Arrêt et mise en suspens

Les protocoles d’arrêt et de suspension impliquent une demi-session en état de veille, dans laquelle il ne peut pas envoyer de demandes de Flow plus normales, mais doit continuer à recevoir des demandes de son partenaire de session et à y répondre. Les principales différences résident dans le fait que l’arrêt ne peut être initié que par l’hôte et requiert uniquement la suspension secondaire dès que cela est pratique (généralement à la fin d’un crochet). La suspension peut être lancée par l’hôte et l’application et nécessite que le destinataire s’suspende à la fin de la chaîne.

Si l’application a été suspendue mais qu’elle tente toujours d’envoyer des messages de données entrants, ceux-ci sont rejetés avec des messages d' État-accusé (NACK-2) . Toutefois, l’application peut continuer à générer des messages d’État.

Dans cette section