Installer Linux sur Windows avec WSL

Les développeurs peuvent accéder simultanément à la puissance de Windows et de Linux sur une machine Windows. Le Sous-système Windows pour Linux (WSL) permet aux développeurs d’installer une distribution Linux (comme Ubuntu, OpenSUSE, Kali, Debian, Arch Linux, etc.) et d’utiliser des applications, des utilitaires et des outils en ligne de commande Bash Linux directement sur Windows, sans modification, sans devoir passer par une machine virtuelle traditionnelle ou une configuration à double démarrage.

Prérequis

Vous devez exécuter Windows 10 versions 2004 et ultérieures (build 19041 et versions ultérieures) ou Windows 11 pour utiliser les commandes ci-dessous. Si vous utilisez des versions antérieures, consultez la page d’installation manuelle.

Installer la commande WSL

Vous pouvez maintenant installer tout ce dont vous avez besoin pour exécuter WSL avec une seule commande. Ouvrez l’invite de commandes PowerShell ou Windows en mode administrateur en cliquant avec le bouton droit et en sélectionnant « Exécuter en tant qu’administrateur », entrez la commande wsl --install, puis redémarrez votre machine.

wsl --install

Cette commande active les fonctionnalités nécessaires pour exécuter WSL et installer la distribution Ubuntu de Linux. (Cette distribution par défaut peut être changée).

Si vous exécutez une build antérieure, ou si vous préférez ne pas utiliser la commande d’installation mais plutôt suivre des instructions pas à pas, consultez Étapes d’installation manuelle de WSL pour les anciennes versions .

Si vous exécutez une build antérieure, ou si vous préférez ne pas utiliser la commande d’installation mais plutôt suivre des instructions pas à pas, consultez Étapes d’installation manuelle de WSL pour les anciennes versions .

La première fois que vous lancez une distribution Linux nouvellement installée, une fenêtre de console s’ouvre et vous êtes invité à attendre que les fichiers soient décompressés et stockés sur votre ordinateur. Tous les lancements ultérieurs doivent prendre moins d’une seconde.

Notes

La commande ci-dessus ne fonctionne que si WSL n’est pas installé. Si vous exécutez wsl --install et que vous voyez le texte d’aide WSL, essayez en exécutant wsl --list --online pour voir la liste des distributions disponibles et exécutez wsl --install -d <DistroName> pour installer un distribution. Pour désinstaller WSL, consultez Désinstaller la version héritée de WSL ou annuler l’inscription ou désinstaller une distribution Linux.

Modifier la distribution Linux par défaut installée

Par défaut, la distribution Linux installée sera Ubuntu. Elle peut être modifiée à l’aide de l’indicateur -d.

  • Pour changer la distribution installée, entrez : wsl --install -d <Distribution Name>. Remplacez <Distribution Name> par le nom de la distribution que vous souhaitez installer.
  • Pour afficher la liste des distributions Linux disponibles en téléchargement par le biais du magasin en ligne, entrez : wsl --list --online ou wsl -l -o.
  • Pour installer des distributions Linux supplémentaires après l’installation initiale, vous pouvez également utiliser la commande : wsl --install -d <Distribution Name>.

Conseil

Si vous souhaitez installer d’autres distributions à partir d’une ligne de commande Linux/Bash plutôt qu’à partir de PowerShell ou de l’invite de commandes, vous devez utiliser .exe dans la commande (wsl.exe --install -d <Distribution Name>), tout comme pour lister les distributions disponibles : wsl.exe -l -o.

Si vous rencontrez un problème durant le processus d’installation, consultez la section relative à l’installation du guide de résolution des problèmes.

Pour installer une distribution Linux qui n’est pas répertoriée comme disponible, vous pouvez importer n’importe quelle distribution Linux à l’aide d’un fichier TAR. Ou dans certains cas, comme avec Arch Linux, vous pouvez installer à l’aide d’un fichier .appx. Vous pouvez également créer votre propre distribution Linux personnalisée à utiliser avec WSL.

Configurer vos informations utilisateur Linux

Une fois que vous avez installé WSL, vous devez créer un compte d’utilisateur et un mot de passe pour votre distribution Linux nouvellement installée. Pour en savoir plus, consultez le guide Bonnes pratiques de configuration d’un environnement de développement WSL.

Configuration et bonnes pratiques

Nous vous recommandons de suivre notre guide Bonnes pratiques de configuration d’un environnement de développement WSL afin d’obtenir une procédure pas à pas sur la configuration d’un nom d’utilisateur et d’un mot de passe pour vos distributions Linux installées, l’utilisation des commandes WSL de base, l’installation et la personnalisation de Terminal Windows, la configuration du contrôle de version Git, la modification et le débogage de code avec le serveur distant VS Code, les bonnes pratiques de stockage des fichiers, la configuration d’une base de données, le montage d’un lecteur externe, la configuration de l’accélération GPU, et bien plus encore.

Vérifier la version de WSL que vous exécutez

Vous pouvez lister vos distributions Linux installées et vérifier la version de WSL pour laquelle chacune est définie en entrant la commande : wsl -l -v dans PowerShell ou dans l’invite de commandes Windows.

Pour définir la version par défaut sur WSL 1 ou WSL 2 lors de l’installation d’une nouvelle distribution Linux, utilisez la commande wsl --set-default-version <Version#>, en remplaçant <Version#> par 1 ou par 2.

