Fonction de rappel WNDPROC (winuser.h)

Fonction de rappel, que vous définissez dans votre application, qui traite les messages envoyés à une fenêtre. Le type WNDPROC définit un pointeur vers cette fonction de rappel. Le nom WndProc est un espace réservé pour le nom de la fonction que vous définissez dans votre application.

Syntaxe

WNDPROC Wndproc;

LRESULT Wndproc(
  HWND unnamedParam1,
  UINT unnamedParam2,
  WPARAM unnamedParam3,
  LPARAM unnamedParam4
)
{...}

Paramètres

unnamedParam1

Type : HWND

Poignée de la fenêtre. Ce paramètre est généralement nommé hWnd.

unnamedParam2

Type : UINT

Message. Ce paramètre est généralement nommé uMsg.

Pour obtenir des listes des messages fournis par le système, consultez les messages définis par le système.

unnamedParam3

Type : WPARAM

Informations supplémentaires sur les messages. Ce paramètre est généralement nommé wParam.

Le contenu du paramètre wParam dépend de la valeur du paramètre uMsg .

unnamedParam4

Type : LPARAM

Informations supplémentaires sur les messages. Ce paramètre est généralement nommé lParam.

Le contenu du paramètre lParam dépend de la valeur du paramètre uMsg .

Valeur retournée

Type : LRESULT

La valeur de retour est le résultat du traitement du message et dépend du message envoyé.

Remarques

Si votre application s’exécute sur une version 32 bits du système d’exploitation Windows, les exceptions non interceptés du rappel sont transmises aux gestionnaires d’exceptions de niveau supérieur de votre application lorsqu’elles sont disponibles. Le système appelle ensuite le filtre d’exception non géré pour gérer l’exception avant de terminer le processus. Si le PCA est activé, il offre de résoudre le problème la prochaine fois que vous exécutez l’application.

Toutefois, si votre application s’exécute sur une version 64 bits du système d’exploitation Windows ou WOW64, vous devez savoir qu’un système d’exploitation 64 bits gère les exceptions non interceptée différemment en fonction de son architecture de processeur 64 bits, de son architecture d’exception et de sa convention d’appel. Le tableau suivant récapitule toutes les méthodes possibles d’un système d’exploitation Windows 64 bits ou WOW64 gère les exceptions non interceptables.

Type de comportement Comment le système gère les exceptions non interceptables
1 Le système supprime toutes les exceptions non interceptés.
2 Le système met d’abord fin au processus, puis l’Assistant Compatibilité du programme (PCA) propose de le corriger lors de la prochaine exécution de l’application. Vous pouvez désactiver l’atténuation pcA en ajoutant une section Compatibilité au manifeste de l’application.
3 Le système appelle les filtres d’exceptions, mais supprime toutes les exceptions non interceptés lorsqu’il quitte l’étendue de rappel, sans appeler les gestionnaires associés.

Le tableau suivant montre comment une version 64 bits du système d’exploitation Windows et WOW64 gère les exceptions non interceptée. Notez que le type de comportement 2 s’applique uniquement à la version 64 bits du système d’exploitation Windows 7 et versions ultérieures.

Système d’exploitation WOW64 Windows 64 bits
Windows XP 3 1
Windows Server 2003 3 1
Windows Vista 3 1
Windows Vista SP1 1 1
Windows 7 et ultérieur 1 2

Notes

Sur Windows 7 avec SP1 (32 bits, 64 bits ou WOW64), le système appelle le filtre d’exception non géré pour gérer l’exception avant de terminer le processus. Si l’Assistant Compatibilité du programme (PCA) est activé, il vous propose de résoudre le problème lors de la prochaine exécution de l’application.

Si vous devez gérer des exceptions dans votre application, vous pouvez utiliser la gestion structurée des exceptions pour ce faire. Pour plus d’informations sur l’utilisation de la gestion des exceptions structurées, consultez Gestion des exceptions structurées.

Configuration requise

   
Client minimal pris en charge Windows 2000 Professionnel [applications de bureau uniquement]
Serveur minimal pris en charge Windows 2000 Server [applications de bureau uniquement]
En-tête winuser.h (include windows.h)

Voir aussi