Introduction

Effectué

Microsoft Power BI peut vous permettre de sécuriser des rapports et des espaces de travail en vous autorisant à les partager avec des utilisateurs ou des groupes Active Directory. Vous pouvez aussi partager un seul rapport, mais faire en sorte que les utilisateurs voient des données différentes en fonction de leur poste.

Par exemple, imaginons un scénario où vous travaillez pour Tailspin Traders. Vous utilisez la table suivante pour suivre les ventes.

Capture d’écran du contenu de la table des ventes.

Vous pouvez également utiliser la table suivante pour les informations sur les employés.

Capture d’écran du contenu de la table des employés.

Le tableau suivant montre la liste des produits.

Capture d’écran de la table de produits avec les en-têtes de colonnes.

Vous voulez créer un rapport où les employés d’un département spécifique peuvent uniquement voir les ventes de ce département. Par exemple, Maria Cameron travaille dans le département Jeu et doit uniquement voir les ventes de ce département, et pas celles des départements Sports, Habillement ou Automobile.

Ces données sont organisées dans un schéma en étoile. La table Ventes contient tous les attributs d’une table de faits, tandis que les employés et les produits sont des tables de dimension. Le modèle de données est montré dans la capture d’écran suivante.

Capture d’écran du modèle de données pour la sécurité au niveau des lignes.

Il existe deux façons d’implémenter la sécurité au niveau des lignes dans Power BI : la méthode statique et la méthode dynamique.

La sécurité au niveau des lignes utilise un filtre DAX comme mécanisme de logique principal. Ce module va vous montrer comment vous pouvez implémenter la sécurité au niveau des lignes dans Power BI en utilisant DAX pour vous assurer que seule la personne appropriée peut voir les enregistrements appropriés.