Utiliser des opérations sur les données

Dans cet article, vous découvrirez certaines opérations courantes sur les données dans Power Automate, telles que composer, joindre, sélectionner, filtrer des tableaux, créer des tables et analyser le JSON. Elles sont disponibles pour manipuler les données lorsque vous créez des flux.

Note

Les différentes sections de cet article ne sont pas liées et ne dépendent pas les unes des autres. Les différentes sections utilisent différents exemples.

Voici un tutoriel vidéo rapide sur les opérations de données.

Conditions préalables

  • Accès à Power Automate.
  • Un outil tel que PostMan pour envoyer des requêtes HTTP POST avec un tableau JSON à votre flux.

Utiliser l’action Composer

Utilisez l’action Opération sur les données - Composition pour vous éviter de devoir saisir des données identiques plusieurs fois lorsque vous créez un flux de cloud. Dans cet exemple, vous devez entrer un tableau de chiffres—[0,1,2,3,4,5,6,7,8,9]— plusieurs fois pendant que vous concevez votre flux. Vous pouvez utiliser l’action de composition pour enregistrer le tableau, comme décrit dans la procédure suivante.

  1. Recherchez Composer, puis sélectionnez l’action Composer (opération de données).

    Capture d’écran de la recherche et de la sélection de l’action Composer.

  2. Dans la zone Entrées, entrez le tableau que vous souhaitez référencer ultérieurement.

    Capture d’écran de la configuration de l’action Composer.

Tip

Pour trouver plus facilement la carte Composer ultérieurement, renommez-la en sélectionnant le texte Composer dans la barre de titre de la carte et en saisissant un nom facile à retenir.

Lorsque vous avez besoin d’accéder au contenu de l’action de composition, procédez comme suit.

  1. Ajoutez une action telle que Joindre - Opérations sur les données.

  2. Sélectionnez le contrôle auquel vous souhaitez ajouter le contenu que vous avez enregistré dans l’action « message ».

    L’écran Ajoutez du contenu dynamique des applications et des connecteurs utilisés dans ce flux s’ouvre.

  3. Sur l’onglet Contenu dynamique, dans la section Composer, sélectionnez Sorties.

    Capture d’écran de l’utilisation des Sorties de l’action Composer.

Utiliser l’action de jointure

Utilisez l’action Opérations sur les données- Joindre pour délimiter un tableau avec les séparateurs de votre choix. Par exemple, votre flux reçoit une requête web qui inclut le tableau suivant composé d’adresses de courrier : ["d@example.com", "k@example.com", "dal@example.com"]. Toutefois, dans votre programme de messagerie, les adresses doivent être fournies sous la forme d’une chaîne unique dont les valeurs sont séparées par des points-virgules. Vous utiliserez l’action Opérations sur les données - Joindre pour remplacer la virgule (,) par un point-virgule (;) comme séparateur, en procédant comme suit :

  1. Ajoutez une nouvelle action, recherchez Joindre, puis sélectionnez Opérations sur les données - Joindre.

    Capture d’écran de la recherche et de la sélection de l’action de jointure.

  2. Dans la zone De, saisissez le tableau et dans la zone Joindre avec, saisissez un point-virgule (;).

    Capture d’écran de la configuration de l’action de jointure.

  3. Enregistrez votre flux, puis exécutez-le.

  4. Une fois votre flux exécuté, la sortie de l’action Opérations sur les données - Joindre sera une chaîne avec les adresses jointes par des points-virgules, comme illustré dans la capture d’écran suivante.

    Capture d’écran de l’entrée des adresses séparées par des virgules, d’une action Joindre avec une valeur de point-virgule et de la sortie de ces adresses séparées par des points-virgules.

Utiliser l’action de sélection

Utilisez l’action Opérations sur les données - Sélectionner pour transformer la forme des objets d’un tableau. Par exemple, vous pouvez ajouter, supprimer ou renommer des éléments dans chaque objet d’un tableau.

Note

Même si vous pouvez ajouter ou supprimer des éléments à l’aide de l’action de sélection, vous ne pouvez pas modifier le nombre d’objets dans le tableau.

Dans cet exemple, les données entrent dans votre flux via une requête Web dans ce format :

[ { "first": "Eugenia", "last": "Lopez" }, { "first": "Elizabeth", "last": "Moore" } ]

Vous souhaitez remodeler les données entrantes en renommant first par FirstName et last par FamilyName et en ajoutant un nouveau membre nommé FullName qui associe first et last (séparé par un espace).

