Partager via


.dump (Créer un fichier de vidage)

La commande .dump crée un fichier de vidage sur incident en mode utilisateur ou en mode noyau.

.dump [options] FileName
.dump /?

Paramètres

Options
Représente une ou plusieurs des options suivantes.

/a
Créez des vidages pour tous les processus (nécessite -u).

/b[a]
Vidage de package dans un cab et suppression du vidage. Des informations supplémentaires sont incluses si l’option est spécifiée.

/c <comment>
Ajoutez un commentaire (non pris en charge dans tous les formats).

/j <addr>
Fournissez une adresse JIT_DEBUG_INFO.

/o
Remplace un fichier de vidage existant portant le même nom. Si cette option n’est pas utilisée et qu’il existe un fichier portant le même nom de fichier, le fichier de vidage n’est pas écrit.

/u
Ajoutez un identificateur unique au nom de vidage.

/f[FullOptions]
(Mode noyau :) Crée un vidage de mémoire complet.

(Mode utilisateur :) Non pris en charge. Auparavant, cette option créerait un vidage en mode utilisateur complet, qui est un format hérité avec moins d’informations que le format minidump le plus récent. Pour plus d’informations, consultez Variétés de fichiers de vidage en mode utilisateur.

Vous pouvez ajouter les options FullOptions suivantes pour modifier le contenu du fichier de vidage ; l’option respecte la casse.

FullOption Effet
y Ajoute des informations d’inscription AVX au fichier de vidage.

/m[MiniOptions]
Crée un petit vidage de mémoire (en mode noyau) ou un minidump (en mode utilisateur) Pour plus d’informations, consultez Fichiers de vidage en mode utilisateur. Si ni /f ni /m n’est spécifié, /m est la valeur par défaut.

En mode utilisateur, /m peut être suivi avec des MiniOptions supplémentaires spécifiant des données supplémentaires à inclure dans le vidage. Si aucune MiniOptions n’est incluse, le vidage inclut les informations de module, de thread et de pile, mais pas de données supplémentaires. Vous pouvez ajouter l’une des MiniOptions suivantes pour modifier le contenu du fichier de vidage ; elles respectent la casse.

MiniOption Effet
a Crée un minidump avec tous les ajouts facultatifs. L’option /ma équivaut à /mfFhut : elle ajoute des données de mémoire complète, gère les données, les informations de module déchargées, les informations de mémoire de base et les informations de temps de thread au minidump. Tout échec de lecture de la mémoire accessible entraîne l’arrêt de la génération de minidump.
A L’option /mA équivaut à /ma, sauf qu’elle ignore tout échec de lecture de la mémoire accessible et continue de générer le minidump.
f Ajoute des données de mémoire complète au minidump. Toutes les pages validées accessibles appartenant à l’application cible seront incluses.
F Ajoute toutes les informations de mémoire de base au minidump. Cela ajoute un flux au minidump qui contient toutes les informations de base sur la mémoire, et non seulement les informations sur la mémoire valide. Cela permet au débogueur de reconstruire la disposition complète de la mémoire virtuelle du processus lorsque le minidump est débogué.
h Ajoute des données sur les handles associés à l’application cible au minidump.
u Ajoute des informations de module déchargées au minidump.
t Ajoute des informations de thread supplémentaires au minidump. Cela inclut les heures de thread, qui peuvent être affichées à l’aide de l’extension !runaway ou de la commande .ttime (Display Thread Times) lors du débogage du minidump.
i Ajoute de la mémoire secondaire au minidump. La mémoire secondaire est toute mémoire référencée par un pointeur sur la pile ou le magasin de stockage, ainsi qu’une petite région entourant cette adresse.
p Ajoute des données de bloc d’environnement de processus (PEB) et de bloc d’environnement de thread (TEB) au minidump. Cela peut être utile si vous avez besoin d’accéder aux informations système Windows concernant les processus et les threads de l’application.
w Ajoute toutes les pages privées en lecture-écriture validées au minidump.
j Ajoute tous les segments de données en lecture-écriture dans l’image exécutable au minidump.
c Ajoute des sections de code dans des images.
r Supprime de la minidump ces parties de la pile et stockent la mémoire qui ne sont pas utiles pour recréer la trace de la pile. Les variables locales et d’autres valeurs de type de données sont également supprimées. Cette option ne réduit pas le minidump (car ces sections de mémoire sont simplement zéro), mais il est utile si vous souhaitez protéger la confidentialité d’autres applications.
R Supprime les chemins complets du module minidump. Seuls les noms des modules seront inclus. Il s’agit d’une option utile si vous souhaitez protéger la confidentialité de la structure d’annuaire de l’utilisateur.
y Ajoute des informations d’inscription AVX au fichier de vidage.

Options du mode noyau

Les options suivantes sont disponibles en mode noyau.

/k
Créez un vidage avec la mémoire du noyau uniquement.

/Ka
Créez un vidage avec un noyau actif et une mémoire en mode utilisateur.

Informations supplémentaires

Pour obtenir une description des fichiers de vidage en mode noyau et une explication de leur utilisation, consultez Fichiers de vidage en mode noyau. Pour obtenir une description des fichiers de vidage en mode utilisateur et une explication de leur utilisation, consultez Fichiers de vidage en mode utilisateur.

Notes

Cette commande peut être utilisée dans diverses situations :

  • Pendant le débogage en mode utilisateur actif, cette commande dirige l’application cible pour générer un fichier de vidage, mais l’application cible ne se termine pas.

  • Pendant le débogage en mode noyau actif, cette commande dirige l’ordinateur cible pour générer un fichier de vidage, mais l’ordinateur cible ne se bloque pas.

  • Pendant le débogage de vidage sur incident, cette commande crée un nouveau fichier de vidage sur incident à partir de l’ancien. Cela est utile si vous avez un fichier de vidage sur incident volumineux et que vous souhaitez en créer un plus petit.

Vous pouvez contrôler le type de fichier de vidage généré :

  • En mode noyau, pour produire un vidage de mémoire complet, utilisez l’option /f . Pour produire un petit vidage de mémoire, utilisez l’option /m (ou aucune option). La commande .dump ne peut pas produire de vidage de mémoire du noyau.

  • En mode utilisateur, .dump /m[MiniOptions] est le meilleur choix. Bien que « m » corresponde à « minidump », les fichiers de vidage créés à l’aide de ce MiniOption peuvent varier en taille de très petite à très grande taille. En spécifiant les MiniOptions appropriées, vous pouvez contrôler exactement quelles informations sont incluses. Par exemple, .dump /ma produit un vidage avec beaucoup d’informations. La commande plus ancienne , .dump /f, produit un fichier de « vidage standard » modérément volumineux et ne peut pas être personnalisé.

Vous ne pouvez pas spécifier le processus qui est vidé. Tous les processus en cours d’exécution seront vidés.

Les options /xc, /xr, /xp et /xt sont utilisées pour stocker les informations d’exception et de contexte dans le fichier de vidage. Cela permet à la commande .ecxr (Display Exception Context Record) d’être exécutée sur ce fichier de vidage.

L’exemple suivant crée un minidump en mode utilisateur contenant une mémoire complète et gère les informations :

0:000> .dump /mfh myfile.dmp

Les informations de gestion peuvent être lues à l’aide de la commande d’extension !handle .

Voir aussi

Variétés de fichiers de vidage en mode noyau

.ecxr