Introduction

Effectué

Supposons que vous travaillez dans une entreprise spécialisée dans la recherche médicale et que vous êtes responsable de la gestion des serveurs locaux. Les serveurs que vous administrez font fonctionner toute l’infrastructure de l’entreprise, des serveurs web jusqu’aux bases de données. Toutefois, le matériel est vieillissant et commence à ne plus être adapté aux besoins de certaines nouvelles applications d’analyse des données qui y sont déployées.

Vous pourriez mettre à niveau l’ensemble du matériel, mais cette solution n’est pas intéressante pour plusieurs raisons :

  1. Les serveurs physiques sont disséminés dans le monde entier, et le personnel de chaque site est réduit au strict minimum. L’idée est de centraliser la mise à niveau à partir du siège de l’entreprise.

  2. L’entreprise exécute des logiciels d’analyse de données personnalisés sur plusieurs versions de Windows et Linux, et certains sont configurés d’une façon particulière qui n’est pas toujours bien comprise. Nous devons trouver un moyen de tester entièrement nos déploiements, et essayer différentes configurations pour être sûr que tout fonctionne avant de passer à la transition.

  3. L’activité est en plein essor, et l’entreprise se développe rapidement. Il est probable que la charge sur les serveurs internes, notamment sur les bases de données, va continuer à augmenter, et qu’elle nécessitera soit de nouvelles acquisitions, soit l’établissement d’un plan de mise à l’échelle pour faire face à une telle croissance.

Pour ces raisons, vous avez décidé qu’il était temps d’explorer la solution cloud pour déterminer si elle pouvait vous aider à résoudre le problème de charge et de mise à l’échelle. Étant donné que vous disposez d’un grand nombre de serveurs mixtes et de logiciels personnalisés, il est préférable de migrer les serveurs un par un dans Azure, à l’aide des Machines virtuelles Microsoft Azure.

Les machines virtuelles Azure constituent l’un des types de ressources informatiques évolutives et à la demande qui sont proposés par Azure. Avec les machines virtuelles, vous disposez d’un contrôle total sur la configuration et vous pouvez installer tout ce dont vous avez besoin pour effectuer votre travail. Vous n’avez pas besoin d’acheter du matériel physique pour étendre ou mettre à l’échelle votre centre de données. Pour finir, Azure fournit des services supplémentaires permettant de superviser, de sécuriser et de gérer les mises à jour et les correctifs du système d’exploitation.

Nous allons examiner les décisions prises avant de créer une machine virtuelle, les options de création et de gestion d’une machine virtuelle, ainsi que les extensions et services que vous pouvez utiliser pour gérer votre machine virtuelle.

Objectifs d’apprentissage

Dans ce module, vous allez :

  • Établir la liste des éléments nécessaires à la création d’une machine virtuelle
  • Découvrir les options permettant de créer et de gérer les machines virtuelles
  • Découvrir les services supplémentaires disponibles pour administrer des machines virtuelles