Partager via


CREATE APPLICATION ROLE (Transact-SQL)

S’applique à :SQL ServerAzure SQL DatabaseAzure SQL Managed Instance

Ajoute un rôle d'application à la base de données active.

Conventions de la syntaxe Transact-SQL

Syntaxe

  
CREATE APPLICATION ROLE application_role_name   
    WITH PASSWORD = 'password' [ , DEFAULT_SCHEMA = schema_name ]  

Remarque

Pour afficher la syntaxe Transact-SQL pour SQL Server 2014 (12.x) et versions antérieures, consultez la Documentation sur les versions antérieures.

Arguments

application_role_name
Indique le nom du rôle d'application. Ce nom ne doit pas être déjà utilisé pour référencer un principal dans la base de données.

PASSWORD ='password'
Spécifie le mot de passe que les utilisateurs de base de données doivent utiliser pour activer le rôle d'application. Vous devez toujours utiliser des mots de passe forts. password doit satisfaire aux critères de la stratégie de mot de passe Windows de l’ordinateur qui exécute l’instance de SQL Server.

DEFAULT_SCHEMA =schema_name
Indique le premier schéma dans lequel le serveur doit effectuer des recherches lorsqu'il résout les noms des objets pour ce rôle. Si DEFAULT_SCHEMA n'est pas défini, le rôle d'application utilise DBO comme schéma par défaut. schema_name peut être un schéma qui n’existe pas dans la base de données.

Notes

Important

La complexité des mots de passe est vérifiée lors de la définition des mots de passe des rôles d'application. Les applications qui appellent des rôles d'application doivent stocker leurs mots de passe. Les mots de passe des rôles d'application doivent toujours être stockés sous forme chiffrée.

Les rôles d’application sont consultables dans la vue de catalogue sys.database_principals.

Pour plus d’informations sur l’utilisation des rôles d’application, consultez Rôles d’application.

Attention

Avec l'arrivée de SQL Server 2005, le comportement des schémas a changé. Ainsi, le code qui suppose que les schémas sont équivalents aux utilisateurs de base de données peut ne plus renvoyer des résultats corrects. Vous ne devez pas recourir aux anciens affichages catalogue, notamment sysobjects, dans une base de données où une des instructions DDL suivantes a été utilisée : CREATE SCHEMA, ALTER SCHEMA, DROP SCHEMA, CREATE USER, ALTER USER, DROP USER, CREATE ROLE, ALTER ROLE, DROP ROLE, CREATE APPROLE, ALTER APPROLE, DROP APPROLE, ALTER AUTHORIZATION. Dans ces bases de données, vous devez utiliser les nouveaux affichages catalogue. Les nouveaux affichages catalogue tiennent compte de la séparation des principaux et des schémas introduite dans SQL Server 2005 Pour plus d'informations sur les affichages catalogue, consultez Affichages catalogue (Transact-SQL).

Autorisations

Nécessite l'autorisation ALTER ANY APPLICATION ROLE sur la base de données.

Exemples

Dans l'exemple ci-dessous, un rôle d'application nommé weekly_receipts est créé, doté du mot de passe 987Gbv876sPYY5m23 et du schéma Sales par défaut.

CREATE APPLICATION ROLE weekly_receipts   
    WITH PASSWORD = '987G^bv876sPY)Y5m23'   
    , DEFAULT_SCHEMA = Sales;  
GO  

Voir aussi

Rôles d’application
sp_setapprole (Transact-SQL)
ALTER APPLICATION ROLE (Transact-SQL)
DROP APPLICATION ROLE (Transact-SQL)
Stratégie de mot de passe
EVENTDATA (Transact-SQL)