sp_configure (Transact-SQL)

S’applique à : SQL Server Azure SQL Managed Instance Non pris en charge Azure Synapse Analytics Analytics Platform System (PDW)

Affiche ou modifie des options de configuration générales pour le serveur actif.

Notes

Pour connaître les options de configuration au niveau de la base de données, consultez ALTER DATABASE SCOPED CONFIGURATION (Transact-SQL). Pour configurer Soft-NUMA, consultez Soft-NUMA (SQL Server).

Topic link iconConventions de la syntaxe Transact-SQL

Syntaxe

-- Syntax for SQL Server  
  
sp_configure [ [ @configname = ] 'option_name'   
    [ , [ @configvalue = ] 'value' ] ]  
-- Syntax for Parallel Data Warehouse  
  
-- List all of the configuration options  
sp_configure  
[;]  
  
-- Configure Hadoop connectivity  
sp_configure [ @configname= ] 'hadoop connectivity',  
             [ @configvalue = ] { 0 | 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 }  
[;]  
RECONFIGURE  
[;]  

Arguments

[ @configname = ] 'option_name' Nom d’une option de configuration. option_name est varchar(35) , avec NULL comme valeur par défaut. Le moteur de base de données SQL Server reconnaît toute chaîne unique qui fait partie du nom de configuration. Si ce dernier n'est pas spécifié, la liste complète des options est renvoyée.

Pour plus d’informations sur les options de configuration disponibles et leurs paramètres, consultez Options de configuration du serveur (SQL Server).

[ @configvalue = ] 'value' Nouveau paramètre de configuration. value est de type int, avec NULL comme valeur par défaut. La valeur maximale dépend de l'option individuelle.

Pour afficher la valeur maximale de chaque option, consultez la colonne maximale de l’affichage catalogue sys.configurations .

Codet de retour

0 (réussite) ou 1 (échec)

Jeux de résultats

Lorsqu’elle est exécutée sans paramètre, sp_configure retourne un jeu de résultats avec cinq colonnes et trie les options par ordre alphabétique dans l’ordre croissant, comme indiqué dans le tableau suivant.

Les valeurs de config_value et de run_value ne sont pas automatiquement équivalentes. Après avoir mis à jour un paramètre de configuration à l’aide de sp_configure, l’administrateur système doit mettre à jour la valeur de configuration en cours d’exécution à l’aide de RECONFIGURE ou RECONFIGURE WITH OVERRIDE. Pour plus d'informations, consultez la section Notes.

Nom de la colonne Type de données Description
name nvarchar(35) Nom de l'option de configuration.
minimum int Valeur minimale de l'option de configuration.
maximum int Valeur maximale de l'option de configuration.
config_value int Valeur à laquelle l’option de configuration a été définie à l’aide de sp_configure (valeur dans sys.configurations.value). Pour plus d’informations sur ces options, consultez Options de configuration de serveur (SQL Server) et sys.configurations (Transact-SQL).
run_value int Valeur en cours d’exécution de l’option de configuration (valeur dans sys.configurations.value_in_use).

Pour plus d’informations, consultez sys.configurations (Transact-SQL).

Remarques

Utilisez sp_configure pour afficher ou modifier les paramètres au niveau du serveur. Pour modifier les paramètres au niveau de la base de données, utilisez ALTER DATABASE. Pour modifier les paramètres qui affectent uniquement la session utilisateur active, utilisez l’instruction SET .

Certaines options de configuration de serveur sont disponibles uniquement via ALTER SERVER CONFIGURATION (Transact-SQL).

Clusters Big Data SQL Server

Pour certaines opérations, comme notamment la configuration des paramètres de serveur (au niveau de l’instance) ou l’ajout manuel d’une base de données à un groupe de disponibilité, une connexion à l’instance SQL Server peut s’avérer nécessaire. Les opérations comme sp_configure, RESTORE DATABASE ou n’importe quelle commande DDL dans une base de données appartenant à un groupe de disponibilité nécessitent une connexion à l’instance SQL Server. Par défaut, un cluster Big Data ne comporte pas de point de terminaison permettant une connexion à l’instance. Vous devez exposer ce point de terminaison manuellement.

Pour obtenir des instructions, consultez Se connecter aux bases de données sur le réplica principal.

Mise à jour de la valeur de configuration en cours d'exécution

Lorsque vous spécifiez une nouvelle valeur pour une option, le jeu de résultats affiche cette valeur dans la colonne config_value . Cette valeur diffère initialement de la valeur de la colonne run_value , qui affiche la valeur de configuration en cours d’exécution. Pour mettre à jour la valeur de configuration en cours d’exécution dans la colonne run_value , l’administrateur système doit exécuter RECONFIGURE ou RECONFIGURE WITH OVERRIDE.

Ces deux instructions fonctionnent avec toutes les options de configuration. Cependant, l'instruction de base RECONFIGURE rejette toute valeur d'option se trouvant en dehors d'une plage appropriée ou pouvant être à l'origine de conflits parmi les options. Par exemple, RECONFIGURE génère une erreur si la valeur de l’intervalle de récupération est supérieure à 60 minutes ou si la valeur du masque d’affinité chevauche la valeur du masque d’affinité. Par contre, RECONFIGURE WITH OVERRIDE accepte toutes les valeurs d'option présentant le bon type de données et force la reconfiguration avec la valeur spécifiée.

