Mises à jour à la logique de détection Microsoft Update pour la maintenance SQL Server

S’applique à : SQL Server 2019, SQL Server 2017, SQL Server 2016

Historiquement, les bases de référence de maintenance (RTM ou Service Pack) incluent les branches de maintenance suivantes :

  • Branche de distribution générale (GDR) qui contient uniquement des correctifs de sécurité et d’autres correctifs critiques.
  • Branche de mise à jour cumulative (CU) qui contient des correctifs de sécurité et d’autres correctifs critiques, ainsi que tous les autres correctifs pour la base de référence.

La logique de détection de Microsoft Update (MU) a été construite afin que les instances au niveau de la base de référence de maintenance ou le long de la branche GDR soient mises à jour à partir de la branche GDR.

Auparavant, les utilisateurs devaient installer de manière proactive au moins une cu pour aligner l’instance sur la branche cu pour la maintenance via MU. Toutefois, une fois cette opération effectuée, vous ne pouvez pas revenir à la branche GDR pour cette instance tant que l’une des modifications suivantes n’a pas été apportée :

  • La base de référence a été réinitialisée en passant au service pack suivant.
  • L’instance a été rétablie à la branche GDR ou à la ligne de base de maintenance en désinstallant toutes les unités de configuration.

Cette logique a été établie pour réduire les modifications apportées à l’instance si une mise à jour de sécurité ou une autre mise à jour critique était nécessaire. Les instances de la branche CU doivent prendre toutes les mises à jour publiées pour la base de référence lorsqu’une sécurité requise ou une autre version critique s’affiche. Cela inclut toutes les modifications de non-sécurité apportées à la mise à jour de sécurité requise.

Toutefois, cette logique a créé des problèmes pour les utilisateurs qui ont essayé de gérer la maintenance de routine de grands ensembles d’instances à l’aide de WSUS. Cela est dû au fait que la logique MU n’a pas pu être utilisée sans mettre à jour manuellement chaque client pour qu’il puisse participer. Pour contourner ce problème tout en évitant de retourner des instances à l’entraînement cu sans le consentement explicite de l’utilisateur, les modifications suivantes ont été apportées à la logique de détection MU pour les versions de sécurité et de maintenance cu de routine pour les versions de maintenance plus récentes des bases de référence prises en charge :

  • Mises à jour cumulative : la logique de détection MU permet désormais de nettoyer les instances qui se trouvent à la base de référence (RTM ou SP, sans mises à jour de maintenance) ou qui sont déjà mises à jour le long de la branche CU pour recevoir la mise à jour. Une mise à jour cu n’a pas besoin d’être installée pour qu’une instance soit proposée à la mise à jour. Toutefois, si l’instance dispose d’une mise à jour GDR, l’instance doit toujours être mise à jour manuellement en dehors de MU pour devenir gérable via l’automatisation de MU (WSUS).
  • Versions de sécurité (GDR) : la logique des versions de sécurité est désormais divisée en canaux suivants :
    • Un canal de Mises à jour automatique (Microsoft Update) conserve l’ancien comportement historique qui nécessite l’installation d’une cu sur l’instance afin que la version cu branch de la version de sécurité soit proposée. Cela permet de protéger les instances de la réception de toutes les mises à jour au lieu de uniquement les mises à jour critiques et liées à la sécurité, sans que l’utilisateur opte explicitement pour le mode de maintenance plus étendu.
    • Canal WSUS/Catalog qui utilise la nouvelle logique de détection qui permet d’appliquer la version cu branch de la version de sécurité à une instance de base de référence propre. Il s’agit du canal de la version qui sera présenté aux utilisateurs qui accèdent au site web du catalogue Microsoft Update.

Cette nouvelle logique de détection mise à jour s’applique aux versions cu et GDR suivantes :

  • SQL Server Service Pack 2 2016 : CU14 et versions ultérieures
  • SQL Server 2017 RTM : CU19 et versions ultérieures
  • SQL Server 2019 RTM : Tous les processeurs
  • Versions de GDR et de sécurité : toutes à compter de 2021

Remarque

Pour SQL Server 2019, la base de référence RTM peut être la base de référence de version RTM (15.0.2000.5) ou RTM + RTM GDR (15.0.2070.41). L’une ou l’autre version fonctionne pour cette version. Pour la base de référence de la version SQL Server 2014 SP3 (12.3.6024.0), le nouveau modèle sera implémenté pour les versions de sécurité GDR sur la branche CU à compter de 2021. Pour plus d’informations sur l’ancien modèle de détection Microsoft Update, consultez Non applicable SQL Server les unités de configuration sont répertoriées dans WSUS, MU ou ConfMgr.