Pour définir la distribution Linux par défaut utilisée avec la commande wsl, entrez : wsl -s <DistributionName> ou wsl --setdefault <DistributionName>, en remplaçant <DistributionName> par le nom de la distribution Linux que vous souhaitez utiliser. Par exemple, dans PowerShell/CMD, entrez : wsl -s Debian pour définir la distribution par défaut sur Debian. À présent, l’exécution de wsl npm init à partir de PowerShell va exécuter la commande npm init dans Debian.

Pour exécuter une distribution de WSL spécifique à partir de PowerShell ou d’une invite de commandes Windows sans changer votre distribution par défaut, utilisez la commande : wsl -d <DistributionName>, en remplaçant <DistributionName> par le nom de la distribution que vous voulez utiliser.

Pour plus d’informations, consultez le guide Commandes de base pour WSL.

Mettre à niveau la version de WSL 1 à WSL 2

Les nouvelles installations Linux, installées à l’aide de la commande wsl --install, seront définies sur WSL 2 par défaut.

La commande wsl --set-version peut être utilisée pour passer de WSL 2 à WSL 1 ou mettre à jour les distributions Linux précédemment installées de WSL 1 vers WSL 2.

Pour voir si votre distribution Linux est définie sur WSL 1 ou sur WSL 2, utilisez la commande : wsl -l -v.

Pour changer de version, utilisez la commande : wsl --set-version <distro name> 2 en remplaçant <distro name> par le nom de la distribution Linux que vous voulez mettre à jour. Par exemple, wsl --set-version Ubuntu-20.04 2 va définir votre distribution Ubuntu 20.04 pour qu’elle utilise WSL 2.

Si vous avez installé manuellement WSL avant la mise à disposition de la commande wsl --install, vous devrez peut-être également activer le composant facultatif de la machine virtuelle utilisée par WSL 2 et installer le package de noyau si vous ne l’avez pas déjà fait.

Pour plus d’informations, consultez les Informations de référence sur les commandes pour WSL pour obtenir la liste des commandes WSL, Comparaison de WSL 1 et WSL 2 pour obtenir des conseils sur la version à utiliser pour votre scénario professionnel, ou Bonnes pratiques pour la configuration d’un environnement de développement WSL pour obtenir des conseils généraux sur la configuration d’un workflow de développement approprié avec WSL.

Méthodes pour exécuter plusieurs distributions Linux avec WSL

WSL prend en charge l’exécution de plusieurs distributions Linux différentes, quel que soit le nombre de distribution que vous voulez installer. Ceci peut inclure le choix de distributions provenant du Microsoft Store, l’importation d’une distribution personnalisée ou la création de votre propre distribution personnalisée.

Il existe plusieurs façons d’exécuter vos distributions Linux une fois installées :

  1. Installer le Terminal Windows(Recommandé) L’utilisation du Terminal Windows prend en charge autant de lignes de commande que vous voulez installer et vous permet de les ouvrir dans plusieurs onglets ou volets de fenêtre, et de basculer rapidement entre plusieurs distributions Linux ou d’autres lignes de commande (PowerShell, Invite de commandes, Azure CLI, etc.). Vous pouvez personnaliser entièrement votre terminal avec des jeux de couleurs uniques, des styles de polices, des tailles, des images d’arrière-plan et des raccourcis clavier personnalisés. En savoir plus.
  2. Vous pouvez ouvrir directement votre distribution Linux en accédant au menu visitant le menu Démarrer de Windows et en tapant le nom de vos distributions installées. Par exemple, « Ubuntu ». Ceci va ouvrir Ubuntu dans sa propre fenêtre de console.
  3. À partir de l’invite de commandes Windows ou de PowerShell, vous pouvez entrer le nom de votre distribution installée. Par exemple : ubuntu
  4. À partir de l’invite de commandes Windows ou de PowerShell, vous pouvez ouvrir votre distribution Linux par défaut à l’intérieur de votre ligne de commande actuelle en entrant : wsl.exe.
  5. À partir de l’invite de commandes Windows ou de PowerShell, vous pouvez utiliser votre distribution Linux par défaut à l’intérieur de votre ligne de commande actuelle sans en entrer une nouvelle, en entrant : wsl [command]. Remplacez [command] par une commande WSL, par exemple : wsl -l -v, pour lister les distributions installées ou wsl pwd pour voir où le chemin du répertoire actif est monté dans WSL. À partir de PowerShell, la commande get-date va fournir la date du système de fichiers Windows, et wsl date va fournir la date du système de fichiers Linux.

La méthode que vous choisissez dépend de ce que vous faites. Si vous avez ouvert une ligne de commande WSL dans une fenêtre d’invite Windows ou de PowerShell, et que vous voulez quitter, entrez la commande : exit.

Vous souhaitez essayer les fonctionnalités les plus récentes de WSL en préversion ?

Pour essayer les fonctionnalités les plus récentes ou les mises à jour de WSL, rejoignez le programme Windows Insider. Une fois que vous avez rejoint les Windows Insiders, vous pouvez choisir le canal duquel vous souhaitez recevoir les builds en préversion dans le menu des paramètres de Windows afin de recevoir automatiquement les mises à jour ou les fonctionnalités en préversion de WSL associées à cette build. Vous pouvez choisir :

  • Canal de développement : mises à jour les plus récentes, mais stabilité faible.
  • Canal bêta : idéal pour les utilisateurs précoces, builds plus fiables que le canal de développement.
  • Canal des préversions : préversion des correctifs et des fonctionnalités clés sur la prochaine version de Windows juste avant qu’elle soit accessible à tous.

Ressources supplémentaires