Exercice - Installer Azure PowerShell

Effectué

Dans cette unité, vous allez apprendre à vérifier la version de PowerShell installée sur votre machine locale, et à installer la dernière version.

Notes

Cet exercice vous guide tout au long de la création d’une installation locale d’outils PowerShell. Le reste de ce module utilise Azure Cloud Shell, ce qui vous permet de tirer profit de la prise en charge de l’abonnement gratuit dans Microsoft Learn. Si vous préférez, considérez cet exercice comme une activité facultative et passez simplement en revue les instructions.

Linux

L’installation de PowerShell pour Linux implique l’utilisation d’un gestionnaire de package. Nous allons utiliser Ubuntu 18.04 pour notre exemple, mais nous avons des instructions détaillées pour d’autres versions et distributions dans notre documentation.

Installez PowerShell sur Ubuntu Linux à l’aide de l’outil avancé de création de package (apt) et de la ligne de commande Bash.

  1. Importez la clé de chiffrement pour le référentiel Microsoft Ubuntu. Cette clé permet au gestionnaire de package de vérifier que le package PowerShell que vous installez provient de Microsoft.

    curl https://packages.microsoft.com/keys/microsoft.asc | sudo apt-key add -
    
  2. Inscrivez le dépôt Microsoft Ubuntu pour que le gestionnaire de package puisse localiser le package PowerShell.

    sudo curl -o /etc/apt/sources.list.d/microsoft.list https://packages.microsoft.com/config/ubuntu/18.04/prod.list
    
  3. Mettez à jour la liste des packages.

    sudo apt-get update
    
  4. Installez PowerShell.

    sudo apt-get install -y powershell
    
  5. Démarrez PowerShell pour vérifier qu’il est bien installé.

    pwsh
    

macOS

Sur macOS, installez PowerShell à l’aide du gestionnaire de package Homebrew.

Important

Si la commande brew n’est pas disponible, vous devrez peut-être installer le gestionnaire de package Homebrew. Pour plus d’informations, accédez au site web de Homebrew.

  1. Installez Homebrew-Cask pour obtenir davantage de packages, notamment le package PowerShell :

    brew install --cask powershell
    
  2. Démarrez PowerShell pour vérifier qu’il s’est correctement installé :

    pwsh
    

Windows

Windows PowerShell est inclus dans le système d’exploitation Windows. Toutefois, nous vous recommandons d’installer PowerShell 7.0.6 LTS, PowerShell 7.1.3 ou une version ultérieure pour l’utiliser avec Azure Az PowerShell. Vous pouvez vérifier quelle est la version installée en suivant les étapes ci-dessous :

  1. Dans la zone de recherche de la zone de notification, tapez PowerShell. Vous pouvez avoir plusieurs liens de raccourci :

    • PowerShell 7 (x64) - Version 64 bits. En règle générale, il s’agit du raccourci que vous devez choisir.
    • Windows PowerShell - Version 64 bits incluse dans Windows.
    • Windows PowerShell (x86) - Version 32 bits installée sur Windows 64 bits.
    • Windows PowerShell ISE - L’environnement ISE (Environnement d’écriture de scripts intégré) est utilisé pour écrire des scripts dans Windows PowerShell.
    • Windows PowerShell ISE (x86) - Version 32 bits de l’environnement ISE sur Windows.
  2. Sélectionnez l’icône de PowerShell qui correspond le mieux.

  3. Tapez la commande suivante pour connaître la version installée de PowerShell.

    $PSVersionTable.PSVersion
    

    or

    pwsh -ver
    

    Si le numéro de version majeure est inférieur à 7, suivez les instructions permettant de mettre à niveau une installation existante de Windows PowerShell. Il est important d’installer également le kit SDK pour prendre en charge les outils .NET.

    Le kit SDK .NET doit être installé pour exécuter cette commande.

    dotnet tool install --global PowerShell
    

    Une fois l’outil .NET installé, réexécutez la commande de version de PowerShell pour vérifier l’installation.

Vous devez également configurer vos machines locales pour qu’elles prennent en charge PowerShell. Dans la prochaine unité, nous passerons en revue les commandes que vous pouvez ajouter, notamment le module Azure Az PowerShell.