[ { "FirstName": "Eugenia", "FamilyName": "Lopez", "FullName": "Eugenia Lopez" }, { "FirstName": "Elizabeth", "FamilyName": "Moore", "FullName": "Elizabeth Moore" } ]

Pour ce faire :

  1. Ajoutez le déclencheur Lors de la réception d’une demande HTTP à votre flux.

  2. Sélectionnez Utiliser un exemple de charge utile pour générer un schéma.

    Capture d’écran de la sélection de l’exemple de charge utile.

  3. Dans la zone qui s’affiche, collez un exemple de votre tableau de données source, puis sélectionnez Terminé.

  4. Ajoutez l’action Opérations de données - Sélectionner, puis configurez-la comme illustré dans la capture d’écran suivante.

    Configurer l’action de sélection.

    > La sortie de l’action de sélection est un tableau qui contient les objets qui viennent d’être mis en forme. Vous pouvez ensuite utiliser ce tableau dans une autre action, telle que la composition, traitée plus haut.

Utiliser l’action de filtrage d’un tableau

Utilisez l’action Filtrer un tableau - Opérations sur les données afin de réduire le nombre d’objets d’un tableau en un sous-ensemble qui correspond aux critères que vous fournissez.

Note

  • Vous ne pouvez pas utiliser l’action Filtrer un tableau pour modifier la forme des objets dans le tableau.
  • Le texte que vous utilisez comme filtre respecte la casse.

Dans cet exemple, vous utilisez l’action de filtre de tableau sur ce tableau :

[ { "first": "Eugenia", "last": "Lopez" }, { "first": "Elizabeth", "last": "Moore" } ]

pour créer un tableau qui contient uniquement les objets où first est défini sur Eugenia.

Pour ce faire :

  1. Recherchez, puis ajoutez, l’action Filtrer un tableau à votre flux.

  2. Configurez l’action de filtrage de tableau comme indiqué dans la capture d’écran suivante.

    Capture d’écran de la section De, la première ligne est définie sur Corps. Dans la deuxième ligne, « first » est égal à Eugenia.

  3. Enregistrez et exécutez votre flux.

    Vous pouvez utiliser PostMan pour générer une requête web qui envoie un tableau JSON à votre flux.

  4. Lorsque votre flux s’exécute, la sortie ressemble au tableau suivant. Notez que seuls les objets dans lesquels first est définie sur Eugenia sont inclus dans la sortie de l’action.

    [ { "first": "Eugenia", "last": "Lopez" }]
    

Utiliser l’action de création d’un tableau CSV

Utilisez l’action Créer un tableau CSV - Opérations sur les données pour convertir une entrée de tableau JSON en tableau CSV (valeurs séparées par des virgules). Vous pouvez conserver les en-têtes visibles dans la sortie CSV. Dans cet exemple, vous convertissez le tableau suivant en tableau CSV :

[ { "first": "Eugenia", "last": "Lopez" }, { "first": "Elizabeth", "last": "Moore" } ]
  1. Recherchez, ajoutez, puis configurez l’action Créer un tableau CSV - Opérations sur les données comme dans l’image suivante.

    Capture d’écran de la configuration de l’action Créer un tableau CSV. « De » est défini sur Corps et Colonnes est défini sur Automatique.

    Le jeton Corps de cette image provient d’une action Lorsqu’une requête HTTP est reçue. Toutefois, vous pouvez obtenir l’entrée de l’action Créer un tableau CSV à partir de la sortie de l’action précédente de votre flux, ou vous pouvez la saisir directement dans la zone De.

  2. Enregistrez et exécutez votre flux.

    Lorsque votre flux s’exécute, l’action Créer un tableau CSV affiche la sortie indiquée dans la capture d’écran suivante.

    Capture d’écran de la sortie de l’action de création de tableau CSV, montrant « first,last » dans la première ligne suivi de « Eugenia,Lopez » et « Elizabeth,Moore ».

Utiliser l’action de création d’un tableau HTML

Utilisez l’action Créer un tableau HTML - Opération sur les données pour convertir une entrée de tableau JSON en tableau HTML. Vous pouvez conserver les en-têtes visibles dans la sortie HTML.

Pour ce faire, suivez les étapes de la section précédente pour créer un tableau CSV, mais utilisez l’action Créer un tableau HTML - Opérations sur les données au lieu de Créer un tableau CSV.

Tip

Si vous envisagez d’envoyer le tableau HTML par courrier, pensez à sélectionner IsHtml dans l’action de messagerie.

Note

Pouvez-vous nous indiquer vos préférences de langue pour la documentation ? Répondez à un court questionnaire. (veuillez noter que ce questionnaire est en anglais)

Le questionnaire vous prendra environ sept minutes. Aucune donnée personnelle n’est collectée (déclaration de confidentialité).