Niveau de service Usage général - Azure SQL Database et Azure SQLAzure SQL Managed Instance

S’applique à : Azure SQL Database Azure SQL Managed Instance

Azure SQL Database et Azure SQL Managed Instance sont basés sur une architecture de moteur de base de données SQL Server qui est adaptée à l’environnement cloud afin de garantir la disponibilité par défaut, même en cas de défaillance de l’infrastructure.

Cet article décrit et compare le niveau de service Usage général qui est utilisé par Azure SQL Database et Azure SQL Managed Instance. Le niveau de service Usage général est préférable pour les options de calcul et de stockage équilibrées et axées sur le budget.

Vue d’ensemble

Le modèle architectural du niveau de service Usage général est basé sur la séparation du calcul et du stockage. Ce modèle architectural s’appuie sur la haute disponibilité et la fiabilité du Stockage Blob Azure qui réplique les fichiers de base de données de façon transparente et qui garantit l’absence de perte de données en cas de panne de l’infrastructure sous-jacente.

L’illustration suivante montre quatre nœuds dans un modèle architectural Standard avec les couches de calcul et de stockage séparées.

Séparation du calcul et du stockage

Le modèle architectural correspondant au niveau de service Usage général présente deux couches :

  • Une couche de calcul sans état qui exécute le processus sqlservr.exe et contient uniquement des données transitoires et mises en cache (par exemple : cache du plan, pool de mémoires tampons, pool de stockage de colonnes). Ce nœud sans état est géré par Azure Service Fabric qui initialise le processus, contrôle l’intégrité du nœud et effectue le basculement vers un autre emplacement si nécessaire.
  • Une couche de données avec état comprenant les fichiers de base de données (.mdf/.ldf) stockés dans le service Stockage Blob Azure. Le service Stockage Blob Azure garantit qu'aucun enregistrement placé dans un fichier de base de données ne subira de perte de données. Stockage Azure est doté de fonctionnalités intégrées de redondance et de disponibilité des données qui garantissent la préservation des enregistrements d’un fichier journal ou des pages d’un fichier de données, même en cas de plantage du processus.

Dès que le moteur de base de données ou le système d’exploitation est mis à niveau, qu’une partie de l’infrastructure sous-jacente est défaillante ou qu’un problème critique est détecté dans le processus sqlservr.exe, Azure Service Fabric déplace le processus sans état vers un autre nœud de calcul sans état. Afin de réduire le temps de basculement, un ensemble de nœuds de réserve se tient prêt à exécuter le nouveau service de calcul en cas de basculement du nœud principal. Les données dans la couche Stockage Azure ne sont pas affectées, et les fichiers de données/journaux sont attachés à des processus nouvellement initialisés. Ce processus garantit une disponibilité de 99,99 % par défaut et de 99,995 % lorsque la redondance de zone est activée. Il peut impacter les performances des lourdes charges de travail en cours d’exécution, et ce en raison des délais de transition et du fait que le nouveau nœud démarre avec un cache à froid.

Quand choisir ce niveau de service ?

Le niveau de service Usage général est un niveau de service par défaut dans Azure SQL Database et Azure SQL Managed Instance conçu pour la plupart des charges de travail génériques. Si vous avez besoin d’un moteur de base de données entièrement managé avec un contrat SLA par défaut et une latence de stockage située entre 5 et 10 ms, le niveau Usage général est l’option qu’il vous faut.

Comparer les limites de ressources du niveau Usage général

Consultez le tableau de cette section pour obtenir une brève comparaison des limites de ressources pour Azure SQL Database et Azure SQL Managed Instance dans le niveau de service Usage général.

Pour des informations complètes sur les limites des ressources, consultez :

Pour comparer les fonctionnalités entre SQL Database et SQL Managed Instance, consultez les fonctionnalités du moteur de base de données.

Le tableau suivant présente les limites de ressources pour Azure SQL Database et Azure SQL Managed Instance au niveau de service Usage général :

Catégorie Azure SQL Database Azure SQL Managed Instance
Taille de calcul 1 - 128 vCores 4, 8, 16, 24, 32, 40, 64, 80 vCores
Type de stockage Stockage étendu Stockage étendu
Taille de stockage 1 Go - 4 To 2 Go - 16 To
Taille de TempDB 32 Go par vCore 24 Go par vCore
Débit d’écriture des journaux Bases de données uniques : 4,5 Mo/s par vCore (max 50 Mo/s)
Pools élastiques : 6 Mo/s par vCore (max 62,5 Mo/s)
Usage général : 3 Mo/s par vCore (maximum de 120 Mo/s)
Critique pour l’entreprise : 4 Mo/s par vCore (maximum de 96 Mo/s)
Disponibilité SLA par défaut
SLA de 99,995 % avec redondance de zone
SLA par défaut
Sauvegardes 1 à 35 jours (7 jours par défaut) 1 à 35 jours (7 jours par défaut)
Réplicas en lecture seule 0 intégré
0 - 4 géo-réplicas
0 intégré
0 - 1 géo-réplicas utilisant des groupes de basculement automatique
Tarifs/Facturation vCore, stockage réservé, stockage de sauvegarde et géo-réplicas facturés.
Les IOPS ne sont pas facturées.
vCore, stockage réservé, stockage de sauvegarde et géo-réplicas facturés.
Les IOPS ne sont pas facturées.
Modèles de remise Instances réservées
Azure Hybrid Benefit (non disponible avec les abonnements dev/test)
Abonnements Dev/Test Entreprise et Paiement à l’utilisation
Instances réservées
Azure Hybrid Benefit (non disponible avec les abonnements dev/test)
Abonnements Dev/Test Entreprise et Paiement à l’utilisation

Étapes suivantes