeurs de crédit initiales peuvent ne pas être appropriées.

  • L’indicateur pris en charge par LUA spécifie si l’application utilise la variante LUA du FMI.

  • Si l’élément est plus court que (s+34) octets, Microsoft® Host Integration Server suppose qu’il n’y a pas de LUA et pas de segment. Cela garantit la compatibilité descendante avec les versions précédentes du logiciel de nœud local dans lequel ces options n’étaient pas disponibles.

  • L’identificateur de session HLLAPI est un caractère ASCII unique qui identifie la session d’affichage 3270 à laquelle s’applique Open(SSCP). HLLAPI utilise ceci pour identifier un espace de présentation 3270 particulier auquel une fonction HLLAPI fait référence. Il est également appelé 3270 nom court de la session, ou par HLLAPI comme identificateur d’espace de présentation (identificateur PS). Si l’émulateur 3270 ne prend pas en charge les identificateurs de session, ce champ doit être défini sur zéro.

  • Le deuxième élément contient une chaîne ASCII que vous pouvez utiliser pour identifier le type d’émulateur 3270. Cette chaîne est journalisée dans le fichier journal d’audit par le DL-BASE du client et peut également être vue dans les traces. Les champsdémarrés et finaux doivent être configurés pour définir les limites de cette chaîne.