Attention

Une valeur d'option inappropriée peut avoir des répercussions négatives sur la configuration de l'instance de serveur. Utilisez RECONFIGURE WITH OVERRIDE avec prudence.

Certaines options peuvent être mises à jour de façon dynamique par l'instruction RECONFIGURE, alors que d'autres nécessitent un arrêt et un redémarrage du serveur. Par exemple, les options min server memory et max server memory server sont mises à jour dynamiquement dans le moteur de base de données ; Par conséquent, vous pouvez les modifier sans redémarrer le serveur. En revanche, la reconfiguration de la valeur en cours d’exécution de l’option de facteur de remplissage nécessite le redémarrage du moteur de base de données.

Après avoir exécuté RECONFIGURE sur une option de configuration, vous pouvez voir si l’option a été mise à jour dynamiquement en exécutant sp_configure’option_name'. Les valeurs des colonnes run_value et config_value doivent correspondre à une option mise à jour dynamiquement. Vous pouvez également vérifier quelles options sont dynamiques en examinant la colonne is_dynamic de l’affichage catalogue sys.configurations .

La modification est également écrite dans le journal des erreurs SQL Server.

Notes

Si une valeur spécifiée est trop élevée pour une option, la colonne run_value reflète le fait que le moteur de base de données a défini par défaut la mémoire dynamique plutôt que d’utiliser un paramètre qui n’est pas valide.

Pour plus d’informations, consultez RECONFIGURE (Transact-SQL).

Options avancées

Certaines options de configuration, telles que le masque d’affinité et l’intervalle de récupération, sont désignées comme options avancées. Par défaut, ces options ne sont ni affichables ni modifiables. Pour les rendre disponibles, définissez l’option De configuration Afficher les options avancées sur 1.

Attention

Lorsque l’option Afficher les options avancées est définie sur 1, ce paramètre s’applique à tous les utilisateurs. Il est recommandé d’utiliser cet état temporairement et de revenir à 0 lorsque vous avez terminé avec la tâche qui nécessite l’affichage des options avancées.

Pour plus d’informations sur les options de configuration et leurs paramètres, consultez Options de configuration du serveur (SQL Server).

Autorisations

Les autorisations d’exécution de sp_configure , sans paramètre ou avec le premier paramètre uniquement, sont accordées par défaut à tous les utilisateurs. Pour exécuter sp_configure avec les deux paramètres pour modifier une option de configuration ou pour exécuter l’instruction RECONFIGURE, vous devez disposer de l’autorisation au niveau du serveur ALTER SETTINGS. L'autorisation ALTER SETTINGS est implicitement détenue par les rôles serveur fixes sysadmin et serveradmin .

Exemples

R. Affichage des options de configuration avancées

L'exemple suivant montre comment définir et afficher toutes les options de configuration. Pour afficher les options de configuration avancées, il faut tout d'abord donner à l'argument show advanced options la valeur 1. Une fois cette option modifiée, l'exécution de sp_configure sans paramètre renvoie l'ensemble des options de configuration.

USE master;  
GO  
EXEC sp_configure 'show advanced options', '1';  

Voici le message : « L'option de configuration 'show advanced options' est passée de 0 à 1. Pour installer, exécutez l'instruction RECONFIGURE. »

Exécutez RECONFIGURE et affichez toutes les options de configuration :

RECONFIGURE;  
EXEC sp_configure;  

B. Modification d'une option de configuration

L'exemple suivant définit la valeur de l'option système recovery interval à 3 minutes.

USE master;  
GO  
EXEC sp_configure 'recovery interval', '3';  
RECONFIGURE WITH OVERRIDE;  

Exemples : Analytics Platform System (PDW)

C. Liste de tous les paramètres de configuration disponibles

L'exemple suivant montre comment afficher toutes les options de configuration.

EXEC sp_configure;  

Le résultat renvoie le nom de l'option suivi des valeurs minimales et maximales de cette option. Le config_value est la valeur que Microsoft Azure Synapse Analytics utilisera lorsque la reconfiguration est terminée. run_value est la valeur en cours d’utilisation. Les valeurs config_value et run_value sont généralement identiques, sauf si la valeur est en cours de modification.

D. Liste des paramètres de configuration pour un nom de configuration

EXEC sp_configure @configname='hadoop connectivity';  

E. Définir la connectivité Hadoop

La définition de la connectivité Hadoop nécessite quelques étapes supplémentaires en plus de l’exécution de sp_configure. Pour obtenir la procédure complète, consultez CREATE EXTERNAL DATA SOURCE (Transact-SQL).

Voir aussi

ALTER SERVER CONFIGURATION (Transact-SQL)
RECONFIGURE (Transact-SQL)
Instructions SET (Transact-SQL)
Options de configuration du serveur (SQL Server)
ALTER DATABASE (Transact-SQL)
Procédures stockées système (Transact-SQL)
sys.configurations (Transact-SQL)
ALTER DATABASE SCOPED CONFIGURATION (Transact-SQL)
Soft-NUMA (SQL Server)