Chemins et DMOD (SNADIS)

Les modules d’accès dynamique (DMOD) sont responsables de la communication entre les localités. Lorsque les DMOD de deux localités peuvent se passer des messages entre eux, on dit qu’un chemin existe entre les deux. Un chemin doit exister entre deux localités pour qu’une connexion puisse exister entre les partenaires dans ces localités.

Dans Host Integration Server, un chemin est implémenté à l’aide de connexions LAN fiables (canaux nommés et TCP/IP) avec une connexion LAN pour chaque chemin. Lorsque les deux localités se trouvent sur le même ordinateur, un canal local est utilisé. Il est implémenté à l’aide de mémoires tampons partagées pour améliorer les performances. Il est utilisé par l’application exactement de la même façon que la communication avec une localité distante.

Le DMOD fournit la communication entre les localités dynamiques et garantit la remise dans l’ordre des messages circulant sur les chemins entre les localités. Si le DMOD perd son chemin vers une autre localité, il l’indique à la base.

La figure suivante illustre les chemins et les connexions entre un nœud Host Integration Server local et deux SNALink. Le service X.25 A dispose de deux connexions au nœud local (une pour chacun des deux circuits virtuels). Le service SDLC B dispose d’une connexion au nœud local.

Image that shows paths and connections between a Host Integration Server local node and two SNALinks.
Chemins et connexions entre un nœud Host Integration Server local et deux SNALink